Aller au contenu principal

Un rapport le 30 avril, sans réelles recommandations politiques

La Commission européenne présentera le 30 avril son étude d’évaluation (technique, environnementale mais aussi économique et même éthique) sur le statut à accorder dans l’UE aux plantes issues des nouvelles biotechnologies de sélection (NBT). Un travail qui ne devrait pas s’accompagner de recommandations politiques. Ce débat s’ouvrira dans un second temps.

La Commission européenne présentera le 30 avril son étude d’évaluation (technique, environnementale mais aussi économique et même éthique) sur le statut à accorder dans l’UE aux plantes issues des nouvelles biotechnologies de sélection (NBT). Un travail qui ne devrait pas s’accompagner de recommandations politiques. Ce débat s’ouvrira dans un second temps.
La Commission européenne présentera le 30 avril son étude d’évaluation (technique, environnementale mais aussi économique et même éthique) sur le statut à accorder dans l’UE aux plantes issues des nouvelles biotechnologies de sélection (NBT). Un travail qui ne devrait pas s’accompagner de recommandations politiques. Ce débat s’ouvrira dans un second temps.
© Aurélie Pasquelin/Illustration

C’est le 30 avril que la Commission européenne doit publier son étude, très attendue, sur les nouvelles biotechnologies de sélection variétale (les NBT) qui doit, in fine, lui permettre de trancher sur le statut – OGM ou non – des plantes qui en sont issues. Mais cette étude ne sera pas accompagnée de recommandations politiques, comme l’a confirmé le 13 avril dans le cadre d’un webinaire organisé par le secteur européen des semences, Irene Sacristán Sánchez, fraîchement nommée chef d’unité « Biotechnologie » à la Commission. L’étude dressera un panorama (technique, économique, éthique, environnemental…) de ces NBT, conclura sur certains points et servira de base pour les prochaines étapes et notamment l’ouverture d’un débat public sur le dossier (au Parlement européen, au Conseil et avec les

Les plus lus

une urne et des bulletins de vote
Le panorama législatif cantalien se dessine petit à petit

Le dépôt officiel des listes sera bouclé ce dimanche soir en préfecture. En attendant, les binômes se dévoilent peu à peu…

Deux attaques de loup dans le Puy-de-Dôme

Deux attaques de loup ont eu lieu à Perpezat dans le Puy-de-Dôme les nuits du 8 et 9 mai. Elles viennent s'ajouter à celle…

Deux génisses salers croisées au pâturage.
Perles du Massif : pourquoi Jean-Paul Bigard a sollicité la FDSEA du Cantal ?

Jeudi 6 juin, le PDG du groupe Bigard en personne sera à Trizac pour présenter la filière de génisses bouchères “Perle du…

Chassé-croisé de mai, à l'estive de Récusset

La “fête” de l’estive à la Coptasa, c’était cette semaine avec la montée d’une bonne partie des bovins sur les unités de…

Deux personnes attablées en extérieur
Pourquoi leur aventure se poursuivra loin du Cantal ?

Élevage limousin réputé, ferme-auberge et innovations agrotouristiques (tente bulle, food-truck, etc.) auront marqué le…

Hôtellerie-restauration dans le Cantal : début de saison pourri

Début de saison touristique compliqué pour le secteur CHR dans le Cantal, remontés contre l’implantation de chaînes nationales…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Réussir lait
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Réussir lait
Consultez les revues Réussir lait au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière laitière