Aller au contenu principal

Un outil financier pour les PME et TPE

Le Département et l’Oséo proposent un prêt participatif aux entreprises.

Vincent Descœur, président du Conseil général, et Joël Darnaud, directeur général d’Oséo.
Vincent Descœur, président du Conseil général, et Joël Darnaud, directeur général d’Oséo.
© J.-M. A.
Financé par le Conseil général et Oséo, organisme de financement et d'accompagnement des petites et très petites entreprises (PME et TPE), le Prêt participatif de développement (PPD) se veut un outil supplémentaire au soutien de l’économie locale. Lundi, Vincent Descœur, président du Conseil général, et Joël Darnaud, directeur général d’Oséo, ont contractualisé ce nouveau partenariat. Dans le cadre de sa politique d’actions en faveur de l’économie cantalienne, le Conseil général, qui débourse déjà 6,9 millions d’euros, renforce son dispositif par la création d’un fonds de prêt participatif. Une enveloppe d’un million d’euros, dont 200 000 euros du Département, destinée à renforcer la structure financière des PME et TPE en finançant les investissements immatériels et les besoins en fonds de roulement générés par la croissance, a été débloquée.Un soutien et une garantie

“Cette enveloppe va de plus faciliter l’accès aux concours bancaires nécessaires au bon financement de leur projet. À travers l’aide versée, le Conseil général permettra à l’entreprise d’obtenir un prêt dont la nature, la durée, l’absence de garantie et le taux sont consentis
à des conditions particulières”, précisait Vincent Descœur. Selon Joël Darnaud, ce prêt joue même le rôle “d’un véritable levier financier. Avec un différé d’amortissement de deux ans, le PPD est systématiquement associé à un crédit bancaire de même montant. En clair, pour un euro investi par le Département, ce sont cinq euros de PPD et cinq euros de crédit bancaire qui sont enclenchés”. Sous réserve bien évidemment que le dossier obtienne l’agrément du comité technique, animé par Cantal Expansion, puis l’avis favorable de la commission permanente du Conseil général et enfin l’accord définitif d’Oséo. Souvent frileuses dans ce genre de financement, les banques se voient du coup offrir une garantie de paiement. “Nous nous devons d’être très rapides et très réactifs quant aux besoins de développement d’une entreprise. Le PPD permettra d’éviter nombre de ralentissements administratifs”, insistait Joël Darnaud. “Nous sommes là pour encourager les entreprises au passage à l’étape supérieure de leur développement. Il manquait des leviers à l’économie. Nous y répondons à notre manière”, concluait Vincent Descœur.

Les plus lus

Deux personnes avec un vélo
Cézens, nouvelle formule pour l'Auberge

L’auberge de Cézens retrouve de l’appétit à recevoir voisins, visiteurs et touristes grâce à l’arrivée d’un couple de…

La Haute-Loire remporte la ligue des champions des montbéliardes !

Le concours Montbéliard Prestige s'est déroulé à Besançon du 7 au 9 mai, et la Haute-Loire s'est faite remarquer avec les…

Chassé-croisé de mai, à l'estive de Récusset

La “fête” de l’estive à la Coptasa, c’était cette semaine avec la montée d’une bonne partie des bovins sur les unités de…

Apiculteur devant ses ruches dans le Cantal, avec en premier plan des pots de miel
La météo et le frelon décideront du succès du miel de montagne

Luc Mathieu est un des rares apiculteurs professionnels du Cantal. Il élève ses propres reines, double son cheptel d’ouvrières…

Virginie Crespy sur son exploitation, en compagnie de son fils Adrien, 3 ans.
"L'installation c'est comme une roue qu'on lance et faut que ça roule !"

Virginie Crespy est la nouvelle secrétaire générale des Jeunes Agriculteurs de Haute-Loire. Cette jeune maman qui attend un…

la cantinière tient un plateau rempli de steaks.
Viande de Hautes Terres, Première livraison au collège

Vendredi 3 mai, l’association Viande de Hautes Terres livrait pour la première fois ses steaks hachés à la cantine du collège…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Réussir lait
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Réussir lait
Consultez les revues Réussir lait au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière laitière