Aller au contenu principal

Compétition de bouchers
Un jeune altiligérien de Monistrol-sur-Loire sur le podium.

Clermont-Ferrand a accueilli la semaine dernière, le concours du meilleur apprenti boucher de France. Les meilleurs bouchers étaient en compétition.

Les trois lauréats du concours du meilleur apprenti boucher de France.
Les trois lauréats du concours du meilleur apprenti boucher de France.
© © DR

A l’issue de sélections départementales et régionales, vingt-trois apprentis bouchers ont convergé vers Clermont-Ferrand, dimanche et lundi dernier, dans le cadre du concours du meilleur apprenti boucher de France. Au menu, huit heures d’épreuves, échelonnées sur deux jours, organisées à l’Institut des métiers(1), pour démontrer son savoir-faire dans la découpe et la préparation des spécialités bouchères. Au cœur du berceau des races à viande, les apprentis se sont prêtés aux exercices de désossage, séparation des morceaux, parage, ficelage, présentation et décoration, sous l’œil attentif d’un jury de professionnels et de meilleurs ouvriers de France. Le concours " des Meilleurs Apprentis de France " (MAF) a été créé en 1985 par Paul Labourier, Meilleur Ouvrier de France enseignant du Morbihan. Chaque année, plus de 6 000 candidats s’inscrivent sur l’ensemble du territoire national. Soutenu par les Chambres de Métiers et d’Artisanat, ce concours s’adresse aux jeunes de moins de 21 ans, en formation initiale (CAP, BEP et Bac Pro) provenant d’établissements publics ou privés, sous statut scolaire ou sous contrat d’apprentissage. Cette compétition a pour ambition de détecter les jeunes talents ayant de réelles compétences professionnelles et de leur permettre une meilleure insertion dans le monde du travail.


Cérémonie à la Sorbonne
Autant dire qu’au regard des pièces exécutées, de talent, les vingt-trois finalistes n’en manquaient pas. Globalement, impressionnants de dextérité et de sens du détail, certains ont toutefois séduit davantage le jury. C’est le cas de Tanguy Saint Martin venu de l’Orne et représentant la région Normandie ; de Souleymane Sow, du Lot représentant l'Occitanie et d’Alban Margnac, représentant de la région Auvergne-Rhône-Alpes. Alban Margnac est apprenti à la boucherie Triouleyre, à Monistrol-sur-Loire en Haute-Loire. Ces trois jeunes hommes sont donc les gagnants 2021 du concours. Comme le veut la tradition, ils devraient participer très prochainement à une cérémonie officielle organisée dans le cadre emblématique de la Sorbonne en présence de MOF bénévoles et de personnalités du monde politique et économique. Cette cérémonie est tous les ans l'occasion de rendre hommage aux jeunes lauréats et de montrer au grand public que la formation professionnelle est une voie d'excellence, d'avenir et de réussite.

(1) L’interprofession des filières bétail et viande, Interbev AuRA était partenaire du concours.

 

Les plus lus

Deux attaques de loup dans le Puy-de-Dôme

Deux attaques de loup ont eu lieu à Perpezat dans le Puy-de-Dôme les nuits du 8 et 9 mai. Elles viennent s'ajouter à celle…

Deux génisses salers croisées au pâturage.
Perles du Massif : pourquoi Jean-Paul Bigard a sollicité la FDSEA du Cantal ?

Jeudi 6 juin, le PDG du groupe Bigard en personne sera à Trizac pour présenter la filière de génisses bouchères “Perle du…

Chassé-croisé de mai, à l'estive de Récusset

La “fête” de l’estive à la Coptasa, c’était cette semaine avec la montée d’une bonne partie des bovins sur les unités de…

une urne et des bulletins de vote
Le panorama législatif cantalien se dessine petit à petit

Le dépôt officiel des listes sera bouclé ce dimanche soir en préfecture. En attendant, les binômes se dévoilent peu à peu…

Hôtellerie-restauration dans le Cantal : début de saison pourri

Début de saison touristique compliqué pour le secteur CHR dans le Cantal, remontés contre l’implantation de chaînes nationales…

Deux personnes attablées en extérieur
Pourquoi leur aventure se poursuivra loin du Cantal ?

Élevage limousin réputé, ferme-auberge et innovations agrotouristiques (tente bulle, food-truck, etc.) auront marqué le…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Réussir lait
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Réussir lait
Consultez les revues Réussir lait au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière laitière