Aller au contenu principal

Une politique du logement axée sur la rénovation de l´habitat privé

En visite dans le Cantal, le président et le directeur de l´Anah (Agence nationale pour l´amélioration de l´habitat) en ont appelé à la réhabilisation des logements privés.

"Jusqu´à maintenant, nous avions beaucoup plus de demandes que de crédits disponibles. Le plan de cohésion sociale nous donne de nouveaux moyens, ce qui nous remet en position de communiquer sur nos actions", explique Philippe Pelletier, président de l´Anah. Il était le 13 juin dans le Cantal avec son directeur, Serge Contat, dans le cadre d´une tournée des départements qu´ils ont entreprise pour faire connaître les objectifs qui guident les interventions de l´Agence nationale. Le président Pelletier a signé en matinée une convention pour la mise en place d´une "opération programmée d´amélioration de l´habitat et de développement durable" avec la Communauté d´agglomération du bassin d´Aurillac (Caba). Puis, après une réunion en préfecture avec les élus du département, il a découvert à Saint-Flour des chantiers financés dans le cadre d´une OPAH (Opération programmée d´amélioration de l´habitat) avant d´animer une réunion d´information pour les élus de l´arrondissement.

Des crédits en hausse

Grâce au plan Borloo, le budget d´intervention de l´Anah augmente en effet de 16 % en 2005. "Ce plan nous assigne des objectifs ambitieux en termes de production de logements à loyers maîtrisés, c´est à dire accessibles, en agissant prioritairement sur le levier du logement privé", résume Philippe Pelletier. "On a beaucoup focalisé sur le neuf en France alors qu´il y a un chantier immense à mener en matière de rénovation", dit-il. Deuxième urgence : remettre en état des logements insalubres ou dangereux. Troisième priorité : reconquérir le parc des logements vacants. Le Cantal n´échappe pas à ces phénomènes : "Quand je dis qu´il y a un vrai problème de logement dans ce département, ce n´est pas un fantasme, commente le préfet Alain Rigolet. Il est en effet très difficile d´y trouver des logements à des prix corrects et il n´y a pas assez de logements sociaux". Et le représentant de l´Etat de remarquer qu´on recense dans le département plus de 10 000 logements vacants (sur un total de 65 000 logements) et environ 11 000 logements "indignes".

"Aider plus pour faire mieux"

Cette OPAH d´un nouveau genre, qui devrait être lancée en octobre, mobilisera sur cinq ans pas moins de 7,6 millions d´euros d´aides publiques, dont 6 millions d´euros de l´Anah, et 1,6 millions d´euros apportés par la Caba et le Conseil régional. Ces crédits, destinés à financer des actions de réhabilitation du parc immobilier privé, devraient générer quelque 30 millions d´euros de travaux sur cinq ans. L´opération vise à réhabiliter un total de 1 075 logements (dont 550 chez les propriétaires occupants et 525 pour des propriétaires bailleurs). Elle concerne les 21 communes de l´agglomération, sur lesquelles 25 846 logements étaient recensés en 1999 (9 % de plus qu´en 1989), dont 1 550 logements vacants. L´OPAH intègre des objectifs de développement durable : il s´agira en particulier de favoriser les économies d´énergie (isolation, énergie solaire, bois-énergie...), de préserver la santé et la sécurité des occupants (qualité de l´air, améliorer la qualité de l´eau, moderniser l´assainissement autonome), utiliser plus de matériaux naturels dans la construction, adapter les logements aux besoins des personnes en perte d´autonomie ou handicapées...).

Les plus lus

une urne et des bulletins de vote
Le panorama législatif cantalien se dessine petit à petit

Le dépôt officiel des listes sera bouclé ce dimanche soir en préfecture. En attendant, les binômes se dévoilent peu à peu…

Deux attaques de loup dans le Puy-de-Dôme

Deux attaques de loup ont eu lieu à Perpezat dans le Puy-de-Dôme les nuits du 8 et 9 mai. Elles viennent s'ajouter à celle…

Deux génisses salers croisées au pâturage.
Perles du Massif : pourquoi Jean-Paul Bigard a sollicité la FDSEA du Cantal ?

Jeudi 6 juin, le PDG du groupe Bigard en personne sera à Trizac pour présenter la filière de génisses bouchères “Perle du…

Chassé-croisé de mai, à l'estive de Récusset

La “fête” de l’estive à la Coptasa, c’était cette semaine avec la montée d’une bonne partie des bovins sur les unités de…

Deux personnes attablées en extérieur
Pourquoi leur aventure se poursuivra loin du Cantal ?

Élevage limousin réputé, ferme-auberge et innovations agrotouristiques (tente bulle, food-truck, etc.) auront marqué le…

Hôtellerie-restauration dans le Cantal : début de saison pourri

Début de saison touristique compliqué pour le secteur CHR dans le Cantal, remontés contre l’implantation de chaînes nationales…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Réussir lait
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Réussir lait
Consultez les revues Réussir lait au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière laitière