Aller au contenu principal

Sur le causse Méjean, inauguration officielle d'une bergerie symbole d'une transmission réussie

Depuis un an le Gaec du Buffre, associant deux agriculteurs de deux générations, s'est équipé d'une nouvelle bergerie avec l'aide de fonds européens. Ce samedi 5 novembre, le préfet de Lozère ainsi que de nombreux élus s'étaient donné rendez-vous pour célébrer ce témoignage du dynamisme agricole local.

Depuis un an le Gaec du Buffre, associant deux agriculteurs de deux générations, s'est équipé d'une nouvelle bergerie avec l'aide de fonds européens. Ce samedi 5 novembre, le préfet de Lozère ainsi que de nombreux élus s'étaient donné rendez-vous pour célébrer ce témoignage du dynamisme agricole local.
Depuis un an le Gaec du Buffre, associant deux agriculteurs de deux générations, s'est équipé d'une nouvelle bergerie avec l'aide de fonds européens. Ce samedi 5 novembre, le préfet de Lozère ainsi que de nombreux élus s'étaient donné rendez-vous pour célébrer ce témoignage du dynamisme agricole local.
© GS

Il n'y a pas de petite cérémonie. Et ce 5 novembre, au Buffre, sur la commune d'Hures-la-Parade, c'est avec tous les atours de n'importe quelle célébration d'envergure qu'une trentaine de personnes ont inauguré une nouvelle bergerie. Un bâtiment flambant neuf de 288 m², érigé en quelques semaines à l'automne 2021, pour un coût de 154 000 euros, dont 50 000 EUR environ pour le déversoir à grain et les équipements, financé à 45 % par le Feader. Dans cette exploitation, près de 480 brebis s'épanouissent sur 613 hectares (champs et parcours compris) du causse, avec une production annuelle de 780 agneaux certifiés Elovel. Un nouveau bâtiment, capable de limiter l'écart thermique entre 5°C minimum et 25°C maximum, est devenu nécessaire pour accueillir les agnelles de Didier Pradeilles et Tanguy Bessède. Ce dernier, âgé de 22 ans, s'est installé après deux années d'apprentissage et une année supplémentaire de parrainage au sein du Gaec du Buffre où il est désormais associé. Didier Pradeilles, éleveur de 57 ans bien connu de la commune, reste attaché à la survie de son exploitation : « c'était le moment où il me fallait prendre une décision sur l'avenir de l'exploitation, je voulais que ça continue » raconte-t-il. La possibilité d'obtenir un financement européen pour construire un nouveau bâtiment et rénover l'ancien a permis de donner des bases solides à ce projet agricole tourné vers l'avenir, qui aura au total investi 500 000 euros sur cinq ans. Un exemple de passage de relais salué par les nombreuses personnalités présentes pour l'inauguration de ce 5 novembre, à commencer par Bruno Commandré, éleveur sur le causse Méjean et premier adjoint de la commune d'Hures-la-Parade, heureux de voir « des forces vives du territoire, jeunes motivés et moins jeunes qui savent aussi passer la main ».

Les plus lus

ofb et agriculteur se rencontrent sur une exploitation agricole
Les agents de l'OFB à la rencontre du monde agricole

Une quinzaine d'agents de l'OFB AuRA est allée à la rencontre du monde agricole au cours d'une formation de trois jours dans…

jeune taureau salers lors de la vente aux encheres dans le Cantal
Combien se sont vendus les jeunes reproducteurs salers ?

Les éleveurs accordent une grande importance à la préservation et au développement de la race. La vente de jeunes taureaux…

Hélène Burgaud-Tocchet
[Interview] Une nouvelle directrice à la DDT de la Creuse

Hélène Burgaud-Tocchet, directrice départementale des Territoires de la Creuse

Henry Ferret, nouvelle tête de proue des JA 63

Vendredi dernier, jour de l'assemblée générale des Jeunes Agriculteurs du Puy-de-Dôme, un nouveau président a été élu…

Randonneurs sur le volcan cantalien
Randonnée : quels nouveaux GR vont sillonner le Cantal ?

Pas moins de quatre projets de nouveaux itinéraires ou d’extension de GR existants devraient voir le jour dans le Cantal,…

La visite de l'élevage porcin d'Etienne De Veyrac a été très intéressante pour les demandeurs d'emploi.
Des demandeurs d'emploi au cœur du quotidien de deux éleveurs

Dans le cadre de la semaine de l'emploi en agriculture, France Travail, avec les acteurs professionnels, 
a organisé…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Réussir lait
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Réussir lait
Consultez les revues Réussir lait au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière laitière