Aller au contenu principal

Un démarrage plus que positif pour Solaal Auvergne-Rhône-Alpes

L'association Solaal Auvergne-Rhône-Alpes s'est réunie récemment à Feurs (Loire) afin de dresser le bilan de sa première année d'activités. En 2022, la structure a récolté 120 tonnes de denrées alimentaires auprès des filières agricoles et agroalimentaires, qui ont ensuite été réparties entre des associations d'aide alimentaire.

En 2022, l'association Solaal Auvergne-Rhône-Alpes a permis de distribuer l'équivalent de 240 000 repas aux personnes concernées par l'aide alimentaire.
En 2022, l'association Solaal Auvergne-Rhône-Alpes a permis de distribuer l'équivalent de 240 000 repas aux personnes concernées par l'aide alimentaire.
© Léa Rochon

Grégory Chardon et Lola Schweitzer avaient du mal à cacher leur satisfaction. Le président et la coordinatrice de l'association Solaal Auvergne-Rhône-Alpes ont annoncé des chiffres très encourageants. Pour sa première année de fonctionnement, l'association dédiée à la facilitation et à l'organisation de dons de denrées alimentaires en a récolté 120 tonnes, provenant de 59 dons agricoles et agroalimentaires. Ainsi, l'équivalent de 240 000 repas a pu être redistribué aux associations d'aide alimentaire en 2022. Fait notable : 75 % du volume des dons ont pris la forme de produits transformés, signe de la forte présence d'entreprises agroalimentaires en Auvergne-Rhône-Alpes. « Néanmoins, en termes de nombre de dons, ce sont les produits frais comme les fruits, les légumes et les produits laitiers qui ont été les plus fréquemment proposés », a tenu à rappeler Grégory Chardon.

Les plus lus

une urne et des bulletins de vote
Le panorama législatif cantalien se dessine petit à petit

Le dépôt officiel des listes sera bouclé ce dimanche soir en préfecture. En attendant, les binômes se dévoilent peu à peu…

Deux attaques de loup dans le Puy-de-Dôme

Deux attaques de loup ont eu lieu à Perpezat dans le Puy-de-Dôme les nuits du 8 et 9 mai. Elles viennent s'ajouter à celle…

Deux génisses salers croisées au pâturage.
Perles du Massif : pourquoi Jean-Paul Bigard a sollicité la FDSEA du Cantal ?

Jeudi 6 juin, le PDG du groupe Bigard en personne sera à Trizac pour présenter la filière de génisses bouchères “Perle du…

Chassé-croisé de mai, à l'estive de Récusset

La “fête” de l’estive à la Coptasa, c’était cette semaine avec la montée d’une bonne partie des bovins sur les unités de…

Deux personnes attablées en extérieur
Pourquoi leur aventure se poursuivra loin du Cantal ?

Élevage limousin réputé, ferme-auberge et innovations agrotouristiques (tente bulle, food-truck, etc.) auront marqué le…

Hôtellerie-restauration dans le Cantal : début de saison pourri

Début de saison touristique compliqué pour le secteur CHR dans le Cantal, remontés contre l’implantation de chaînes nationales…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Réussir lait
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Réussir lait
Consultez les revues Réussir lait au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière laitière