Aller au contenu principal

Trempage et désinfection des trayons s'automatisent

Pour réduire le temps de travail, optimiser la santé du troupeau et la qualité du lait, des solutions existent.

Pour réduire le temps de travail, optimiser la santé du troupeau et la qualité du lait, des solutions existent.
Pour réduire le temps de travail, optimiser la santé du troupeau et la qualité du lait, des solutions existent.
© F.Mechekour

Dans une salle de traite, les opérations d'hygiène sont incontournables et multiples : nettoyage des trayons, application d'un produit de trempage après décrochage de la griffe, désinfection des manchons trayeurs. Chacune de ces actions demande plusieurs déplacements et manipulations. Il existe aujourd'hui des systèmes automatisés, mais les techniciens restent néanmoins prudents et mettent un bémol. « On n'a pas encore assez de recul pour mesurer toute l'efficacité de ces systèmes et leurs éventuelles incidences sur la qualité du lait par exemple », tempère Yannick Chassefeyre, conseiller traite de la chambre d'agriculture de Haute-Loire, qui reconnaît par ailleurs que ces nouveautés méritent qu'on s'y intéresse.

Plusieurs systèmes ont vu le jour
Des systèmes entièrement automatisés sont aujourd'hui commercialisés. Ils agissent une fois les manchons trayeurs posés sur la mamelle. Le système s'occupe du trempage des trayons, de la désinfection et du rinçage des manchons après la traite. Certains systèmes peuvent aussi désinfecter et rincer la griffe, voir le tuyau long à lait.
Ces systèmes peuvent équiper toutes les installations de traite traditionnelles avec déposes automatiques des faisceaux trayeurs. Dans la majorité des cas, les griffes devront être changées ou modifiées. En général, le coût de ces installations peut varier entre 1 500 et 3 500 EUR par poste. Mais il faut être vigilant quant aux coûts de fonctionnement (eau, électricité, maintenance...) qui ne sont pas négligeables et surtout très variables selon les systèmes.

Les plus lus

Deux personnes avec un vélo
Cézens, nouvelle formule pour l'Auberge

L’auberge de Cézens retrouve de l’appétit à recevoir voisins, visiteurs et touristes grâce à l’arrivée d’un couple de…

La Haute-Loire remporte la ligue des champions des montbéliardes !

Le concours Montbéliard Prestige s'est déroulé à Besançon du 7 au 9 mai, et la Haute-Loire s'est faite remarquer avec les…

Apiculteur devant ses ruches dans le Cantal, avec en premier plan des pots de miel
La météo et le frelon décideront du succès du miel de montagne

Luc Mathieu est un des rares apiculteurs professionnels du Cantal. Il élève ses propres reines, double son cheptel d’ouvrières…

Virginie Crespy sur son exploitation, en compagnie de son fils Adrien, 3 ans.
"L'installation c'est comme une roue qu'on lance et faut que ça roule !"

Virginie Crespy est la nouvelle secrétaire générale des Jeunes Agriculteurs de Haute-Loire. Cette jeune maman qui attend un…

Chassé-croisé de mai, à l'estive de Récusset

La “fête” de l’estive à la Coptasa, c’était cette semaine avec la montée d’une bonne partie des bovins sur les unités de…

la cantinière tient un plateau rempli de steaks.
Viande de Hautes Terres, Première livraison au collège

Vendredi 3 mai, l’association Viande de Hautes Terres livrait pour la première fois ses steaks hachés à la cantine du collège…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Réussir lait
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Réussir lait
Consultez les revues Réussir lait au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière laitière