Aller au contenu principal

Une ferme comme dans les livres

C´est une ferme "comme dans les livres", comme on imagine que les urbains la rêvent. Françoise et Alain Rouchon y accueillent en Artense les touristes dans un camping de niveau 4 épis, le seul du département.


Un coin de paradis en Artense : voilà ce que propose le camping à la ferme "L´air du temps". D´abord, à 650 mètres d´altitude, il y a le site, splendide, qui domine le château de Val et le lac de Bort-les-Orgues avec ses plages. Sur le territoire du Parc naturel régional des volcans d´Auvergne. Ensuite, les équipements : avec quatre épis, c´est un camping tout ce qui se fait de mieux. Enfin, il y a la ferme, "une ferme comme dans les livres", sourit Alain Rouchon qui, avec son épouse Françoise, gère sur la commune de Beaulieu cette toute petite ferme où l´accueil touristique semble être le prolongement naturel d´une activité agricole qui a envie de se montrer et de cultiver une tradition d´hospitalité. Alain Rouchon est viscéralement attaché au pays qui l´a vu naître il y a 48 ans. Têtu aussi : quand il a voulu, en 1976, prendre la suite de son père sur l´exploitation familiale, on lui a refusé la DJA (Dotation jeune agriculteur) sous prétexte que sa ferme était dans une zone d´intérêt public.

"Garder ce qui risque de se perdre"

N´imaginant pas sa vie ailleurs, il s´est installé quand même, sur 20 hectares, dont 17 cultivables, avec 20 UGB. "Ma volonté a été de garder une exploitation traditionnelle, de taille familiale, comme on les trouvait sur l´Artense", commente l´agriculteur : races bovines rustiques (ferrandaise et vosgiennes), bâtiments agricoles anciens qu´il a mis un point d´honneur à conserver, traite au pot, petit matériel agricole, pratiques culturales et de production traditionnelles, basse-cour... tout y est. D´ailleurs, Alain et Françoise parlent volontiers de "ferme conservatoire". "Tout en profitant des bons côtés du progrès, on essaie de garder ce qui risque de se perdre demain", résume le paysan artensier, qui a le sens de la formule. Aujourd´hui comme hier, sa ferme produit du lait, livré à la laiterie Wälchli de Condat et des veaux de lait. Alain Rouchon s´est même essayé à l´agriculture biologique : "Mais j´ai abandonné car je n´ai pas trouvé localement de filière capable de valoriser le bio", dit-il, en faisant remarquer que, de toute façon, l´agriculture "saine et authentique" qu´il pratique n´en est guère éloignée.

Une aire de camping "4 épis"

Parce qu´il connaît bien son pays et avait envie de le partager, Alain Rouchon s´est lancé il y a dix ans dans l´accueil à la ferme en créant une aire de camping. L´arrivée en 2000 de son épouse Françoise comme conjointe collaboratrice sur l´exploitation l´a conduit à développer cette activité, dont les revenus permettent à la petite ferme de continuer à exister telle qu´elle est. Le camping "L´air du temps" a rapidement obtenu les "4 épis" décernés par le réseau Bienvenue à la ferme et les "3 étoiles" des Gîtes de France. "Comme on ne pouvait plus les cumuler, on a choisi de rester à Bienvenue à la ferme, mais on garde les trois étoiles normes préfectorales", indique Alain Rouchon. "On accueille une clientèle européenne, à 60 % française, de tous milieux sociaux, souvent aisés", commente Françoise Rouchon. "Ce sont des gens qui ont envie d´aller à la rencontre du pays et de ses habitants, dit-elle, qui recherchent la tranquillité". La traite des vaches et la visite de l´exploitation sont naturellement au programme, sans oublier la découverte de l´Artense dont Françoise et Alain sont d´authentiques ambassadeurs.

Les plus lus

Concours de Varennes-sur-Allier : « Un moment convivial et attendu de tous »

Tradition depuis plus de 160 ans, le concours de Varennes-sur-Allier a fait son grand retour du 15 au 17 mars.

Un taureau salers défile sur le ring des enchères.
Pourquoi les enchères n'ont pas flambé pour la salers ?

Trente-sept jeunes reproducteurs salers, dont trois du rameau laitier, étaient à vendre mercredi à la station d’évaluation du…

Julie Rigal, présidente de Bienvenue à la ferme Cantal, devant le point de vente de la Ferme des fourches, installé dans un ancien sécadou
Qui est la nouvelle présidente de Bienvenue à la Ferme du Cantal ?

Une jeune productrice de viande d’aubrac transformée à Junhac, a pris les rênes de l’association départementale de producteurs…

Les quatre Ifas cantaliens unis pour attirer les candidats

La formation d’aide-soignant recrute ses futurs étudiants. Deux réunions d’informations en visio sont proposées.
 

Eleveur au milieu de son troupeau de vacjes.
Ils ont osé la monotraite !

C’est une nouvelle vie professionnelle et familiale qui s’est ouverte pour Rémi Andrieu depuis le 1er janvier 2013 et le…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Réussir lait
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Réussir lait
Consultez les revues Réussir lait au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière laitière