Aller au contenu principal

Préfecture
Un préfet de dialogue pour la Creuse

Le préfet Christian Chocquet a rencontré la presse à l’occasion de sa prise de fonctions.

Après les étoiles de général, c’est le dialogue qui prime pour cet homme de terrain.
Après les étoiles de général, c’est le dialogue qui prime pour cet homme de terrain.
© La Creuse agricole et rurale

Suite au départ surprise de Mme Mallemanche, Christian Chocquet a pris ses fonctions le 4 septembre en tant que préfet de la Creuse. Cet ancien général de gendarmerie s’affirme très ancré dans la ruralité. Dans ce domaine, il est notamment passé par Prades (Pyrénées-orientales) et la Corse. Son dernier poste se situait à Lille, où il était préfet délégué pour la défense et la sécurité de la région Nord-Pas de Calais.
Ses priorités en Creuse seront, comme pour ses prédécesseurs, la vie économique et sociale et la simplification administrative. Très à l’écoute, il compte faire beaucoup de déplacements sur le terrain. Il souhaite voir les initiatives qui fonctionnent, pour les transposer lorsque cela est possible. M. Chocquet donne la priorité à la discussion, il cherche à comprendre les dossiers, écouter les points de vue, discuter, pour finalement trancher par « la moins mauvaise des solutions », dit-il avec une pointe de tristesse.
En matière agricole, M. Chocquet aime à rappeler ses origines rurales. Originaire du Gers, où son père était apiculteur, il sait ce qu’est une vache pour en avoir fait vêler dans sa jeunesse. Sans avoir encore totalement pris connaissance des dossiers, il a déjà conscience des atouts de la Creuse, comme sa production de qualité. Il manque encore des outils de transformation, cela fait partie de ses ambitions de développement pour le département.
En matière de sécurité, il ne craint pas de s’ennuyer après ses postes précédents de Lille et Ajaccio. Dans le département réputé le plus sûr de France, il veut donner la priorité à la visibilité des forces de l’ordre et au contact avec la population.

Les plus lus

Concours de Varennes-sur-Allier : « Un moment convivial et attendu de tous »

Tradition depuis plus de 160 ans, le concours de Varennes-sur-Allier a fait son grand retour du 15 au 17 mars.

Un taureau salers défile sur le ring des enchères.
Pourquoi les enchères n'ont pas flambé pour la salers ?

Trente-sept jeunes reproducteurs salers, dont trois du rameau laitier, étaient à vendre mercredi à la station d’évaluation du…

Les quatre Ifas cantaliens unis pour attirer les candidats

La formation d’aide-soignant recrute ses futurs étudiants. Deux réunions d’informations en visio sont proposées.
 

Eleveur au milieu de son troupeau de vacjes.
Ils ont osé la monotraite !

C’est une nouvelle vie professionnelle et familiale qui s’est ouverte pour Rémi Andrieu depuis le 1er janvier 2013 et le…

Mesurer les impacts du futur cahier des charges AOP cantal sur une exploitation

La journée technique, programmée par l’organisme de gestion de l’appellation AOP cantal, a donné l’occasion de projeter sur un…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Réussir lait
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Réussir lait
Consultez les revues Réussir lait au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière laitière