Aller au contenu principal

Six candidats aux législatives ont signé une charte d'engagement en faveur de l'agriculture

À l'invitation du CAFL (conseil de l'agriculture française Lozère), mercredi 25 mai, sept candidats aux législatives sur les onze dans la course se sont retrouvés au Sabatier, sur la ferme de Noël Lafourcade, pour débattre d'agriculture et des territoires ruraux.

À l'invitation du CAFL (conseil de l'agriculture française Lozère), mercredi 25 mai, sept candidats aux législatives sur les onze dans la course se sont retrouvés au Sabatier, sur la ferme de Noël Lafourcade, pour débattre d'agriculture et des territoires ruraux.
À l'invitation du CAFL (conseil de l'agriculture française Lozère), mercredi 25 mai, sept candidats aux législatives sur les onze dans la course se sont retrouvés au Sabatier, sur la ferme de Noël Lafourcade, pour débattre d'agriculture et des territoires ruraux.
© Marion Ghibaudo

Les présidents de la FDSEA et des JA, respectivement Jean-François Maurin et Hervé Boudon, se sont dits « heureux de l'intérêt que les candidats portent au monde agricole, premier secteur économique en Lozère [...] et les syndicats veilleront à ce que les signataires, une fois élus, respectent les engagements pris ce jour ». Parmi les partenaires de la CAFL, le président de la MSA du Languedoc, Cédric Saur, a souligné combien « le métier d'agriculteur n'est pas un métier comme les autres, et qu'il faut réussir à préserver nos particularismes : l'agriculture se fait sur des cycles longs et des rentabilités faibles ».
Six candidats, à la fin d'un débat animé, ont signé la charte coécrite par les partenaires du CAFL pour « aider l'agriculture, la Lozère, les campagnes et ceux qui y vivent ». Seule la candidate de la Nupes (nouvelle union populaire écologique et sociale), Sandrine Descaves, a refusé de signer le document, « car, a-t-elle expliqué, malgré de nombreux points de convergences entre le programme de la Nupes et la charte », certains aspects du document sont très éloignés de ce qui est défendu par la Nupes dans sa vision de l'agriculture. Une position qui a vivement fait réagir les représentants du CAFL, se déclarant déçus de ce discours ; pour Julien Tuffery, vice-président de la chambre d'agriculture, « cette charte, ce n'est pas comme au Mac Do, on ne choisit pas juste les options qu'on veut ».

Les plus lus

ofb et agriculteur se rencontrent sur une exploitation agricole
Les agents de l'OFB à la rencontre du monde agricole

Une quinzaine d'agents de l'OFB AuRA est allée à la rencontre du monde agricole au cours d'une formation de trois jours dans…

jeune taureau salers lors de la vente aux encheres dans le Cantal
Combien se sont vendus les jeunes reproducteurs salers ?

Les éleveurs accordent une grande importance à la préservation et au développement de la race. La vente de jeunes taureaux…

Hélène Burgaud-Tocchet
[Interview] Une nouvelle directrice à la DDT de la Creuse

Hélène Burgaud-Tocchet, directrice départementale des Territoires de la Creuse

Henry Ferret, nouvelle tête de proue des JA 63

Vendredi dernier, jour de l'assemblée générale des Jeunes Agriculteurs du Puy-de-Dôme, un nouveau président a été élu…

Randonneurs sur le volcan cantalien
Randonnée : quels nouveaux GR vont sillonner le Cantal ?

Pas moins de quatre projets de nouveaux itinéraires ou d’extension de GR existants devraient voir le jour dans le Cantal,…

La visite de l'élevage porcin d'Etienne De Veyrac a été très intéressante pour les demandeurs d'emploi.
Des demandeurs d'emploi au cœur du quotidien de deux éleveurs

Dans le cadre de la semaine de l'emploi en agriculture, France Travail, avec les acteurs professionnels, 
a organisé…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Réussir lait
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Réussir lait
Consultez les revues Réussir lait au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière laitière