Aller au contenu principal

Sommet de l'élevage : la charolaise au Zénith

La race à la robe immaculée investira le Zénith d'Auvergne début octobre, promettant aux visiteurs du 31e du Sommet de l'élevage, un spectacle haut en couleur et aux acheteurs, une vitrine d'exception.

Romain Chauffour est installé avec son frère Damien, de deux ans son cadet, sur la commune d'Escoutoux.
Romain Chauffour est installé avec son frère Damien, de deux ans son cadet, sur la commune d'Escoutoux.
© SC

À l'est du Puy-de-Dôme, à seulement quelques kilomètres de Thiers l'industrielle, des près entrecoupés de haies se succèdent. Des montbéliardes, des Prim'Holstein... y paissent à l'ombre des chênes, des acacias, à peine perturbées dans leur rumination par le ballet des voitures qui se fait plus dense en ce début de vacances. Plus loin, un couple de charolais suivi de près par sa progéniture se fait une place à l'ombre. De l'ombre à la lumière, il n'y a qu'un pas, que ces animaux ne vont pas tarder à franchir en participant au concours national charolais à Cournon, du 4 au 7 octobre prochains. Fidèles des concours, Romain et Damien Chauffour, installés sur deux sites à Crevant-Laveine et Escoutoux, seront au rendez-vous du Sommet de l'élevage. Un temps fort qu'ils préparent avec assiduité. Biberonné à la charolaise sur l'exploitation familiale, Romain Chauffour a effectué plusieurs stages chez un éleveur de l'Allier et du Puy-de-Dôme. Son maître de stage de l'époque, n'était autre que Sébastien Cluzel, l'actuel président du Herd-Book de la race. Avec un cheptel de 1,3 million de vaches, le plus gros des effectifs en termes de bovins allaitants et de vaches de réforme, la charolaise est la première race à viande en France et en Europe. Avec le programme « Bien naître », le Herd-Book entend la positionner comme « la » race des grands troupeaux qui vêle facilement.

Les plus lus

une urne et des bulletins de vote
Le panorama législatif cantalien se dessine petit à petit

Le dépôt officiel des listes sera bouclé ce dimanche soir en préfecture. En attendant, les binômes se dévoilent peu à peu…

Deux attaques de loup dans le Puy-de-Dôme

Deux attaques de loup ont eu lieu à Perpezat dans le Puy-de-Dôme les nuits du 8 et 9 mai. Elles viennent s'ajouter à celle…

Deux génisses salers croisées au pâturage.
Perles du Massif : pourquoi Jean-Paul Bigard a sollicité la FDSEA du Cantal ?

Jeudi 6 juin, le PDG du groupe Bigard en personne sera à Trizac pour présenter la filière de génisses bouchères “Perle du…

Chassé-croisé de mai, à l'estive de Récusset

La “fête” de l’estive à la Coptasa, c’était cette semaine avec la montée d’une bonne partie des bovins sur les unités de…

Deux personnes attablées en extérieur
Pourquoi leur aventure se poursuivra loin du Cantal ?

Élevage limousin réputé, ferme-auberge et innovations agrotouristiques (tente bulle, food-truck, etc.) auront marqué le…

Hôtellerie-restauration dans le Cantal : début de saison pourri

Début de saison touristique compliqué pour le secteur CHR dans le Cantal, remontés contre l’implantation de chaînes nationales…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Réussir lait
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Réussir lait
Consultez les revues Réussir lait au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière laitière