Aller au contenu principal

Une collecte des ficelles et filets en février

En partenariat avec les collectivités, une collecte hivernale des ficelles et filets usagés uniquement commence le 8 février, sur douze sites de collecte.

En partenariat avec les collectivités, une collecte hivernale des ficelles et filets usagés uniquement commence le 8 février, sur douze sites de collecte.
En partenariat avec les collectivités, une collecte hivernale des ficelles et filets usagés uniquement commence le 8 février, sur douze sites de collecte.
© Copage/Archives

En plus de la collecte du printemps, une opération de déstockage des ficelles et filets uniquement, sera organisée sur 13 déchèteries du département entre le 8 et le 16 février. Les autres plastiques (ensilage, enrubannage, big-bags) seront collectés au printemps.
Les ficelles et filets sont séparés et obligatoirement conditionnés dans des saches transparentes Adivalor (saches de 250 ou 500 litres disponibles auprès des distributeurs).
Le Copage coordonne les différents acteurs concernés (les distributeurs et collectivités, le transporteur Environnement Massif central et l'organisme recycleur Adivalor) afin de proposer aux agriculteurs un maillage de collecte de proximité, et le plus adapté aux conditions hivernales. Les autres plastiques (bâches d'ensilage, films d'enrubannage et big-bags) seront collectés au printemps. Recyclés en France, ces déchets permettront de fabriquer divers raccords pour l'irrigation notamment.
Copage

Calendrier de collecte


Mardi 8 février, à la déchèterie de Grandrieu (de 13 h 30 à 17 h) ; le Massegros (de 10 h à 12 h et de 13 h 30 à 17 h 30) et Saint-Étienne-du-Valdonnez (de 9 h à 12 h et de 13 h 30 à 17 h).
Mercredi 9 février, aux déchèteries de Châteauneuf-de-Randon (de 14 h à 18 h) et du Bleymard (de 13 h 30 à 17 h).
Lundi 14 février, aux déchèteries de Nasbinals (de 13 h 30 à 16 h 30), Rieutort-de-Randon (de 10 h à 12 h et de 13 h 30 à 17 h), Saint-Chély-d'Apcher (de 7 h 30 à 12 h et de 14 h à 17 h) et au dépôt de la communauté de communes de Marvejols (de 9 h à 12 h et de 13 h 30 à 16 h 30).
Mercredi 16 février, aux déchèteries d'Aumont-Aubrac (de 14 h à 16 h), Fournels (de 14 h à 17 h) et le Malzieu (de 13 h 30 à 16 h 30).
Attention, deux catégories de plastiques sont collectées et doivent être séparées en deux tas distincts : les ficelles, propres, en saches transparentes Adivalor et les filets, secoués, en saches transparentes Adivalor.

Les plus lus

ofb et agriculteur se rencontrent sur une exploitation agricole
Les agents de l'OFB à la rencontre du monde agricole

Une quinzaine d'agents de l'OFB AuRA est allée à la rencontre du monde agricole au cours d'une formation de trois jours dans…

jeune taureau salers lors de la vente aux encheres dans le Cantal
Combien se sont vendus les jeunes reproducteurs salers ?

Les éleveurs accordent une grande importance à la préservation et au développement de la race. La vente de jeunes taureaux…

Hélène Burgaud-Tocchet
[Interview] Une nouvelle directrice à la DDT de la Creuse

Hélène Burgaud-Tocchet, directrice départementale des Territoires de la Creuse

Henry Ferret, nouvelle tête de proue des JA 63

Vendredi dernier, jour de l'assemblée générale des Jeunes Agriculteurs du Puy-de-Dôme, un nouveau président a été élu…

Randonneurs sur le volcan cantalien
Randonnée : quels nouveaux GR vont sillonner le Cantal ?

Pas moins de quatre projets de nouveaux itinéraires ou d’extension de GR existants devraient voir le jour dans le Cantal,…

La visite de l'élevage porcin d'Etienne De Veyrac a été très intéressante pour les demandeurs d'emploi.
Des demandeurs d'emploi au cœur du quotidien de deux éleveurs

Dans le cadre de la semaine de l'emploi en agriculture, France Travail, avec les acteurs professionnels, 
a organisé…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Réussir lait
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Réussir lait
Consultez les revues Réussir lait au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière laitière