Aller au contenu principal

« S'organiser pour être prêt »

Mardi 13 décembre, le préfet de Lozère, Philippe Castanet a organisé une conférence de presse pour expliquer les principes des « possibles » futurs délestages électriques.

Mardi 13 décembre, le préfet de Lozère, Philippe Castanet a organisé une conférence de presse pour expliquer les principes des « possibles » futurs délestages électriques.
Mardi 13 décembre, le préfet de Lozère, Philippe Castanet a organisé une conférence de presse pour expliquer les principes des « possibles » futurs délestages électriques.
© Marion Ghibaudo

« Il pourrait y avoir de possibles délestages électriques cet hiver », a expliqué le préfet de Lozère ce mardi 13 décembre. Des délestages qui interviendraient à partir de janvier 2023, et concerneraient les mois d'hiver. « Le maximum pour les coupures de courant sera de deux heures, mais ce pourra aussi être beaucoup moins ». Le préfet de Lozère, Philippe Castanet s'est voulu rassurant sur les conséquences de ces délestages dans les foyers du département. Et en a profité, au passage, pour lancer un message de calme, et appelle les lozériens à se préparer du mieux possible. « C'est à notre portée de l'éviter, en étant attentifs à notre consommation : ne pas laisser les lumières inutilement allumées, débrancher les appareils en veille, ne pas surchauffer, etc. devraient nous aider à passer ces caps ». Ces délestages n'interviendront que si la situation devient très tendue sur le réseau électrique, et resteront exceptionnels et « organisés » : ils seront planifiés et mis en oeuvre en dernier recours, lorsque tous les leviers disponibles ont été activés et que les économies d'électricité sont insuffisantes, et permettront aussi « d'éviter un problème à plus grande échelle ». Ces coupures seront localisées et ciblées par zone géographique alimentées par une même ligne électrique. Plusieurs lignes électriques, réparties sur le territoire, sont concernées simultanément. Elles ne concernent donc pas toute la population et seront temporaires : « des coupures réparties d'une durée d'environ deux heures la semaine, entre 8 h et 13 h et 18 h et 20 h ».
Les pics de consommation ont, le plus souvent, lieu entre 18 et 20 heures, donc un message d'attention particulière sur la consommation des ménages à ces heures-là a été lancé (ne pas lancer à la fois la machine à laver, le four, le lave-vaisselle, la télé et les ordinateurs en plus du chauffage électrique à pleine puissance)

Se tenir informé par Ecowatt

Le site monecowatt.fr, créé par RTE et l'Ademe, est destiné à « aider les français à mieux consommer l'électricité ». Pour être informé des possibles coupures de courant, il suffit de donner son numéro de téléphone pour être alerté des possibles coupures de courant dans son secteur. Une application, sur ce même site, est disponible pour suivre les évolutions de consommation au jour le jour.

Les plus lus

Deux personnes avec un vélo
Cézens, nouvelle formule pour l'Auberge

L’auberge de Cézens retrouve de l’appétit à recevoir voisins, visiteurs et touristes grâce à l’arrivée d’un couple de…

La Haute-Loire remporte la ligue des champions des montbéliardes !

Le concours Montbéliard Prestige s'est déroulé à Besançon du 7 au 9 mai, et la Haute-Loire s'est faite remarquer avec les…

Apiculteur devant ses ruches dans le Cantal, avec en premier plan des pots de miel
La météo et le frelon décideront du succès du miel de montagne

Luc Mathieu est un des rares apiculteurs professionnels du Cantal. Il élève ses propres reines, double son cheptel d’ouvrières…

Virginie Crespy sur son exploitation, en compagnie de son fils Adrien, 3 ans.
"L'installation c'est comme une roue qu'on lance et faut que ça roule !"

Virginie Crespy est la nouvelle secrétaire générale des Jeunes Agriculteurs de Haute-Loire. Cette jeune maman qui attend un…

Chassé-croisé de mai, à l'estive de Récusset

La “fête” de l’estive à la Coptasa, c’était cette semaine avec la montée d’une bonne partie des bovins sur les unités de…

la cantinière tient un plateau rempli de steaks.
Viande de Hautes Terres, Première livraison au collège

Vendredi 3 mai, l’association Viande de Hautes Terres livrait pour la première fois ses steaks hachés à la cantine du collège…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Réussir lait
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Réussir lait
Consultez les revues Réussir lait au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière laitière