Aller au contenu principal

Une année 2023 sous le signe de la pêche

L'ouverture de la pêche à la truite fario s'est déroulée le 11 mars. Une date attendue avec impatience par les pêcheurs après une année 2022 marquée par la sécheresse.

L'ouverture de la pêche à la truite fario s'est déroulée le 11 mars. Une date attendue avec impatience par les pêcheurs après une année 2022 marquée par la sécheresse.
L'ouverture de la pêche à la truite fario s'est déroulée le 11 mars. Une date attendue avec impatience par les pêcheurs après une année 2022 marquée par la sécheresse.
© Marion Ghibaudo

2 800 kilomètres de rivières, torrents et ruisseaux lozériens où s'ébattent principalement des salmonidés, et la truite fario est présente partout. Voilà comment pourrait se résumer l'activité de pêche en Lozère : une activité de pleine nature, où les pêcheurs sont encouragés à une pratique dite de « pêche sportive », où le poisson, une fois attrapé (lorsqu'il l'est !), est relâché. Ce sont les parcours en « no-kill », qui se développent. Si il y a quelques décennies, la qualité du pêcheur se mesurait à la quantité de ses prises, aujourd'hui, c'est le côté sportif qui intéresse. Et la fédération de pêche de Lozère l'a bien compris, qui encourage et valorise ces pratiques. « La pêche est un plaisir partagé, familial et intergénérationnel, et un loisir qui se modernise », détaille Patrick Planul, président par intérim de la fédération de pêche.
Le nombre de pêcheurs avait baissé ces dernières années, mais connaît récemment une nouvelle jeunesse. Et pour attirer de nouveaux pratiquants, rien de mieux que de faire évoluer le matériel (leurres, hameçons, etc.) et les façons de faire. Mais ce ne sont pas les seules évolutions que connaissent la fédération de pêche, qui mise de plus en plus sur les outils numériques pour correspondre avec les pêcheurs, qu'ils soient occasionnels ou confirmés. Si une brochure papier, éditée à 5 000 exemplaires, est distribuée dans les offices de tourisme et chez les partenaires, regroupant toutes les informations essentielles sur les lieux de pêche, ainsi que la réglementation, le numérique prend aussi sa place dans la pêche.

Les plus lus

Deux personnes avec un vélo
Cézens, nouvelle formule pour l'Auberge

L’auberge de Cézens retrouve de l’appétit à recevoir voisins, visiteurs et touristes grâce à l’arrivée d’un couple de…

La Haute-Loire remporte la ligue des champions des montbéliardes !

Le concours Montbéliard Prestige s'est déroulé à Besançon du 7 au 9 mai, et la Haute-Loire s'est faite remarquer avec les…

Apiculteur devant ses ruches dans le Cantal, avec en premier plan des pots de miel
La météo et le frelon décideront du succès du miel de montagne

Luc Mathieu est un des rares apiculteurs professionnels du Cantal. Il élève ses propres reines, double son cheptel d’ouvrières…

Virginie Crespy sur son exploitation, en compagnie de son fils Adrien, 3 ans.
"L'installation c'est comme une roue qu'on lance et faut que ça roule !"

Virginie Crespy est la nouvelle secrétaire générale des Jeunes Agriculteurs de Haute-Loire. Cette jeune maman qui attend un…

Chassé-croisé de mai, à l'estive de Récusset

La “fête” de l’estive à la Coptasa, c’était cette semaine avec la montée d’une bonne partie des bovins sur les unités de…

la cantinière tient un plateau rempli de steaks.
Viande de Hautes Terres, Première livraison au collège

Vendredi 3 mai, l’association Viande de Hautes Terres livrait pour la première fois ses steaks hachés à la cantine du collège…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Réussir lait
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Réussir lait
Consultez les revues Réussir lait au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière laitière