Aller au contenu principal

Salon International de l'Agriculture
Une collaboration inédite pour une meilleure visibilité de la Haute-Loire au SIA

Cette année, la Haute-Loire innove avec une collaboration élargie sur un stand agrandi. 50 m2 dédiés à notre agriculture et notre département à découvrir à Paris du 25 février au 5 mars.

Organisateurs et partenaires étaient réunis ce 20 février dans les locaux du Département pour présenter  le stand "La Haute-Loire, fière de ses producteurs" au SIA.
Organisateurs et partenaires étaient réunis ce 20 février dans les locaux du Département pour présenter le stand "La Haute-Loire, fière de ses producteurs" au SIA.
© © HLP

L'aventure parisienne du Salon International de l'Agriculture 2023, du 25 février au 5 mars, sera le fruit d'une collaboration entre la Chambre d'agriculture, le comité de promotion des produits agricoles et agro-alimentaires, le Département et la Maison Départementale du Tourisme. "C'est inédit que le Département se trouve au côté de la Chambre d'agriculture et du comité de promotion au SIA pour vendre ensemble la Haute-Loire. Une initiative qui fait écho aux 3 valeurs que nous portons : faire ensemble, orienter les usagers et être responsable " a expliqué la présidente du Département Marie-Agnès Petit lors de la présentation de l'événement le 20 février dernier.
Une collaboration qui permettra à la Haute-Loire d'être beaucoup plus visible qu'auparavant, avec un stand de plus de 50 m2 (contre 15 m2 l'an passé) sous la bannière "La Haute-Loire, fière de ses producteurs" au sein de l'espace dédié à la région Auvergne Rhône-Alpes. Ouvert et convivial, ce stand permettra de découvrir deux faces des pépites de notre département (les richesses de son terroir et ses atouts touristiques) et permettra, outre de mettre en valeur l'agriculture et ses produits, la mise en lumière de la toute nouvelle marque territoriale "Fier d'être Altiligérien" récemment lancée par le Département. «Un stand qui bénéficiera d'une animation permanente durant les 9 jours du salon» a souligné Mikaël Vacher, conseiller départemental délégué à l’agriculture.

"Fier d'être agriculteur altiligérien"
Le salon de l'agriculture, ce sont des animaux accompagnés de leurs éleveurs et des produits fermiers issus de fermes et d'entreprises agro-alimentaires, qui quittent leur territoire pour rejoindre la capitale et faire briller les yeux et ravir les palais des Franciliens. Et cette année, pour le président de la Chambre d'agriculture, Yannick Fialip, le mot d'ordre sera "Fier d'être agriculteur altiligérien" et pour l'occasion ce dernier a décidé d'ouvrir le stand aux autres chambres consulaires, en particulier lors de la journée dédiée à la Haute-Loire le mercredi 1er mars ;
journée qui sera notamment animée par la Verte Confrérie de la Lentille du Puy et le festival du Monastier.
Du côté des animaux, le département sera représenté par 6 montbéliardes en bovins lait (en concours le dimanche 26 fé-
vrier) : Radieuse et Région du Gaec du Lilas Blanc (St Martin de Fugères), Romance du Gaec de la Gazelle (Lissac), Occitanie du Gaec Négron (Bains), Rêveuse du Gaec de la Borie (Céaux d'Allègre) et Paprika du Gaec des Boudoux (Chomelix). En bovins viande, la race Aubrac (concours le 1er mars) sera représentée par Flavien Riberon de Tiranges avec Impec, et le Gaec Élevage Merle avec Montrésor, Sainfoin et Pervenche de St Maurice de Lignon pour la race Charolaise (concours le 2 mars). Les brebis BMC (Élevage de Jérôme Ambert à St jean de Nay) et Noires du Velay (Gaec des Colchiques 2 (Bonnefoy au Monastier) seront en présentation.
En équins, Pascal Boncompain avec sa pouliche Korrigan du Chausse participera au concours en race comtoise le 1er mars.
Le SIA c'est aussi de jeunes altiligériens, éleveurs ou professionnels de l'élevage en herbe, qui participent aux ovinpiades nationales des jeunes bergers (24 et 26 février), aux concours de pointage (montbéliarde, prim'Holstein, aubrac) et au trophée national des lycées agricoles auquel le lycée de Bonnefont prendra part.  C'est enfin le très suivi et attendu Concours Général Agricole auquel s'apprêtent à participer 23 entreprises de notre département avec 83 produits dans les catégories suivantes : charcuterie (13 entreprises), apéritifs et liqueurs (4), produits laitiers (4), miel (1), confiture (1). (voir en encadré).
La liste des producteurs qui auront la chance d'animer la stand Haute-Loire a été dévoilée ce 20 février par Marie-Agnès Petit ; sélectionnés sur leurs performances au concours des Fermiers d'Or 2022, ils sont tous membres du comité de promotion et sont au nombre de 7 : La Vertueuse Saveurs des Sucs, la Brasserie Motueka, les salaisons Torrilhon, la ferme de la Reine des Prés, Les Ruches de Max, l'ODG Lentille Verte du Puy et le Gaec des Gorges de l'Allier.

Promotion de la destination Haute-Loire
Et comme l'a rappelé Yannick Fialip, le SIA c'est aussi un lieu de rencontres avec les élus de notre territoire, de la Région et avec les membres du gouvernement ; le Président de la République est annoncé pour le 25 février... C'est aussi un lieu d'échanges professionnels qui permet de faire remonter des problématiques.
Pour Brigitte Renaud, présidente de la Maison Départementale du Tourisme, c'est une belle opportunité "de mettre en valeur notre terroir et ses produits et de faire découvrir la destination Haute-Loire avec toutes les richesses de ses espaces au moyen du numérique à l'aide de casques virtuels". La promotion de cette destination se fera en partenariat avec les Gîtes de France et l'association départementale "Bienvenue à la Ferme".
Un bel événement en perspective à suivre sur place à Paris, à travers les réseaux, à la TV ou dans les pages de votre journal agricole préféré...
 

Concours produits
23 entreprises pour 83 produits de Haute-Loire sont en concours cette année :
Boucherie charcuterie des Sources, Boucherie de l'Eyrieux, Domaine des Marmottes, Fromagerie de Beauzac, Fromagerie du Velay, Gaec du Brancouny, Gaec du Sardier, SAS Gérentes, La Pertuisienne, Les Monts de la Roche, Les ruches de Max, Manet Frères, Salaisons de Pradelles, de Montagnac, des Moletons, du Lignon, du Velay, Massardier, Nicolas Frères, SAS La Brasserie des plantes, SAS Mejean père et fils, Saveurs des Sucs, Vellavie.

Les plus lus

ofb et agriculteur se rencontrent sur une exploitation agricole
Les agents de l'OFB à la rencontre du monde agricole

Une quinzaine d'agents de l'OFB AuRA est allée à la rencontre du monde agricole au cours d'une formation de trois jours dans…

jeune taureau salers lors de la vente aux encheres dans le Cantal
Combien se sont vendus les jeunes reproducteurs salers ?

Les éleveurs accordent une grande importance à la préservation et au développement de la race. La vente de jeunes taureaux…

Hélène Burgaud-Tocchet
[Interview] Une nouvelle directrice à la DDT de la Creuse

Hélène Burgaud-Tocchet, directrice départementale des Territoires de la Creuse

Henry Ferret, nouvelle tête de proue des JA 63

Vendredi dernier, jour de l'assemblée générale des Jeunes Agriculteurs du Puy-de-Dôme, un nouveau président a été élu…

Randonneurs sur le volcan cantalien
Randonnée : quels nouveaux GR vont sillonner le Cantal ?

Pas moins de quatre projets de nouveaux itinéraires ou d’extension de GR existants devraient voir le jour dans le Cantal,…

La visite de l'élevage porcin d'Etienne De Veyrac a été très intéressante pour les demandeurs d'emploi.
Des demandeurs d'emploi au cœur du quotidien de deux éleveurs

Dans le cadre de la semaine de l'emploi en agriculture, France Travail, avec les acteurs professionnels, 
a organisé…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Réussir lait
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Réussir lait
Consultez les revues Réussir lait au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière laitière