Aller au contenu principal

Stabilité pour le marché du cheval creusois

L’édition printanière de la foire aux chevaux de Chénérailles s’est déroulée le 13 mai dernier sous l’impulsion du comité des foires de Chénérailles, présidé par Thierry Jamot.

© AM

Avec pas moins de 200 chevaux présents sur le foirail selon les organisateurs, le temps clément de ce dimanche aura drainé de nombreux visiteurs. Mais cette édition 2018 aura également trouvé un large écho auprès des forains venus en nombre, malgré la réorganisation des emplacements pour des raisons de sécurité liées au plan Vigipirate.
Quant au commerce des animaux, avec une conjoncture relativement stable, les juments de réforme se sont commercialisées sur une base de 2 euros/ kg et les poulains entre 2,60 et 2,80 euros/kg. Autant dire un marché soutenu dont quasiment l’ensemble des animaux ont trouvé preneur.
Malgré l’épidémie de rhinopneumonie qui touche actuellement quelques régions françaises et notamment la Normandie, et dont aucun cas n’a été détecté en Creuse, certaines associations de protection animale bien-pensantes  souhaitaient interdire purement et simplement cette manifestation. La présence de la direction départementale des services vétérinaires, des vétérinaires libéraux et de l’Institut Français du Cheval et de l’Équitation (IFCE) a permis de lever les doutes sur les aspects sanitaires et de maltraitance animale en réalisant une large opération de communication et d’information auprès des éleveurs et du grand public.
Une foire « propre pour continuer à gagner la confiance des éleveurs et des visiteurs, tel est l’objectif que nous nous sommes assigné » a déclaré le président du comité des foires de Chénérailles, Thierry Jamot.

Les plus lus

Antoine Cayrol : chevalier... de l'extrême

Il est l'un des neuf seuls alpinistes au monde à avoir atteint les trois pôles : nord, sur, Everest. Un parcours vertigineux…

Deux personnes avec un vélo
Cézens, nouvelle formule pour l'Auberge

L’auberge de Cézens retrouve de l’appétit à recevoir voisins, visiteurs et touristes grâce à l’arrivée d’un couple de…

La Haute-Loire remporte la ligue des champions des montbéliardes !

Le concours Montbéliard Prestige s'est déroulé à Besançon du 7 au 9 mai, et la Haute-Loire s'est faite remarquer avec les…

Apiculteur devant ses ruches dans le Cantal, avec en premier plan des pots de miel
La météo et le frelon décideront du succès du miel de montagne

Luc Mathieu est un des rares apiculteurs professionnels du Cantal. Il élève ses propres reines, double son cheptel d’ouvrières…

Quatre personnes et un cheval au centre
Saint-Flour, Equi-Club se remet en selle

Le club d’équitation sanflorain revient avec une nouvelle équipe et de nouvelles ambitions en trois points : formation,…

Virginie Crespy sur son exploitation, en compagnie de son fils Adrien, 3 ans.
"L'installation c'est comme une roue qu'on lance et faut que ça roule !"

Virginie Crespy est la nouvelle secrétaire générale des Jeunes Agriculteurs de Haute-Loire. Cette jeune maman qui attend un…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Réussir lait
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Réussir lait
Consultez les revues Réussir lait au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière laitière