Aller au contenu principal

Un assistant prairie dans la poche

HappyGrass est une application smartphone et web pour aider les éleveurs à valoriser au mieux l'herbe des prairies et faire pâturer efficacement les bovins.

Issu de la fusion de Grassman et de Pâturnet, Happygrass est piloté par quatre organismes de conseils en élevage, deux semenciers et l'Institut de l'élevage.
Issu de la fusion de Grassman et de Pâturnet, Happygrass est piloté par quatre organismes de conseils en élevage, deux semenciers et l'Institut de l'élevage.
© Unsplash/HappyGrass

L'herbe est une vraie culture qui peut apporter une ration équilibrée aux bovins. Pour la gérer au mieux, l'outil d'aide à la décision HappyGrass accompagne les éleveurs et les conseillers comme un véritable assistant prairie. L'application smartphone ou sa version web rassemble un bouquet de petits programmes qui s'appuient sur les données météos locales, des référentiels éprouvés et les données de la recherche. Depuis le choix des espèces à semer jusqu'à l'optimisation de la date de fauche, l'outil numérique guide et alerte l'éleveur sur tous les aspects de la conduite de la culture de l'herbe.
« Le calendrier de pâturage numérique permet d'enregistrer où sont les animaux et quand ont été réalisé les fauches », explique Antoine Leborgne, responsable commercial d'HappyGrass. En enregistrant les hauteurs d'herbe mesurées, le logiciel calcule la pousse de l'herbe et les jours d'avance et propose des circuits de pâturage selon des scenarios de pousse plus ou moins optimistes.

Un calendrier de pâturage et une aide pour dessiner les circuits de pâturage
« Ça me calcule le nombre de jours d'avance sur les paddocks et permet d'anticiper s'il faut débrayer des parcelles à la fauche ou remettre des parcelles s'il n'y a pas assez d'herbe, apprécie Nicolas Marguet, éleveur dans le Doubs et utilisateur d'HappyGrass depuis quatre ans. Avant, il me fallait 15 à 16 hectares de pâturage au printemps pour les laitières et, maintenant, pour le même nombre de vaches laitières, j'arrive à descendre en dessous de 13 hectares. Quasiment un gain de 3 hectares que l'on peut faucher en plus. Donc, en autonomie fourragère, c'est le top. »
Le volet parcelle aide à optimiser le parcellaire en proposant de redessiner le parcours, d'ajouter des chemins, des clôtures ou des points d'eau et en chiffrant l'investissement.
L'assistant prairie est commercialisé à 55 euros par an (avec une gratuité la première année grâce à un financement du Cniel) dans sa version découverte et 200 euros par an dans sa version complète. Plus d'un millier de conseillers et éleveurs l'utilisent régulièrement en France et au Canada.
« Tous les éleveurs pâturent mais l'idée est maintenant de pâturer efficacement, appuie Antoine Leborgne. HappyGrass facilite l'enregistrement et conforte les choix des éleveurs déjà aguerris. »

Plus d'infos sur www.cap-proteines-elevage.fr

Les plus lus

une urne et des bulletins de vote
Le panorama législatif cantalien se dessine petit à petit

Le dépôt officiel des listes sera bouclé ce dimanche soir en préfecture. En attendant, les binômes se dévoilent peu à peu…

Deux attaques de loup dans le Puy-de-Dôme

Deux attaques de loup ont eu lieu à Perpezat dans le Puy-de-Dôme les nuits du 8 et 9 mai. Elles viennent s'ajouter à celle…

Deux génisses salers croisées au pâturage.
Perles du Massif : pourquoi Jean-Paul Bigard a sollicité la FDSEA du Cantal ?

Jeudi 6 juin, le PDG du groupe Bigard en personne sera à Trizac pour présenter la filière de génisses bouchères “Perle du…

Chassé-croisé de mai, à l'estive de Récusset

La “fête” de l’estive à la Coptasa, c’était cette semaine avec la montée d’une bonne partie des bovins sur les unités de…

Deux personnes attablées en extérieur
Pourquoi leur aventure se poursuivra loin du Cantal ?

Élevage limousin réputé, ferme-auberge et innovations agrotouristiques (tente bulle, food-truck, etc.) auront marqué le…

Hôtellerie-restauration dans le Cantal : début de saison pourri

Début de saison touristique compliqué pour le secteur CHR dans le Cantal, remontés contre l’implantation de chaînes nationales…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Réussir lait
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Réussir lait
Consultez les revues Réussir lait au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière laitière