Aller au contenu principal

Un oculus pour valoriser la filière pierre sèche

Vendredi 26 mai, au lieu-dit le Roc des loups, le parc naturel régional de l'Aubrac et la mairie de Marchastel ont fait installer un oculus, monobloc de basalte de Bouzentès de 2,20 mètres de diamètre, posé à la verticale, et gravé des points cardinaux et sommets environnants.

Vendredi 26 mai, au lieu-dit le Roc des loups, le parc naturel régional de l'Aubrac et la mairie de Marchastel ont fait installer un oculus, monobloc de basalte de Bouzentès de 2,20 mètres de diamètre, posé à la verticale, et gravé des points cardinaux et sommets environnants.
Vendredi 26 mai, au lieu-dit le Roc des loups, le parc naturel régional de l'Aubrac et la mairie de Marchastel ont fait installer un oculus, monobloc de basalte de Bouzentès de 2,20 mètres de diamètre, posé à la verticale, et gravé des points cardinaux et sommets environnants.
© Marion Ghibaudo

L'inauguration s'est déroulée en présence de Bernard Bastide, élu régional et président du parc de l'Aubrac, et Éric Malherbe, maire de Marchastel.
Une prouesse technique réalisée par l'entreprise Hébrard, des tailleurs de pierre depuis six générations (depuis 1860), basés à Saint-Flour dans le Cantal, et le concepteur Xavier Bonnet et sa société A3-Paysage, basée à Clermont-Ferrand. Pour la famille Hébrard, ce type de « projet d'exception nous change de notre quotidien, où l'on fabrique beaucoup de mobilier urbain ». Au total, pour fabriquer l'anneau, près de 300 heures de travail auront été nécessaires et il aura fallu deux pierres, la première s'étant fendue.
La pierre est aujourd'hui devenue un matériau rare, cher et sous-utilisé. En partenariat avec la Région Occitanie, l'ambition des Parcs naturels régionaux d'Occitanie est de renforcer le développement économique de la filière pierre en mettant en oeuvre des projets pilotes dans tous les domaines d'utilisation de la pierre. En Aubrac, un projet est en préparation à Saint-Laurent-de-Muret. À Marchastel, l'idée s'est concrétisée avec la pose de cet oculus monumental. Au total, le projet aura coûté près de 6 500 euros, financé à 80 % par la Région, mais fait grincer quelques dents localement.

Les plus lus

Deux personnes avec un vélo
Cézens, nouvelle formule pour l'Auberge

L’auberge de Cézens retrouve de l’appétit à recevoir voisins, visiteurs et touristes grâce à l’arrivée d’un couple de…

La Haute-Loire remporte la ligue des champions des montbéliardes !

Le concours Montbéliard Prestige s'est déroulé à Besançon du 7 au 9 mai, et la Haute-Loire s'est faite remarquer avec les…

Apiculteur devant ses ruches dans le Cantal, avec en premier plan des pots de miel
La météo et le frelon décideront du succès du miel de montagne

Luc Mathieu est un des rares apiculteurs professionnels du Cantal. Il élève ses propres reines, double son cheptel d’ouvrières…

Virginie Crespy sur son exploitation, en compagnie de son fils Adrien, 3 ans.
"L'installation c'est comme une roue qu'on lance et faut que ça roule !"

Virginie Crespy est la nouvelle secrétaire générale des Jeunes Agriculteurs de Haute-Loire. Cette jeune maman qui attend un…

Chassé-croisé de mai, à l'estive de Récusset

La “fête” de l’estive à la Coptasa, c’était cette semaine avec la montée d’une bonne partie des bovins sur les unités de…

la cantinière tient un plateau rempli de steaks.
Viande de Hautes Terres, Première livraison au collège

Vendredi 3 mai, l’association Viande de Hautes Terres livrait pour la première fois ses steaks hachés à la cantine du collège…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Réussir lait
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Réussir lait
Consultez les revues Réussir lait au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière laitière