Aller au contenu principal

Transformation du lait à la ferme : quels investissements ?

La transformation du lait à la ferme nécessite de bien penser son projet, d’identifier ses fabrications pour des équipements bien dimensionnés.

Émilie Creuze, de la ferme Fantazy à Domsure (Ain). Pour la commercialisation des fromages de chèvre, le couple d’éleveurs a opté pour l’aménagement d’un chalet en bois qui communique directement avec le laboratoire.
Émilie Creuze, de la ferme Fantazy à Domsure (Ain). Pour la commercialisation des fromages de chèvre, le couple d’éleveurs a opté pour l’aménagement d’un chalet en bois qui communique directement avec le laboratoire.
© Magdeleine Barralon

« Il ne faut pas hésiter à visiter d’autres élevages, effectuer des stages de découvertes pour savoir ce que l’on veut exactement, conseille Céline Facundo, conseillère circuit courts, tourisme et services de la chambre d’agriculture de l’Ain. Ensuite, il s’agit de dimensionner le projet qui passe par une étude de marché sur le potentiel « clients » de la zone. Ensuite, on peut commencer à penser au bâtiment, à son positionnement et aux différents aspects techniques ». La fromagerie devra être dessinée en fonction des produits que l’on veut fabriquer. Les techniciens conseils de la chambre d’agriculture (circuits courts, bâtiment) vous accompagnent dans votre projet pour vous informer des obligations réglementaires mais aussi des aides auxquelles vous avez droit (PCAE). Pour construire une fromagerie, en neuf, il faut compter entre 1 000 et 1 500 euros le mètre carré (sans autoconstruction). Le montant de l’investissement pour le matériel dépend du type de produit : la fabrication de fromage blanc est la moins coûteuse. L’élaboration de fromage affiné et de glace demande des équipements plus conséquents. L’acquisition de matériel d’occasion permet de limiter les frais. L’aménagement du point de vente doit répondre aux contraintes de la réglementation d’accessibilité des établissements recevant du public (EPR). L’acquisition d’une banque réfrigérée n’est pas obligatoire, mais elle permet une meilleure présentation de vos produits.

 

 

Suite de l'article à lire dans le Réveil Lozère n°1460, du 17 mai 2018, en page 10.

Les plus lus

une urne et des bulletins de vote
Le panorama législatif cantalien se dessine petit à petit

Le dépôt officiel des listes sera bouclé ce dimanche soir en préfecture. En attendant, les binômes se dévoilent peu à peu…

Deux attaques de loup dans le Puy-de-Dôme

Deux attaques de loup ont eu lieu à Perpezat dans le Puy-de-Dôme les nuits du 8 et 9 mai. Elles viennent s'ajouter à celle…

Deux génisses salers croisées au pâturage.
Perles du Massif : pourquoi Jean-Paul Bigard a sollicité la FDSEA du Cantal ?

Jeudi 6 juin, le PDG du groupe Bigard en personne sera à Trizac pour présenter la filière de génisses bouchères “Perle du…

Chassé-croisé de mai, à l'estive de Récusset

La “fête” de l’estive à la Coptasa, c’était cette semaine avec la montée d’une bonne partie des bovins sur les unités de…

Deux personnes attablées en extérieur
Pourquoi leur aventure se poursuivra loin du Cantal ?

Élevage limousin réputé, ferme-auberge et innovations agrotouristiques (tente bulle, food-truck, etc.) auront marqué le…

Hôtellerie-restauration dans le Cantal : début de saison pourri

Début de saison touristique compliqué pour le secteur CHR dans le Cantal, remontés contre l’implantation de chaînes nationales…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Réussir lait
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Réussir lait
Consultez les revues Réussir lait au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière laitière