Aller au contenu principal

En vidéo
Un public nombreux et fidèle au marché au Gaec du Château Fort

Au Gaec du Chateau Fort au village de Mercoeur sur la commune de St Privat d’Allier, ce dimanche 5 août on y faisait son marché aux produits fermiers et artisanaux. La famille Faure affiche sa satisfaction après la réussite de la 8ème édition de ce marché à la ferme. Découvrez-le en vidéo !

Marché à la ferme
Marché à la ferme
© HLP

Cela fait 8 ans que le GAEC du Château Fort dans le petit village de Mercoeur à St Privat d’Allier ouvre ses portes pour y accueillir un marché aux produits fermiers. Jacqueline Faure, une des 4 associés avec son mari Paul et ses enfants Vincent et Cécilia, explique comment ce rendez-vous est devenu en quelque sorte «la fête du village». L’idée est née du hasard d’une rencontre avec un apiculteur, Alain Condon, qui avait mis en place cette formule sur son exploitation et convié le Gaec à participer. Quelques années plus tard, Jacqueline a pris le relais. «Pour organiser cette journée, je prends tout en charge, avec la collaboration des services de la Chambre d’Agriculture, notamment pour la partie communication. Ça demande beaucoup de temps et d’énergie…». Mais, la formule plait, et cette année encore, malgré un temps incertain avec un peu de pluie en matinée, la fréquentation est en hausse.

Une agriculture diversifiée
Dans une cour fermée, les visiteurs qui chaque année sont plus nombreux, sont accueillis par Jacqueline et ses enfants aidés par des membres de la famille venus prêter main forte. Ils s’arrêtent devant les étals de fromages de brebis, de chèvres ou de vaches, de miels, de sorbets et sirops aux fruits rouges, de lentilles… pour goûter et acheter. D’autres, et ils étaient plus de 100, choississent de prendre le repas à base de salade de lentilles, charcuteries et grillades, sur place pour un moment convivial. Et enfin, chacun admire le travail d’artisans voire d’artistes qui exposent leurs bijoux en bois précieux, leurs sacs à main tout en couleurs, ou leurs aquarelles. Bref, un véritable marché au coeur même d’une exploitation.
Et bien sûr, s’ils sont venus dans une ferme, c’est pour avoir un aperçu de l’agriculture. Et c’est Paul qui s’y colle, pour présenter l’exploitation et ses productions : vaches laitières, veaux de boucheries, porcs transformés et vendus sur les marchés de Langogne et Langeac ou à la ferme les vendredis, sans oublier des Lentilles Vertes du Puy et quelques fruits rouges. Bref tout un panel de produits qui témoignent de l’orientation de l’exploitation vers une agriculture diversifiée allant du champ à l’assiette.

Les plus lus

une urne et des bulletins de vote
Le panorama législatif cantalien se dessine petit à petit

Le dépôt officiel des listes sera bouclé ce dimanche soir en préfecture. En attendant, les binômes se dévoilent peu à peu…

Deux attaques de loup dans le Puy-de-Dôme

Deux attaques de loup ont eu lieu à Perpezat dans le Puy-de-Dôme les nuits du 8 et 9 mai. Elles viennent s'ajouter à celle…

Deux génisses salers croisées au pâturage.
Perles du Massif : pourquoi Jean-Paul Bigard a sollicité la FDSEA du Cantal ?

Jeudi 6 juin, le PDG du groupe Bigard en personne sera à Trizac pour présenter la filière de génisses bouchères “Perle du…

Chassé-croisé de mai, à l'estive de Récusset

La “fête” de l’estive à la Coptasa, c’était cette semaine avec la montée d’une bonne partie des bovins sur les unités de…

Deux personnes attablées en extérieur
Pourquoi leur aventure se poursuivra loin du Cantal ?

Élevage limousin réputé, ferme-auberge et innovations agrotouristiques (tente bulle, food-truck, etc.) auront marqué le…

Hôtellerie-restauration dans le Cantal : début de saison pourri

Début de saison touristique compliqué pour le secteur CHR dans le Cantal, remontés contre l’implantation de chaînes nationales…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Réussir lait
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Réussir lait
Consultez les revues Réussir lait au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière laitière