Aller au contenu principal

Une bible de données graphiques, ouverte au plus grand nombre

Le nouvel atlas cartographique en ligne depuis peu couvre des domaines qui vont de l’urbanisme à l’agriculture, de l’aménagement du territoire aux infrastructures...

Les cartes sont accessibles à tous sur les sites de la DDT et du Conseil général.
Les cartes sont accessibles à tous sur les sites de la DDT et du Conseil général.
© RSA

Pas moins de 264 cartes ! Toutes représentent le Cantal et proposent de se faire une idée assez fine sur des données départementales qui couvrent des domaines aussi variés que le taux d’enneigement en fonction de l’altitude, la répartition des bibliothèques sur le territoire, en passant par le taux de chômage par commune, l’évolution des logements, la culture du maïs et tant d’autres sujets aussi variés qu’hétéroclites. Les hébergements pour adultes handicapés ou l’accessibilité en téléphonie font, par exemple, partie des nouveautés de cette seconde édition, enrichie de plus de 80 nouvelles cartes (40 % de plus que la dernière édition de 2006).

De la simple curiosité à l’aide à la prise de décision

 

Bref, une bible pour qui s’intéresse aux statistiques départementales, une encyclopédie pratique pour qui cherche un chiffre précis. C’est aussi un outil de diagnostic à même d’aider des prises de décisions. Mais surtout, tout le monde y a accès. Ce nouvel atlas cartographique est en effet consultable et les cartes téléchargeables depuis le site portail de la direction départementale des territoires du Cantal (cantal.equipement.gouv.fr à la rubrique “connaissance des territoires”) et des cartes interactives sont également en ligne sur un site spécialement dédié du Conseil général (geocantal.fr). Les services de l’État et ceux du Département ont en effet travaillé en synergie sur ce projet (voir-ci-dessous).

“L’ensemble des produits mis à disposition répond à un souci de transparence, d’accès à l’information et représente un véritable enjeu démocratique en diffusant données, cartes ou tableaux afin de contribuer activement aux débats locaux sur l’avenir du territoire”, explique Laurent Vercruysse, secrétaire général de préfecture.

Fraîchement révélées, les données n’ont pas encore eu le temps d’être analysées. Toutefois, Catherine Argile, chef du service connaissance, aménagement et développement des territoires à la DDT du Cantal, reconnaît avoir été surprise par quelques informations révélées par ces cartes. “Je n’imaginais pas autant de mobilité dans le Cantal, où des habitants de La Roquebrou travaillent à Saint-Flour, ou ceux de Condat qui viennent quotidiennement à Aurillac”.

Une des illustrations des enseignements qui pourraient influer sur la mise en œuvre de politiques publiques.

 

 

 

 

Plus d'infos à lire cette semaine dans L'Union du Cantal.

Droits de reproduction et de diffusion réservés.

 

Les plus lus

Deux personnes avec un vélo
Cézens, nouvelle formule pour l'Auberge

L’auberge de Cézens retrouve de l’appétit à recevoir voisins, visiteurs et touristes grâce à l’arrivée d’un couple de…

La Haute-Loire remporte la ligue des champions des montbéliardes !

Le concours Montbéliard Prestige s'est déroulé à Besançon du 7 au 9 mai, et la Haute-Loire s'est faite remarquer avec les…

Apiculteur devant ses ruches dans le Cantal, avec en premier plan des pots de miel
La météo et le frelon décideront du succès du miel de montagne

Luc Mathieu est un des rares apiculteurs professionnels du Cantal. Il élève ses propres reines, double son cheptel d’ouvrières…

Virginie Crespy sur son exploitation, en compagnie de son fils Adrien, 3 ans.
"L'installation c'est comme une roue qu'on lance et faut que ça roule !"

Virginie Crespy est la nouvelle secrétaire générale des Jeunes Agriculteurs de Haute-Loire. Cette jeune maman qui attend un…

la cantinière tient un plateau rempli de steaks.
Viande de Hautes Terres, Première livraison au collège

Vendredi 3 mai, l’association Viande de Hautes Terres livrait pour la première fois ses steaks hachés à la cantine du collège…

Jeune sur un simulateur de conduite d'engin agricole
Quel est ce nouvel outil pédagogique qui va entrer à la MFR de Marcolès ?

Vu à Aurillac, lors du Forum de l’orientation et des métiers, le simulateur d’engins agricoles a fait l’unanimité. La MFR de…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Réussir lait
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Réussir lait
Consultez les revues Réussir lait au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière laitière