Aller au contenu principal

Une fréquentation record pour la 20e édition

Près de 30 hectares dédiés aux démonstrations et la plus grande vitrine fourragère de France ont pris place à Villefranche-d’Allier, pendant deux jours, la semaine dernière.

Une centaine de parcelles d’essais ont été mises en place.
Une centaine de parcelles d’essais ont été mises en place.
© SC

C’est sans nul doute l’un des plus grands rendez-vous agricoles organisé en plein champ. Le Salon de l’Herbe et des Fourrages s’installe chaque année, à tour de rôle, dans l’une des trois grandes régions d’élevage. C’est à Villefranche-d’Allier que la vingtième édition, orchestrée par la société Profield Events s’est déroulée, la semaine dernière. 
Sous un ciel relativement clément, les visiteurs ont pu découvrir matériels, innovations, services… déployés par quelques 174 exposants. « Nous avons enregistré une belle fréquentation de 33 814 personnes soit 13 % de plus qu’en 2016. Les visiteurs ont été satisfaits à 97 % et 81 % souhaitent revenir en 2022 selon les enquêtes réalisées durant les deux jours de salon », se félicite Frédéric Bondoux, président de Profield Events.

Les fourrages, un enjeu pour l’avenir des exploitations agricoles
Avec des épisodes de sécheresse de plus en plus intenses et récurrents, la production et le stockage des fourrages étaient au cœur de l’actualité du salon. Que ce soit la Chambre d’agriculture de l’Allier, l’association Symbiose ou d’autres organismes, ils étaient ensemble mobilisés pour apporter les informations nécessaires aux professionnels de l’agriculture pour mener au mieux leurs cultures et ainsi pérenniser leurs exploitations en faisant face aux aléas climatiques. La préservation de la biodiversité était aussi l’autre volet, non négligeable et porteur d’avenir, mis en avant sur le salon. En parcourant les allées, difficile d’ailleurs d’échapper à la promotion des plantes mellifères. La plupart des semenciers n’hésitent pas à en faire désormais un argument marketing…preuve que le changement des pratiques est à l’œuvre.

Du matériel ambitieux et performant
Comme sur bon nombre de salons, les séquences de démonstrations où diversité et performances sont au rendez-vous, séduisent les visiteurs. Citons par exemple les autochargeuses des marques Bergmann, Schuitemaker et Supertino ou encore les impressionnants « soleil » développés par la plupart des constructeurs. À la clé de ces engins aux dimensions XXL : précision, rendement et régularité dans l’action.
Le salon c’est aussi l’occasion de découvrir de nouvelles gammes de produits comme ces abris pour les veaux développés par Richel Group, plutôt spécialisé dans la conception de serres agricoles professionnelles.
Le travail du sol a, entre autres, était assuré via le matériel développé par la société française Grégoire-Besson, spécialisée dans la fabrication de matériel agricole. Signalons aussi la présence de marques européennes comme l’allemande Guttler.
Durant deux jours, le salon a donc fait la part belle aux innovations qui permettront à l’agriculture de demain de produire plus et mieux.

Les plus lus

ofb et agriculteur se rencontrent sur une exploitation agricole
Les agents de l'OFB à la rencontre du monde agricole

Une quinzaine d'agents de l'OFB AuRA est allée à la rencontre du monde agricole au cours d'une formation de trois jours dans…

jeune taureau salers lors de la vente aux encheres dans le Cantal
Combien se sont vendus les jeunes reproducteurs salers ?

Les éleveurs accordent une grande importance à la préservation et au développement de la race. La vente de jeunes taureaux…

Hélène Burgaud-Tocchet
[Interview] Une nouvelle directrice à la DDT de la Creuse

Hélène Burgaud-Tocchet, directrice départementale des Territoires de la Creuse

Henry Ferret, nouvelle tête de proue des JA 63

Vendredi dernier, jour de l'assemblée générale des Jeunes Agriculteurs du Puy-de-Dôme, un nouveau président a été élu…

Randonneurs sur le volcan cantalien
Randonnée : quels nouveaux GR vont sillonner le Cantal ?

Pas moins de quatre projets de nouveaux itinéraires ou d’extension de GR existants devraient voir le jour dans le Cantal,…

La visite de l'élevage porcin d'Etienne De Veyrac a été très intéressante pour les demandeurs d'emploi.
Des demandeurs d'emploi au cœur du quotidien de deux éleveurs

Dans le cadre de la semaine de l'emploi en agriculture, France Travail, avec les acteurs professionnels, 
a organisé…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Réussir lait
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Réussir lait
Consultez les revues Réussir lait au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière laitière