Aller au contenu principal

Stéphane Joandel : « Quelques centimes d'augmentation peuvent tout changer »

Alors que les consommateurs observent actuellement une inflation générale des produits alimentaires, les cours du lait stagnent. Inquiet de voir cette situation perdurer, Stéphane Joandel, président de la section lait de la FRSEA, tient à tirer la sonnette d'alarme.

Alors que les consommateurs observent actuellement une inflation générale des produits alimentaires, les cours du lait stagnent. Inquiet de voir cette situation perdurer, Stéphane Joandel, président de la section lait de la FRSEA, tient à tirer la sonnette d'alarme.
Alors que les consommateurs observent actuellement une inflation générale des produits alimentaires, les cours du lait stagnent. Inquiet de voir cette situation perdurer, Stéphane Joandel, président de la section lait de la FRSEA, tient à tirer la sonnette d'alarme.
© Alison Pelotier

Un conseil d'administration extraordinaire de la FNPL s'est réuni il y a peu. Quelle position a été affichée ?
L'objectif de cette réunion était de refaire le point sur ce qu'il se passe pour notre filière. Nous avons beaucoup parlé de la politique de la coopérative Sodiaal et de sa décision d'abandonner la formule de calcul pour le beurre en poudre. Dans un contexte d'explosion des charges, la fixation d'un prix politique est difficilement compréhensible sur le terrain. Nous avons récemment rencontré le bureau de Sodiaal et une chose est sûre, leurs explications ne nous ont pas convenu. Notre position reste la même : les grandes enseignes doivent jouer le jeu et faire passer des hausses de prix pour que le travail des éleveurs soit rémunéré dignement.

Quel est le prix à atteindre ?
Aujourd'hui, les marchés mondiaux explosent par manque de matière. L'export se porte bien mais le marché intérieur patine en raison de la mauvaise foi de la grande distribution qui a fait du consommateur la variable d'ajustement. Le consommateur, lui, il cherche toujours le moins cher et ça peut se comprendre. Mais nous, on dit que quelques centimes d'augmentation peuvent tout changer. Le prix juste, ce serait un lait UHT à 99 centimes d'euros contre 78 centimes aujourd'hui. Pour le consommateur, cela représenterait trente ou cinquante euros à l'année mais pour l'éleveur, cela reviendrait à 40 euros de hausse pour mille litres, c'est énorme ! Je pense sincèrement que beaucoup de consommateurs y sont prêts.

Les plus lus

Deux personnes avec un vélo
Cézens, nouvelle formule pour l'Auberge

L’auberge de Cézens retrouve de l’appétit à recevoir voisins, visiteurs et touristes grâce à l’arrivée d’un couple de…

La Haute-Loire remporte la ligue des champions des montbéliardes !

Le concours Montbéliard Prestige s'est déroulé à Besançon du 7 au 9 mai, et la Haute-Loire s'est faite remarquer avec les…

Apiculteur devant ses ruches dans le Cantal, avec en premier plan des pots de miel
La météo et le frelon décideront du succès du miel de montagne

Luc Mathieu est un des rares apiculteurs professionnels du Cantal. Il élève ses propres reines, double son cheptel d’ouvrières…

Virginie Crespy sur son exploitation, en compagnie de son fils Adrien, 3 ans.
"L'installation c'est comme une roue qu'on lance et faut que ça roule !"

Virginie Crespy est la nouvelle secrétaire générale des Jeunes Agriculteurs de Haute-Loire. Cette jeune maman qui attend un…

Chassé-croisé de mai, à l'estive de Récusset

La “fête” de l’estive à la Coptasa, c’était cette semaine avec la montée d’une bonne partie des bovins sur les unités de…

la cantinière tient un plateau rempli de steaks.
Viande de Hautes Terres, Première livraison au collège

Vendredi 3 mai, l’association Viande de Hautes Terres livrait pour la première fois ses steaks hachés à la cantine du collège…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Réussir lait
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Réussir lait
Consultez les revues Réussir lait au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière laitière