Aller au contenu principal

Succès confirmé, refonte pressentie

8 218 exploitations sont désormais certifiées HVE, selon les chiffres du ministère de l’Agriculture. Ce dernier envisagerait de remanier les voies d’accès (A et B, la minoritaire), pour n’en garder qu’une et mieux l’adapter au contexte actuel.

8 218 exploitations sont désormais certifiées HVE, selon les chiffres du ministère de l’Agriculture. Ce dernier envisagerait de remanier les voies d’accès (A et B, la minoritaire), pour n’en garder qu’une et mieux l’adapter au contexte actuel.
8 218 exploitations sont désormais certifiées HVE, selon les chiffres du ministère de l’Agriculture. Ce dernier envisagerait de remanier les voies d’accès (A et B, la minoritaire), pour n’en garder qu’une et mieux l’adapter au contexte actuel.
© Sophie Bourgeois

En juillet 2020, 8 218 exploitations étaient certifiées HVE (haute valeur environnementale) contre 5 400 en 2019. Une hausse de 52 % sur les six premiers mois de l’année 2020 a été constatée selon le communiqué publié par le ministère de l’Agriculture, à l’issue de la Commission nationale de la certification environnementale (CNCE) du 20 novembre. Si la croissance est rapide, l’objectif demeure lointain : ce sont près de 6 000 exploitations supplémentaires qui devraient atteindre le niveau 3 de la certification environnementale pour espérer répondre à l’ambition affichée du Plan biodiversité, publié en 2018 par le ministère de la Transition écologique. Nouveauté du rapport, le ministère a également calculé que près de 366 325 hectares de surface agricole utile (SAU) soit 1,35 % de la SAU française, seraient certifiés HVE.
Avec près de 6 669 exploitations, contre 4 532 précédemment, la viticulture reste majoritaire dans le total. En maraîchage et en arboriculture, le nombre d’exploitations certifiées a augmenté de plus de 60 % sur un an, pour atteindre respectivement 340 et 644 exploitations, contre 132 et 391 en 2019. En grandes cultures, l’augmentation est également sensible, avec un nombre de certifiés passant de 262 à 411. « L’autre conclusion, c’est que le fait d’être éleveur n’est plus un frein pour obtenir la certification », se réjouit Laurent Brault, responsable développement certification HVE pour l’association nationale de la HVE. Le nombre d’exploitations d’élevage toutes filières confondues aurait ainsi doublé en un an, augmentant de 134 à 261 exploitations. Certaines, poursuit Laurent Brault, ont même obtenu la certification pour plusieurs ateliers.

Les plus lus

une urne et des bulletins de vote
Le panorama législatif cantalien se dessine petit à petit

Le dépôt officiel des listes sera bouclé ce dimanche soir en préfecture. En attendant, les binômes se dévoilent peu à peu…

Deux attaques de loup dans le Puy-de-Dôme

Deux attaques de loup ont eu lieu à Perpezat dans le Puy-de-Dôme les nuits du 8 et 9 mai. Elles viennent s'ajouter à celle…

Deux génisses salers croisées au pâturage.
Perles du Massif : pourquoi Jean-Paul Bigard a sollicité la FDSEA du Cantal ?

Jeudi 6 juin, le PDG du groupe Bigard en personne sera à Trizac pour présenter la filière de génisses bouchères “Perle du…

Chassé-croisé de mai, à l'estive de Récusset

La “fête” de l’estive à la Coptasa, c’était cette semaine avec la montée d’une bonne partie des bovins sur les unités de…

Deux personnes attablées en extérieur
Pourquoi leur aventure se poursuivra loin du Cantal ?

Élevage limousin réputé, ferme-auberge et innovations agrotouristiques (tente bulle, food-truck, etc.) auront marqué le…

Hôtellerie-restauration dans le Cantal : début de saison pourri

Début de saison touristique compliqué pour le secteur CHR dans le Cantal, remontés contre l’implantation de chaînes nationales…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Réussir lait
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Réussir lait
Consultez les revues Réussir lait au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière laitière