Aller au contenu principal

Transport animal : huit États membres posent leurs conditions

Huit États membres (dont la France et l’Espagne) préviennent, dans un document qui sera discuté par les ministres de l’Agriculture des Vingt-sept lors de leur réunion du 30 janvier à Bruxelles, que la révision à venir de la réglementation sur le bien-être des animaux pendant leur transport devra garantir la compétitivité économique des entreprises agricoles de l’UE sans en exclure aucune.

Huit États membres (dont la France et l’Espagne) préviennent, dans un document qui sera discuté par les ministres de l’Agriculture des Vingt-sept lors de leur réunion du 30 janvier à Bruxelles, que la révision à venir de la réglementation sur le bien-être des animaux pendant leur transport devra garantir la compétitivité économique des entreprises agricoles de l’UE sans en exclure aucune.
Huit États membres (dont la France et l’Espagne) préviennent, dans un document qui sera discuté par les ministres de l’Agriculture des Vingt-sept lors de leur réunion du 30 janvier à Bruxelles, que la révision à venir de la réglementation sur le bien-être des animaux pendant leur transport devra garantir la compétitivité économique des entreprises agricoles de l’UE sans en exclure aucune.
© Ludovic Vimond/Illustration

« L’objectif premier » de la révision de la législation européenne sur le bien-être des animaux pendant leur transport « devrait être de continuer à faciliter les échanges intracommunautaires et l’exportation d’animaux vivants dans le respect du bien-être animal » et ne pas « se concentrer sur des mesures visant à interdire ou à limiter certains types de transport », préviennent dans un document préparé en vue de la réunion du Conseil Agriculture les ministres de huit pays européens (France, Espagne, Portugal, Irlande, Grèce, Lettonie, Lituanie et Roumanie). Le « transport d’animaux est un élément essentiel de la chaîne de production alimentaire depuis le début de la politique agricole commune », rappellent-ils.
Ils demandent donc à la Commission européenne, qui prépare une proposition de révision de la législation de l’UE sur le bien-être animal sous tous ses aspects (conditions d’élevage, transport, abattage) pour fin 2023, que ce texte prévoit des définitions claires et précises de toutes les exigences visant à améliorer les conditions de transport des animaux afin de faciliter l’application uniforme des contrôles. La législation révisée devra être fondée sur des connaissances techniques et scientifiques solides et s’appuyer sur l’expérience et les bonnes pratiques des États membres, en tenant compte, préviennent les huit signataires, « de la nécessité de garantir la compétitivité économique des entreprises agricoles de l’UE ». Et d’ajouter que « la diversité des situations géographiques et des systèmes de production animale devront être pris en compte ».

Les plus lus

La Haute-Loire remporte la ligue des champions des montbéliardes !

Le concours Montbéliard Prestige s'est déroulé à Besançon du 7 au 9 mai, et la Haute-Loire s'est faite remarquer avec les…

Deux attaques de loup dans le Puy-de-Dôme

Deux attaques de loup ont eu lieu à Perpezat dans le Puy-de-Dôme les nuits du 8 et 9 mai. Elles viennent s'ajouter à celle…

Deux génisses salers croisées au pâturage.
Perles du Massif : pourquoi Jean-Paul Bigard a sollicité la FDSEA du Cantal ?

Jeudi 6 juin, le PDG du groupe Bigard en personne sera à Trizac pour présenter la filière de génisses bouchères “Perle du…

Chassé-croisé de mai, à l'estive de Récusset

La “fête” de l’estive à la Coptasa, c’était cette semaine avec la montée d’une bonne partie des bovins sur les unités de…

Hôtellerie-restauration dans le Cantal : début de saison pourri

Début de saison touristique compliqué pour le secteur CHR dans le Cantal, remontés contre l’implantation de chaînes nationales…

Les chargeurs télescopiques électriques ont l’avantage d’offrir un fonctionnement sans bruit et sans émissions dans les bâtiments.
Les chargeurs compacts et ultracompacts s’affichent comme les nouveaux valets de ferme

De plus en plus présents dans les exploitations d’élevage, les petits automoteurs de manutention à bras 
télescopique…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Réussir lait
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Réussir lait
Consultez les revues Réussir lait au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière laitière