Aller au contenu principal

Antenne
Une antenne 4G va s'installer à 290 m de son exploitation…

  À Laussonne, un projet d'implantation d'une antenne 4G, à proximité d'un élevage porcin et d'une habitation, inquiète le propriétaire.

Jean-François Gentes s'inquiète de voir bientôt, se dresser une antenne 4G à 290 m de son bâtiment d'exploitation et à 270 m de sa maison d'habitation.
© HLP

Installé en 2000 en Earl avec son frère Richard à Pralong sur la commune de Laussonne, Jean-François Gentes apprécie sa vie d'agriculteur dans son coin de campagne. Sa maison d'habitation est à proximité de son bâtiment d'élevage qui abrite une cinquantaine de truies et une unité d'engraissement. Naisseur-engraisseur, il vend 2/3 des porcelets à 25 kg au GEPVA et le tiers restant est transformé à la ferme et vendu dans un point de vente à Laussonne et sur le marché du Puy-en-Velay. Il travaille actuellement dans un projet de magasin à Lantriac. Tout semble aller pour le mieux…

Et pourtant, fin mars-début avril, le Maire de Laussonne l'informe d'un projet d'implantation d'une antenne 4G près de chez lui. Et quand on dit près, c'est exactement à 290 m du bâtiment d'exploitation et à 270 m de sa maison d'habitation, mesures GPS. Depuis, cet éleveur a passé de nombreuses nuits blanches "J'ai énormément peur…" reconnaît-il.

Très inquiet

Il est très inquiet et pour plusieurs raisons. Connaissant le dossier de Mazeyrat d'Allier, où une antenne similaire installée à la même distance que dans le projet de Laussonne, semble poser de graves problèmes sur l'élevage de vaches laitières du Gaec de Coupet, Jean-François s'inquiète pour son élevage porcin : "les porcs sont des animaux ultra sensibles, plus encore que les vaches…" souligne-t-il. Chez lui, le sol est très argileux avec de nombreuses sources ; lors de fortes pluies, il est fréquent de voir un écoulement d'eau qui passe sous le bâtiment, en provenance du site où sera construite l'antenne. Enfin, l'éleveur souligne que l'emplacement de l'antenne est une ancienne décharge publique qui a été comblée il y a quelques années, sans être dépolluée. "On va construire cette antenne sur des tonnes de ferrailles et autres déchets…" note-t-il laissant entrevoir toute son anxiété.

Pas de réponses

Dès qu'il a été informé du projet, Jean-François Gentes a échangé avec le Maire, sans être réellement entendu, puis a déposé un recours auprès de la municipalité pour demander d'annuler le projet ou de trouver un autre site plus éloigné des exploitations et des habitations, sans réponse aucune. Il a alerté les élus départementaux et régionaux : "un seul m'a répondu…". Il s'est aussi tourné vers le service juridique de la FDSEA pour trouver des appuis et si possible des recours, sachant que le syndicat travaille déjà sur le dossier du Gaec de Coupet. Il a enfin pris un avocat, Maître Gourdou, déjà en charge du dossier du Gaec de Coupet, qui a, à son tour, déposé un recours auprès du Tribunal administratif.

Très angoissé, Jean-François Gentes sait qu'il entre dans un combat qui sera long et difficile, mais il veut se battre pour son bien-être et celui de ses animaux.

Face aux nombreux projets d'installation d'antennes 4/5G sur le département et ailleurs, dans le cadre d'un vaste projet national pour éliminer les zones blanches, il veut alerter sur les risques liés aux ondes et inciter les élus à ne pas laisser faire n'importe quoi. En attendant, à Laussonne, un arrêté municipal condamne l'accès au chemin qui amène au site, à partir du 17 octobre, pour commencer les travaux…

Les plus lus

ofb et agriculteur se rencontrent sur une exploitation agricole
Les agents de l'OFB à la rencontre du monde agricole

Une quinzaine d'agents de l'OFB AuRA est allée à la rencontre du monde agricole au cours d'une formation de trois jours dans…

jeune taureau salers lors de la vente aux encheres dans le Cantal
Combien se sont vendus les jeunes reproducteurs salers ?

Les éleveurs accordent une grande importance à la préservation et au développement de la race. La vente de jeunes taureaux…

Hélène Burgaud-Tocchet
[Interview] Une nouvelle directrice à la DDT de la Creuse

Hélène Burgaud-Tocchet, directrice départementale des Territoires de la Creuse

Henry Ferret, nouvelle tête de proue des JA 63

Vendredi dernier, jour de l'assemblée générale des Jeunes Agriculteurs du Puy-de-Dôme, un nouveau président a été élu…

Randonneurs sur le volcan cantalien
Randonnée : quels nouveaux GR vont sillonner le Cantal ?

Pas moins de quatre projets de nouveaux itinéraires ou d’extension de GR existants devraient voir le jour dans le Cantal,…

La visite de l'élevage porcin d'Etienne De Veyrac a été très intéressante pour les demandeurs d'emploi.
Des demandeurs d'emploi au cœur du quotidien de deux éleveurs

Dans le cadre de la semaine de l'emploi en agriculture, France Travail, avec les acteurs professionnels, 
a organisé…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Réussir lait
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Réussir lait
Consultez les revues Réussir lait au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière laitière