Aller au contenu principal

Structures : Le nouveau Schéma directeur régional des Structures s’applique

Le contrôle des structures en Auvergne s’inscrit dans une réglementation nationale complétée par un schéma directeur régional des exploitations agricoles.

Le schéma directeur régional des exploitations agricoles (SDREA) complète la réglementation nationale.
Le schéma directeur régional des exploitations agricoles (SDREA) complète la réglementation nationale.
© Réussir Céréales / Patrick CRONENBERGER

Depuis le 2 avril 2016, le contrôle des structures en Auvergne répond à une réglementation nationale complétée par un schéma directeur régional des exploitations agricoles (SDREA) à l’échelle de l’ancienne région, fixant notamment des seuils de contrôle et de priorisation d’attribution des biens demandés.Selon les cas, l’exploitation d’un bien agricole relève d’une simple déclaration, ou est soumise à uneautorisation.


Autorisation…

Pour le département de la Haute-Loire sont soumises à autorisation préalable d’exploiter les opérations (installation, agrandisse-ment, réunion d‘exploitations, restructuration) suivantes :- surface exploitée après l’opération supérieure à 63 ha,- suppression d’une exploitation de plus de 63 ha,- surface de l’exploitation initiale ramenée sous le seuil de 63 ha,- opération qui prive une exploitation d’un bâtiment essentiel à son fonctionnement,- demandeur (ou l’un des membres de la société demandeuse) qui ne remplit pas les conditionsd’expérience professionnelle (diplôme minimum de type BPREA/BPA ou cinq ans d’expérience agricole au cours des 15 dernières années),- si aucun membre de la société n’a la qualité d’exploitant,- demandeur pluri-actif et ses revenus extra-agricoles étant supérieurs à 3 120 fois le SMIC horaire,- biens repris situés à plus de 5 km à vol d’oiseau du siège de l’exploitation.


… ou déclaration

Est soumise à déclaration préalable, la mise en valeur d’un bien agricole reçu par donation, location, vente ou succession d’un parent ou allié jusqu’au 3ème degré inclus, lorsque les conditions suivantes sont remplies :- le déclarant satisfait aux conditions de capacité ou d’expérience professionnelle,- les biens sont libres de location au jour de la déclaration,- les biens sont détenus par ce parent ou allié depuis 9 ans au moins,- les biens servent à l’installation (sans limite de surface) ou à la consolidation si la surface totale après reprise est inférieure à 63 ha.


La procédure de demande

Tous les formulaires pour établir un dossier de demande sont téléchargeables sur le site internet de la préfecture (www.haute-loire.gouv.fr), à la rubrique : Politiques publiques > Agriculture > Gestion du foncier agricole > Contrôle des structures des exploitations agricoles.Le dossier doit être déposé auprès de la direction départementale des territoires (DDT) du département du siège d’exploitation, ou du département des biens concernés s’ils sont tous situés dans un autre département.Le délai d’instruction est fixé à 4 mois à compter de la date d’accusé de réception du dossier complet de demande, il peut être prolongé à 6 mois pour des cas motivés.Seuls les dossiers ayant des candidatures concurrentes de même rang ou spécifiques sont soumis à l’avis de la commission départementale d’orientation agricole (CDOA).La demande peut également être effectuée à l’aide de l’outil de téléprocédure LOGICS qui permet la saisie en ligne d’une demande d’autorisation d’exploiter, et qui accompagne l’agriculteur pas à pas dans sa démarche via un menu interactif. L’accès est sécurisé avec un code d’identification personnalisé. LOGICS est accessible via le site internet «mes démarches» : mesdemarches.agriculture.gouv.fr (exploitation agricole/Obtenir une autorisation d’exploiter - Contrôle des structures).La publicité porte sur la localisation des biens, l’identité des propriétaires, la surface des terrains. Toutes les demandes d‘autorisation d’exploiter font l’objet d’une publicité sur le site internet de la préfecture (ru-brique «publication de libération des terres») et à la mairie de la commune de situation des biens demandés.

Communiqué de la Préfecture

Les plus lus

Antoine Cayrol : chevalier... de l'extrême

Il est l'un des neuf seuls alpinistes au monde à avoir atteint les trois pôles : nord, sur, Everest. Un parcours vertigineux…

Deux personnes avec un vélo
Cézens, nouvelle formule pour l'Auberge

L’auberge de Cézens retrouve de l’appétit à recevoir voisins, visiteurs et touristes grâce à l’arrivée d’un couple de…

La Haute-Loire remporte la ligue des champions des montbéliardes !

Le concours Montbéliard Prestige s'est déroulé à Besançon du 7 au 9 mai, et la Haute-Loire s'est faite remarquer avec les…

Apiculteur devant ses ruches dans le Cantal, avec en premier plan des pots de miel
La météo et le frelon décideront du succès du miel de montagne

Luc Mathieu est un des rares apiculteurs professionnels du Cantal. Il élève ses propres reines, double son cheptel d’ouvrières…

Quatre personnes et un cheval au centre
Saint-Flour, Equi-Club se remet en selle

Le club d’équitation sanflorain revient avec une nouvelle équipe et de nouvelles ambitions en trois points : formation,…

Virginie Crespy sur son exploitation, en compagnie de son fils Adrien, 3 ans.
"L'installation c'est comme une roue qu'on lance et faut que ça roule !"

Virginie Crespy est la nouvelle secrétaire générale des Jeunes Agriculteurs de Haute-Loire. Cette jeune maman qui attend un…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Réussir lait
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Réussir lait
Consultez les revues Réussir lait au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière laitière