Aller au contenu principal

Une forte présence des taupes cette année

En zone herbagère, la taupe représente un enjeu économique et sanitaire demandant une approche spécifique. Le début du printemps est stratégique pour intervenir, notamment cette année avec une forte présence observée.

© GDS Creuse

La gestion rationnelle des exploitations implique de prendre en compte tous les facteurs pouvant entraîner des atteintes, en quantité et qualité des fourrages. En zone herbagère comme la nôtre, les dégâts dus aux taupes constituent une composante essentielle.

Le début du printemps, une phase stratégique d'action
La biologie de la taupe, la météorologie et la végétation font que le début du printemps constitue une période stratégique d'action. Réaliser les interventions avant la pousse de l'herbe permet de faciliter le traitement. Effectuer un suivi annuel aide à la maîtrise des populations et permet une prévention de l'infestation par les campagnols terrestres, ceux-ci empruntant au départ les galeries des taupes.

Des impacts économiques et sanitaires importants
La taupe suit ses proies constituées à 90 % de vers de terre. Au printemps, l'augmentation de ses besoins (période de reproduction) et la présence en surface des lombrics (période humide) font que les galeries de chasse vont être plus nombreuses et peu profondes, d'où une prolifération des taupinières. Chacune faisant de 30 à 50 cm de diamètre, multiplié par le nombre, la perte en herbe devient conséquente. Le préjudice peut aller de 5 à 30 % de la surface, voire 50 % (certains enclos à moutons). Les récoltes de foin et d'ensilage sont de moins bonne qualité, la présence de terre entraînant des moisissures et la présence de butyriques avec des conséquences sanitaires. Les dégâts matériels peuvent être importants (usure des outils de récolte des fourrages, bris de glace...). La perte totale due aux taupes peut atteindre 50 EUR/ha sur une exploitation.

Farago Creuse avec son équipe qualifiée et expérimentée à votre disposition
Farago Creuse, structure agréée et certifiée, dispose de 8 techniciens certifiés pour intervenir. En agriculture, la lutte est réalisée sur de grandes surfaces avec des taux d'infestation variables. Pour des coûts maîtrisés, Farago Creuse vous propose un système collaboratif avec l'intervention possible d'autres personnes placées sous la responsabilité du technicien. Le passage de la herse de prairie, une semaine avant l'intervention, permet de distinguer les taupinières fraîches et, ainsi, d'accroître les résultats et de limiter les frais.

En cas d'infestation par les taupes, n'attendez-pas, contactez-nous
La lutte contre les taupes fait partie de la gestion des surfaces fourragères dans une exploitation. Des solutions fiables et rapides existent. L'utilisation du gaz PH3 a montré son efficacité. Pour être efficiente, une action importante est nécessaire au départ et demande un suivi annuel régulier. Comme pour toute action de prévention, le résultat sera renforcé par une implication collective des éleveurs d'une zone. Vu l'impact sanitaire défavorable que peut représenter la taupe, GDS Creuse s'investit dans cette mission via sa filiale de services Farago Creuse. Comme pour les autres secteurs, elle met à votre disposition les produits (pièges, PH3 pour les structures agréées) ou le service (intervention d'un technicien : piégeage ou utilisation du PH3). Pour plus de renseignements, n'hésitez pas à nous contacter et venez nous rencontrer lors de notre journée « portes ouvertes » ce 14 mars.

Les plus lus

ofb et agriculteur se rencontrent sur une exploitation agricole
Les agents de l'OFB à la rencontre du monde agricole

Une quinzaine d'agents de l'OFB AuRA est allée à la rencontre du monde agricole au cours d'une formation de trois jours dans…

jeune taureau salers lors de la vente aux encheres dans le Cantal
Combien se sont vendus les jeunes reproducteurs salers ?

Les éleveurs accordent une grande importance à la préservation et au développement de la race. La vente de jeunes taureaux…

Hélène Burgaud-Tocchet
[Interview] Une nouvelle directrice à la DDT de la Creuse

Hélène Burgaud-Tocchet, directrice départementale des Territoires de la Creuse

Henry Ferret, nouvelle tête de proue des JA 63

Vendredi dernier, jour de l'assemblée générale des Jeunes Agriculteurs du Puy-de-Dôme, un nouveau président a été élu…

Randonneurs sur le volcan cantalien
Randonnée : quels nouveaux GR vont sillonner le Cantal ?

Pas moins de quatre projets de nouveaux itinéraires ou d’extension de GR existants devraient voir le jour dans le Cantal,…

La visite de l'élevage porcin d'Etienne De Veyrac a été très intéressante pour les demandeurs d'emploi.
Des demandeurs d'emploi au cœur du quotidien de deux éleveurs

Dans le cadre de la semaine de l'emploi en agriculture, France Travail, avec les acteurs professionnels, 
a organisé…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Réussir lait
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Réussir lait
Consultez les revues Réussir lait au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière laitière