Aller au contenu principal

Un texte soutenu par le secteur agricole, critiqué par les GMS

La proposition de loi (PPL) « visant à sécuriser l'approvisionnement en produits de grande consommation », examinée à partir du 11 janvier en commission des Affaires économiques de l'Assemblée, est « nécessaire pour sécuriser les dispositions des lois Égalim 1 et 2 », déclarent la FNSEA et les Jeunes agriculteurs (JA) dans un communiqué du 10 janvier. Les syndicats estiment que les mesures de relèvement du seuil de revente à perte (SRP + 10) et d'encadrement des promotions « doivent être reconduites avant le 15 avril pour ne pas rouvrir une guerre des prix et des promotions ». Ils appellent de leurs voeux des « dispositions protectrices pour les fournisseurs de la grande distribution ». À l'inverse, la grande distribution est vent debout contre l'article 3 du texte qui vise à définir les modalités en cas de non-accord au 1er mars. « Incroyable : des députés seraient désormais favorables à la hausse des prix ? Deux députés veulent faire en sorte que les multinationales puissent répercuter, sans négociation, leurs hausses sur les consommateurs », a commenté Michel-Edouard Leclerc sur son compte Twitter, le 5 janvier. Il affirme que « ça provoquerait de nouvelles augmentations de 10 à 30 % ». Le président des Mousquetaires (Intermarché-Netto) Didier Duhaupand dénonce, quant à lui, un « véritable scandale qui se prépare », avec un texte qui donne « tout pouvoir aux industriels » dans les négociations commerciales. Une argumentation que réfute le président de la Coopération agricole Dominique Chargé : « Il ne s'agit pas pour les industriels d'imposer leur tarif ! Il s'agit de leur permettre une négociation équilibrée afin que la valeur se crée tout au long de la chaîne et qu'une juste répartition puisse se faire entre les différents maillons. »

Les plus lus

une urne et des bulletins de vote
Le panorama législatif cantalien se dessine petit à petit

Le dépôt officiel des listes sera bouclé ce dimanche soir en préfecture. En attendant, les binômes se dévoilent peu à peu…

Deux attaques de loup dans le Puy-de-Dôme

Deux attaques de loup ont eu lieu à Perpezat dans le Puy-de-Dôme les nuits du 8 et 9 mai. Elles viennent s'ajouter à celle…

Deux génisses salers croisées au pâturage.
Perles du Massif : pourquoi Jean-Paul Bigard a sollicité la FDSEA du Cantal ?

Jeudi 6 juin, le PDG du groupe Bigard en personne sera à Trizac pour présenter la filière de génisses bouchères “Perle du…

Chassé-croisé de mai, à l'estive de Récusset

La “fête” de l’estive à la Coptasa, c’était cette semaine avec la montée d’une bonne partie des bovins sur les unités de…

Deux personnes attablées en extérieur
Pourquoi leur aventure se poursuivra loin du Cantal ?

Élevage limousin réputé, ferme-auberge et innovations agrotouristiques (tente bulle, food-truck, etc.) auront marqué le…

Hôtellerie-restauration dans le Cantal : début de saison pourri

Début de saison touristique compliqué pour le secteur CHR dans le Cantal, remontés contre l’implantation de chaînes nationales…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Réussir lait
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Réussir lait
Consultez les revues Réussir lait au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière laitière