Aller au contenu principal

Stabilité pour le marché du cheval creusois

L’édition printanière de la foire aux chevaux de Chénérailles s’est déroulée le 13 mai dernier sous l’impulsion du comité des foires de Chénérailles, présidé par Thierry Jamot.

© AM

Avec pas moins de 200 chevaux présents sur le foirail selon les organisateurs, le temps clément de ce dimanche aura drainé de nombreux visiteurs. Mais cette édition 2018 aura également trouvé un large écho auprès des forains venus en nombre, malgré la réorganisation des emplacements pour des raisons de sécurité liées au plan Vigipirate.
Quant au commerce des animaux, avec une conjoncture relativement stable, les juments de réforme se sont commercialisées sur une base de 2 euros/ kg et les poulains entre 2,60 et 2,80 euros/kg. Autant dire un marché soutenu dont quasiment l’ensemble des animaux ont trouvé preneur.
Malgré l’épidémie de rhinopneumonie qui touche actuellement quelques régions françaises et notamment la Normandie, et dont aucun cas n’a été détecté en Creuse, certaines associations de protection animale bien-pensantes  souhaitaient interdire purement et simplement cette manifestation. La présence de la direction départementale des services vétérinaires, des vétérinaires libéraux et de l’Institut Français du Cheval et de l’Équitation (IFCE) a permis de lever les doutes sur les aspects sanitaires et de maltraitance animale en réalisant une large opération de communication et d’information auprès des éleveurs et du grand public.
Une foire « propre pour continuer à gagner la confiance des éleveurs et des visiteurs, tel est l’objectif que nous nous sommes assigné » a déclaré le président du comité des foires de Chénérailles, Thierry Jamot.

Les plus lus

Concours de Varennes-sur-Allier : « Un moment convivial et attendu de tous »

Tradition depuis plus de 160 ans, le concours de Varennes-sur-Allier a fait son grand retour du 15 au 17 mars.

Julie Rigal, présidente de Bienvenue à la ferme Cantal, devant le point de vente de la Ferme des fourches, installé dans un ancien sécadou
Qui est la nouvelle présidente de Bienvenue à la Ferme du Cantal ?

Une jeune productrice de viande d’aubrac transformée à Junhac, a pris les rênes de l’association départementale de producteurs…

Un taureau salers défile sur le ring des enchères.
Pourquoi les enchères n'ont pas flambé pour la salers ?

Trente-sept jeunes reproducteurs salers, dont trois du rameau laitier, étaient à vendre mercredi à la station d’évaluation du…

Les quatre Ifas cantaliens unis pour attirer les candidats

La formation d’aide-soignant recrute ses futurs étudiants. Deux réunions d’informations en visio sont proposées.
 

Eleveur au milieu de son troupeau de vacjes.
Ils ont osé la monotraite !

C’est une nouvelle vie professionnelle et familiale qui s’est ouverte pour Rémi Andrieu depuis le 1er janvier 2013 et le…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Réussir lait
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Réussir lait
Consultez les revues Réussir lait au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière laitière