Aller au contenu principal

Une assemblée générale : réglementations et bonnes pratiques

La Fédération Départementale des Ceta de l'Allier a tenu son Assemblée générale le 23 février dernier à Montaigu-le-Blin. L'occasion d'évoquer les différentes activités des groupes de travail.

110 exploitations pour un peu plus de 22 000 ha
Lors de l'assemblée générale de la FD Ceta de l'Allier qui se déroulait le 23 février à Montaigü-le-Blin, le président, Jean-Loup Chatard a rappelé que les Ceta sont des lieux, d'apprentissage, d'expérimentation voire d'innovation mais aussi d'échanges où l'on aborde certes, le volet technique des conduites de production, mais sans négliger les conséquences économiques des pratiques mises en oeuvre.
Ce sont aujourd'hui 110 exploitations adhérentes représentant 22 000 ha sur le département de l'Allier.
En 2022 ce sont neuf Ceta orientés grandes cultures, deux Ceta bovins viande, un Ceta bovin lait et un Ceta porcs qui se sont investis tout au long de l'année 2022, sur plus de 175 journées de formation, d'information, tours de plaine, visites techniques, y compris celles à l'extérieur du département, encadrées par les techniciens de la Chambre d'agriculture de l'Allier.

Des interventions majoritairement en grandes cultures
Les techniciens de la Chambre sont intervenus tout au long de l'année dans tous les Ceta répartissant leurs interventions à 70 % dans les Ceta cultures, 20 % dans les Ceta viande et 10 % auprès du Ceta lait.
Mickaël Bimbard, technicien à la Chambre d'agriculture de l'Allier, a présenté quelques statistiques concernant la pyramides des âges des groupes: on remarque une assez bonne répartition des tranches d'âge puisqu'environ un tiers des adhérents a moins de 40 ans, un tiers a entre 40 et 50 ans et le dernier tiers a plus de 50 ans. Il reste à motiver de nouveaux jeunes adhérents en prévision du départ des adhérents les plus âgés dans les années à venir.
Plusieurs pistes ont été évoquées en ce sens et ne manqueront pas d'être explorées au cours de cette année 2023.

Projets d'action : entre agronomie et nouvelles technologies
Jacques Dupuis, trésorier de la FD Ceta ayant présenté le rapport financier de l'association, la place était laissée  aux projets d'action pour l'année en cours: visite de la plateforme d'essais Arvalis à Boigneville, essais de travail du sol en Forterre, agriculture digitale et nouvelles technologies, ... les adhérents restant bien évidemment  force de propositions sur tous les sujets dont ils seraient curieux.

Et le Conseil Stratégique Phytosanitaire (CSP)?
François Roudillon, chef du service Agronomie, Eau Environnement a fait un rapide point sur le démarrage du CSP. Rappelant le caractère obligatoire de ce nouveau dispositif, à savoir que toutes les exploitations agricoles devront avoir réalisé un CSP avant le 31 décembre 2023, individuellement ou collectivement, il indique que deux Ceta ont déjà réalisé leur CSP collectivement : les Ceta de Varennes et Est-Allier. Quelques CSP ont également été réalisés de façon individuelle. La date butoir du 31 décembre 2023 semble difficile à tenir mais aucun assouplissement quant à ce délai ne semble poindre à l'horizon.

Les bonnes pratiques lorsque l'on creuse !
La partie statutaire terminée, elle a laissé place à une intervention programmée de la Fédération Régionale des Travaux Publics Auvergne-Rhône Alpes. Nina Delaunay, chargée de mission FRTP et Jérôme Hennequin, président Auvergne de l'Observatoire DT-DICT ont présenté conjointement le rôle et les responsabilités des exploitants agricoles lors de tout travail à proximité des réseaux. Une intervention sur la réglementation en vigueur ponctuée d'exemples d'interventions et leurs conséquences (parfois dramatiques) qui n'a pas manqué de captiver l'auditoire et de susciter beaucoup d'interrogations quant aux bonnes pratiques à adopter dès lors que l'on creuse! La présentation projetée au cours de l'AG est désormais disponible sur le site de la Chambre d'agriculture de l'Allier* (rubrique actualités, les agriculteurs et la réglementation anti-endommagement).

*https://extranet-allier.chambres-agriculture.fr/actualites/toutes-les-a…


FD CETA DE L'ALLIER

Les plus lus

Deux personnes avec un vélo
Cézens, nouvelle formule pour l'Auberge

L’auberge de Cézens retrouve de l’appétit à recevoir voisins, visiteurs et touristes grâce à l’arrivée d’un couple de…

La Haute-Loire remporte la ligue des champions des montbéliardes !

Le concours Montbéliard Prestige s'est déroulé à Besançon du 7 au 9 mai, et la Haute-Loire s'est faite remarquer avec les…

Apiculteur devant ses ruches dans le Cantal, avec en premier plan des pots de miel
La météo et le frelon décideront du succès du miel de montagne

Luc Mathieu est un des rares apiculteurs professionnels du Cantal. Il élève ses propres reines, double son cheptel d’ouvrières…

Virginie Crespy sur son exploitation, en compagnie de son fils Adrien, 3 ans.
"L'installation c'est comme une roue qu'on lance et faut que ça roule !"

Virginie Crespy est la nouvelle secrétaire générale des Jeunes Agriculteurs de Haute-Loire. Cette jeune maman qui attend un…

la cantinière tient un plateau rempli de steaks.
Viande de Hautes Terres, Première livraison au collège

Vendredi 3 mai, l’association Viande de Hautes Terres livrait pour la première fois ses steaks hachés à la cantine du collège…

Chassé-croisé de mai, à l'estive de Récusset

La “fête” de l’estive à la Coptasa, c’était cette semaine avec la montée d’une bonne partie des bovins sur les unités de…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Réussir lait
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Réussir lait
Consultez les revues Réussir lait au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière laitière