Aller au contenu principal

Transactions itinérantes sur le mont Lozère

Ce dimanche 10 septembre, pour la huitième année consécutive, les agriculteurs de l’association Mont Lozère élevage ont ouvert à la Brousse leur exploitation, pour leur désormais traditionnelle exposition-vente d’Aubrac et de Limousines à la ferme. L’occasion d’échanges commerciaux, mais aussi et surtout de faire perdurer une tradition des foires qui tend à disparaître.

Rudy Boissier, l’un des organisateurs, présentait une cinquantaine de bêtes.
Rudy Boissier, l’un des organisateurs, présentait une cinquantaine de bêtes.
© Sabrina Khenfer

Il y avait près de 200 bêtes, génisses, vaches, veaux, taureaux, présentées ce dimanche 10 septembre à l’œil des acheteurs et des visiteurs, aux quatre coins de La Brousse. Car l’originalité de cette manifestation organisée depuis 2010 par l’association Mont Lozère élevage, est de ne pas rassembler les animaux dans un même endroit, mais d’ouvrir au public leurs douze exploitations pour une balade itinérante d’un élevage à l’autre. Rudy Boissier, éleveur d’Aubracs depuis quatre générations, est à l’origine de cette initiative : « Au départ nous avons créé cette expo-vente parce que nous étions un peu hors zone pour l’Aubrac. Les premières années elle ne concernait que les éleveurs d’Aubrac du canton du Pont-de-Montvert. Mais les commerciaux trouvaient qu’il n’y avait pas assez d’animaux, alors on l’a ouverte aux éleveurs de Limousines il y a trois ans. »

L’avantage de cette formule à la ferme est avant tout sanitaire : « Chacun reste sur son exploitation, ce qui permet de ne pas mélanger les bêtes, sans quoi il faudrait entreprendre plusieurs démarches, notamment des prises de sang. Le fait d’être sur place permet aussi de présenter plus d’animaux. » Rudy Boissier en expose une cinquantaine ce jour-là, broutant sereinement dans leur champ. « Si je devais les déplacer dans un camion, je ne pourrais évidemment pas en emmener autant. »

Suite de l'article à lire dans le Réveil Lozère n°1425, du 14 septembre 2017, en page 5.

 

Les plus lus

La Haute-Loire remporte la ligue des champions des montbéliardes !

Le concours Montbéliard Prestige s'est déroulé à Besançon du 7 au 9 mai, et la Haute-Loire s'est faite remarquer avec les…

Deux attaques de loup dans le Puy-de-Dôme

Deux attaques de loup ont eu lieu à Perpezat dans le Puy-de-Dôme les nuits du 8 et 9 mai. Elles viennent s'ajouter à celle…

Deux génisses salers croisées au pâturage.
Perles du Massif : pourquoi Jean-Paul Bigard a sollicité la FDSEA du Cantal ?

Jeudi 6 juin, le PDG du groupe Bigard en personne sera à Trizac pour présenter la filière de génisses bouchères “Perle du…

Chassé-croisé de mai, à l'estive de Récusset

La “fête” de l’estive à la Coptasa, c’était cette semaine avec la montée d’une bonne partie des bovins sur les unités de…

Hôtellerie-restauration dans le Cantal : début de saison pourri

Début de saison touristique compliqué pour le secteur CHR dans le Cantal, remontés contre l’implantation de chaînes nationales…

Les chargeurs télescopiques électriques ont l’avantage d’offrir un fonctionnement sans bruit et sans émissions dans les bâtiments.
Les chargeurs compacts et ultracompacts s’affichent comme les nouveaux valets de ferme

De plus en plus présents dans les exploitations d’élevage, les petits automoteurs de manutention à bras 
télescopique…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Réussir lait
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Réussir lait
Consultez les revues Réussir lait au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière laitière