Aller au contenu principal

Une convention pour encourager la vocation

Signature de la convention.
Signature de la convention.
© AM

Vendredi 30 novembre dernier a eu lieu la Sainte Barbe départementale des Sapeur Pompiers à l'État-Major de Sainte-Feyre.
En présence des autorités de l'État et des collectivités territoriales, ce moment solennel a permis de réaffirmer l'attachement des élus et de la population à l'engagement des Sapeurs-Pompiers.
Cette année, les employeurs des Sapeurs-Pompiers Volontaires ont été mis à l'honneur en recevant le label « Employeur Partenaire », une belle manière de reconnaître leur action quotidienne qui facilite la disponibilité des Sapeurs-Pompiers Volontaires.
C'est également le moment qu'ont choisi Bertrand Labar, président du Service départemental d'incendie et de secours de la Creuse, et Jeanette Meerman, présidente du Service de Remplacement Creuse, pour signer la convention de disponibilité pour les agriculteurs Sapeurs-Pompiers Volontaires de notre département.
Les Sapeurs-Pompiers Volon­taires (SPV) constituent un élément clé du maillage du territoire permettant d'assurer des secours en tout point du territoire et à tout moment.
En Creuse, les pompiers volontaires représentent 94 % de l'effectif de celles et ceux qui nous protègent. Ils nous portent secours 24h/24 tout au long de l'année.
Les Sapeurs-Pompiers Volon­taires et professionnels sont répartis sur le territoire départemental dans 29 centres d'incendie et de secours. Ce sont des citoyens qui ont choisi de consacrer leur temps libre à prendre des gardes ou des astreintes et à se former afin d'assurer le secours à la population sur leur commune. Ils ont besoin de se former régulièrement. Cependant, il n'est pas simple pour un agriculteur sapeur-pompier de quitter son exploitation afin d'aller suivre une formation. En Creuse, ce sont 35 SPV sur 15 centres de secours qui sont concernés.
Le partenariat engagé entre le Service départemental d'incendie et de secours de la Creuse et le Service de Remplacement Creuse permettra aux agriculteurs de faciliter la formation nécessaire aux missions de Sapeur-Pompier, et de se faire alors remplacer sur leurs exploitations par du personnel qualifié et compétent.
Le SDIS 23 et le SR23 ne sont pas les seuls à s'être engagés financièrement auprès des agriculteurs sapeurs-pompiers. En effet, plusieurs collectivités, organisations professionnelles agricoles ou structures privées de notre territoire ont décidé de s'associer afin d'assurer le financement, par des partenariats allant d'un à trois ans.
La structure départementale pourra compter sur le soutien financier du CERFrance centre Limousin, de la Chambre départementale d'Agriculture de la Creuse, de la FDSEA de la Creuse, du GDS Creuse, de Groupama Creuse, des Ets Laville-Agri, de la DDCSPP de la Creuse et de la région Nouvelle-Aquitaine. Que toutes ces structures soient chaleureusement remerciées.
C'est autour d'un apéritif offert par le SDIS 23 que de longs échanges ont eu lieu. Des agriculteurs sapeurs pompiers désireux de partir en formation ont d'ores et déjà pris des informations sur le fonctionnement de l'association.
En outre, plusieurs chefs de centre, présents dans l'assemblée sont intimement convaincus que cette convention va également leur permettre de recruter des agriculteurs au sein de leur caserne. En effet, sur le territoire creusois, les agriculteurs sapeurs pompiers, qui ont une excellente connaissance du terrain, arrivent, en semaine et en journée, à se libérer plus facilement qu'un sapeur-pompier dont le lieu de travail serait par exemple assez éloigné de la caserne. C'est en leur donnant les moyens de se former qu'on les encouragera à poursuivre leur engagement. Ils continueront ainsi d'assurer avec courage et dévouement le secours à la population sur notre territoire.

Contacts :
- Service départemental d'incendie et de secours de la Creuse : Capitaine Didier Jouanny : 05 55 41 43 05 ; d.jouanny@sdis23.com
- Service de Remplacement Creuse : Cécile Fournier : 05 55 41 71 33 ; creuse@servicederemplacement.fr

Les plus lus

Concours de Varennes-sur-Allier : « Un moment convivial et attendu de tous »

Tradition depuis plus de 160 ans, le concours de Varennes-sur-Allier a fait son grand retour du 15 au 17 mars.

Julie Rigal, présidente de Bienvenue à la ferme Cantal, devant le point de vente de la Ferme des fourches, installé dans un ancien sécadou
Qui est la nouvelle présidente de Bienvenue à la Ferme du Cantal ?

Une jeune productrice de viande d’aubrac transformée à Junhac, a pris les rênes de l’association départementale de producteurs…

Un taureau salers défile sur le ring des enchères.
Pourquoi les enchères n'ont pas flambé pour la salers ?

Trente-sept jeunes reproducteurs salers, dont trois du rameau laitier, étaient à vendre mercredi à la station d’évaluation du…

Les quatre Ifas cantaliens unis pour attirer les candidats

La formation d’aide-soignant recrute ses futurs étudiants. Deux réunions d’informations en visio sont proposées.
 

Eleveur au milieu de son troupeau de vacjes.
Ils ont osé la monotraite !

C’est une nouvelle vie professionnelle et familiale qui s’est ouverte pour Rémi Andrieu depuis le 1er janvier 2013 et le…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Réussir lait
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Réussir lait
Consultez les revues Réussir lait au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière laitière