Aller au contenu principal

Conseil d’Administration (CA) de GDS Creuse
Suites de l’AG et du décret « Gouvernance » au CA de GDS Creuse

Ce 5 juillet, GDS Creuse a réuni son Conseil d’administration afin d’élire son bureau et faire le point sur les différents dossiers sanitaires.

© GDS Creuse

Suite à son Assemblée Générale (AG) du 23 avril, le Conseil d’administration de GDS Creuse s’est réuni ce 5 juillet. L’application du décret relatif à la reconnaissance des organismes à vocation sanitaire, le statut départemental et l’approche collective du troupeau et de nombreux autres dossiers ont été étudiés par les membres du CA.

Un bureau de GDS Creuse dans la continuité, un CA à votre écoute
Notre CA est composé de 18 membres à voix délibératives : 12 délégués cantonaux (élus pour trois ans et renouvelés par tiers par les 97 délégués cantonaux lors de l’AG) et 6 représentants de structures (Groupement technique vétérinaire, Ordre des vétérinaires, Syndicat départemental des vétérinaires d’exercice libéral, Conseil général, Chambre d’agriculture et syndicat départemental des exploitants agricoles majoritaire). Le nouveau bureau élu est dans la continuité (cf. tableau). Nos bureau et conseil d’administration sont à votre écoute, n’hésitez pas à les solliciter pour toute suggestion ou tout besoin.

Une situation IBR de plus en plus favorable, un atout commercial, une prophylaxie à conclure
Avec 2 976 cheptels négatifs (95,23 %) et 2 908 certifiés (93,06 %), l’élevage creusois amplifie sa bonne situation (+1 % de cheptels négatifs et certifiés par rapport à 2010/2011). Cela constitue un atout pour la commercialisation comme l’illustre l’augmentation des demandes d’attestations pour les exportations (multiplication par 2 par rapport à la campagne précédente). Parallèlement, le nombre de cheptels positifs poursuit sa baisse (‑1 % par rapport à 2010/2011) avec 131 cheptels positifs (4 %). Cela permet d’envisager à moyen terme le statut ZEF (zone à situation épidémiologique favorable soit moins de 1 % de cheptels positifs) entretenu avec le seul contrôle de 20 % des bovins de plus de 24 mois dans les ateliers allaitants sous appellation « indemne IBR ».

 

[...]

La suite est à lire dans la Creuse agricole et rurale du 20 juillet 2012.

Les plus lus

ofb et agriculteur se rencontrent sur une exploitation agricole
Les agents de l'OFB à la rencontre du monde agricole

Une quinzaine d'agents de l'OFB AuRA est allée à la rencontre du monde agricole au cours d'une formation de trois jours dans…

jeune taureau salers lors de la vente aux encheres dans le Cantal
Combien se sont vendus les jeunes reproducteurs salers ?

Les éleveurs accordent une grande importance à la préservation et au développement de la race. La vente de jeunes taureaux…

Hélène Burgaud-Tocchet
[Interview] Une nouvelle directrice à la DDT de la Creuse

Hélène Burgaud-Tocchet, directrice départementale des Territoires de la Creuse

Randonneurs sur le volcan cantalien
Randonnée : quels nouveaux GR vont sillonner le Cantal ?

Pas moins de quatre projets de nouveaux itinéraires ou d’extension de GR existants devraient voir le jour dans le Cantal,…

carcasse dans un abattoir dans le Puy-de-Dôme
L'abattoir d'Issoire deviendra-t-il départemental ?

Le Conseil département du Puy-de-Dôme entame une réflexion pour une possible reprise de l'abattoir d'Issoire, suite à l'arrêt…

Des centrales d'achats bloquées par les agriculteurs en Auvergne-Rhône-Alpes

Les braises des manifestations agricoles de janvier à peine refroidies, FNSEA-JA remettent le couvert à partir de ce mercredi…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Réussir lait
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Réussir lait
Consultez les revues Réussir lait au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière laitière