Aller au contenu principal

Stratégie Biodiversité : le Parlement européen veut aller plus loin

Le Parlement européen s'apprête à adopter une position ambitieuse concernant la stratégie Biodiversité à l'horizon 2030 présentée il y a un an par la Commission européenne, plaidant pour des objectifs clairs et contraignants. Le Copa-Cogeca dénonce « des objectifs irréalistes, totalement déconnectés des réalités sur le terrain ».

Le Parlement européen s'apprête à adopter une position ambitieuse concernant la stratégie Biodiversité à l'horizon 2030 présentée il y a un an par la Commission européenne, plaidant pour des objectifs clairs et contraignants. Le Copa-Cogeca dénonce « des objectifs irréalistes, totalement déconnectés des réalités sur le terrain ».
Le Parlement européen s'apprête à adopter une position ambitieuse concernant la stratégie Biodiversité à l'horizon 2030 présentée il y a un an par la Commission européenne, plaidant pour des objectifs clairs et contraignants. Le Copa-Cogeca dénonce « des objectifs irréalistes, totalement déconnectés des réalités sur le terrain ».
© Michel Portier/Illustration

Le Parlement européen devrait adopter lors de sa session plénière du 7 au 10 juin son rapport sur la stratégie de l'UE en faveur de la biodiversité à l'horizon 2030 qui va plus loin que ce que propose Bruxelles. La commission parlement de l'Environnement a voté le 28 mai son projet en la matière qui confirme notamment l'objectif de 25 % de surfaces en agriculture biologique et d'au moins 10 % de terres à haute biodiversité.
Cette résolution a nécessité un important travail de compromis. Quelque 1 216 amendements (663 pages) ont été déposés au total, incluant les avis des commissions de l'Agriculture, de la Pêche, du Commerce international, des Affaires étrangères et du Développement. Mais au final, le texte a été validé à une large majorité (62 voix contre quatre et douze abstentions).
Avec l'échec des précédentes stratégies pour la biodiversité (à l'horizon 2010 et 2020), la nouvelle stratégie doit traiter de façon efficace les cinq principaux facteurs de changement dans la nature (utilisation des terres et des mers, exploitation directe des organismes, changement climatique, pollution et espèces exotiques envahissantes), préviennent les eurodéputés. Pour y parvenir ils estiment que la mobilisation par l'UE de 20 milliards d'euros par an est nécessaire.

Les plus lus

Deux personnes avec un vélo
Cézens, nouvelle formule pour l'Auberge

L’auberge de Cézens retrouve de l’appétit à recevoir voisins, visiteurs et touristes grâce à l’arrivée d’un couple de…

La Haute-Loire remporte la ligue des champions des montbéliardes !

Le concours Montbéliard Prestige s'est déroulé à Besançon du 7 au 9 mai, et la Haute-Loire s'est faite remarquer avec les…

Apiculteur devant ses ruches dans le Cantal, avec en premier plan des pots de miel
La météo et le frelon décideront du succès du miel de montagne

Luc Mathieu est un des rares apiculteurs professionnels du Cantal. Il élève ses propres reines, double son cheptel d’ouvrières…

Quatre personnes et un cheval au centre
Saint-Flour, Equi-Club se remet en selle

Le club d’équitation sanflorain revient avec une nouvelle équipe et de nouvelles ambitions en trois points : formation,…

Virginie Crespy sur son exploitation, en compagnie de son fils Adrien, 3 ans.
"L'installation c'est comme une roue qu'on lance et faut que ça roule !"

Virginie Crespy est la nouvelle secrétaire générale des Jeunes Agriculteurs de Haute-Loire. Cette jeune maman qui attend un…

la cantinière tient un plateau rempli de steaks.
Viande de Hautes Terres, Première livraison au collège

Vendredi 3 mai, l’association Viande de Hautes Terres livrait pour la première fois ses steaks hachés à la cantine du collège…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Réussir lait
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Réussir lait
Consultez les revues Réussir lait au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière laitière