Aller au contenu principal

Situation préoccupante pour l'eau sur le causse Méjean

Lundi 19 décembre, la préfecture de Lozère a publié un communiqué de presse avertissant de l'évolution préoccupante de la situation de l'eau sur le causse Méjean.

Lundi 19 décembre, la préfecture de Lozère a publié un communiqué de presse avertissant de l'évolution préoccupante de la situation de l'eau sur le causse Méjean.
Lundi 19 décembre, la préfecture de Lozère a publié un communiqué de presse avertissant de l'évolution préoccupante de la situation de l'eau sur le causse Méjean.
© BC

« Malgré les dernières pluies, la situation est plus tendue qu'à la fin de l'été. Le volume actuel d'eau contenu dans la réserve de Gally correspond en effet à environ une semaine de consommation des habitants, des entreprises et du bétail. La population est donc encore invitée à demeurer très vigilante sur ses usages de l'eau, dans l'attente de précipitations plus abondantes, qui pour l'heure se font encore attendre », a averti la préfecture dans ce communiqué. Les élus de la communauté de communes Gorges causses Cévennes, s'ils tempèrent le discours, pointent eux aussi une situation préoccupante. « Nous sommes dépendants de la pluie, et nous regardons tous les jours la météo en espérant qu'il pleuve, nous sommes en permanence sur le qui-vive », a confié une source au service de l'eau de la communauté de communes. Même si, selon cette source, le respect des débits réservés* permet de temporiser, pour le moment l'inquiétude. « Notre débit est de 300 m³ journalier, c'est la consommation totale quotidienne sur le causse méjean (animaux compris) ». Si la neige et les fortes pluies de début décembre ont permis de remplir, en partie, les dolines et réserves, il va falloir d'autres fortes pluies, nombreuses, pour que les réserves retrouvent leurs niveaux habituels. « Sur le Causse Méjean, la sécheresse s'est fait sentir dès le mois de février. Ce secteur est alimenté en eau par un captage sur la Jonte au niveau du col du Perjuret et conduite à la réserve de Gally où est réalisé le traitement de potabilisation.»

Les plus lus

une urne et des bulletins de vote
Le panorama législatif cantalien se dessine petit à petit

Le dépôt officiel des listes sera bouclé ce dimanche soir en préfecture. En attendant, les binômes se dévoilent peu à peu…

Deux attaques de loup dans le Puy-de-Dôme

Deux attaques de loup ont eu lieu à Perpezat dans le Puy-de-Dôme les nuits du 8 et 9 mai. Elles viennent s'ajouter à celle…

Deux génisses salers croisées au pâturage.
Perles du Massif : pourquoi Jean-Paul Bigard a sollicité la FDSEA du Cantal ?

Jeudi 6 juin, le PDG du groupe Bigard en personne sera à Trizac pour présenter la filière de génisses bouchères “Perle du…

Chassé-croisé de mai, à l'estive de Récusset

La “fête” de l’estive à la Coptasa, c’était cette semaine avec la montée d’une bonne partie des bovins sur les unités de…

Deux personnes attablées en extérieur
Pourquoi leur aventure se poursuivra loin du Cantal ?

Élevage limousin réputé, ferme-auberge et innovations agrotouristiques (tente bulle, food-truck, etc.) auront marqué le…

Hôtellerie-restauration dans le Cantal : début de saison pourri

Début de saison touristique compliqué pour le secteur CHR dans le Cantal, remontés contre l’implantation de chaînes nationales…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Réussir lait
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Réussir lait
Consultez les revues Réussir lait au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière laitière