Aller au contenu principal

Une nouvelle préfète bientôt à la tête de la région Aura

Le Conseil des ministres du 11 janvier a officialisé la nomination du préfet de la région, Pascal Mailhos, au poste de coordonnateur national du renseignement et de la lutte contre le terrorisme, à Paris. Il sera remplacé par Fabienne Buccio, actuelle préfète de la région Nouvelle-Aquitaine.

Fabienne Buccio avait déjà occupé le poste de préfète du département de la Loire de 2011 à 2015.
Fabienne Buccio avait déjà occupé le poste de préfète du département de la Loire de 2011 à 2015.
© Préfecture du Rhône

Il était à la tête de la seconde région de France depuis 2018 et a dû gérer bien des crises. Le 31 janvier, l'actuel préfet de région, Pascal Mailhos (64 ans), quittera son poste pour rejoindre l'Élysée. Il succédera à Laurent Nunez, à la coordination nationale du renseignement et de la lutte contre le terrorisme.
Sa remplaçante a déjà été désignée et affiche un long CV. Il s'agira de Fabienne Buccio, âgée de 64 ans et originaire de Gap (Hautes-Alpes). Actuelle préfète de la région Nouvelle-Aquitaine, elle est notamment connue pour sa gestion des méga-feux qui ont sévi sur ce territoire l'été dernier. C'est également elle qui a eu pour mission de démanteler la « jungle de Calais » en 2015, lorsqu'elle était préfète du département du Pas-de-Calais. Une haute-fonctionnaire spécialiste des missions à hauts risques, en somme.
La région Auvergne-Rhône-Alpes ne lui est, d'ailleurs, pas inconnue. Fabienne Buccio a occupé le poste de préfète du département de la Loire de 2011 à 2015. Devenir la première préfète de la région Auvergne-Rhône-Alpes, préfète de la zone de défense et de sécurité Sud-Est et préfète du Rhône, figure donc dans la droite lignée de ses ambitions au coeur des fonctions de représentation de l'État.

Les plus lus

une urne et des bulletins de vote
Le panorama législatif cantalien se dessine petit à petit

Le dépôt officiel des listes sera bouclé ce dimanche soir en préfecture. En attendant, les binômes se dévoilent peu à peu…

Deux attaques de loup dans le Puy-de-Dôme

Deux attaques de loup ont eu lieu à Perpezat dans le Puy-de-Dôme les nuits du 8 et 9 mai. Elles viennent s'ajouter à celle…

Deux génisses salers croisées au pâturage.
Perles du Massif : pourquoi Jean-Paul Bigard a sollicité la FDSEA du Cantal ?

Jeudi 6 juin, le PDG du groupe Bigard en personne sera à Trizac pour présenter la filière de génisses bouchères “Perle du…

Chassé-croisé de mai, à l'estive de Récusset

La “fête” de l’estive à la Coptasa, c’était cette semaine avec la montée d’une bonne partie des bovins sur les unités de…

Deux personnes attablées en extérieur
Pourquoi leur aventure se poursuivra loin du Cantal ?

Élevage limousin réputé, ferme-auberge et innovations agrotouristiques (tente bulle, food-truck, etc.) auront marqué le…

Hôtellerie-restauration dans le Cantal : début de saison pourri

Début de saison touristique compliqué pour le secteur CHR dans le Cantal, remontés contre l’implantation de chaînes nationales…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Réussir lait
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Réussir lait
Consultez les revues Réussir lait au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière laitière