Aller au contenu principal

Si l’argent n’est pas chez les producteurs, où est-il ?

Depuis plus d’un an, le prix du lait payé aux producteurs ne cesse de s’effondrer. Les situations comptables des exploitations sont intenables.

Le prix du lait payé aux producteurs ne cesse de diminuer.
Le prix du lait payé aux producteurs ne cesse de diminuer.
© Jérôme Chabanne

Entre 2014 et 2015, le prix moyen payé aux producteurs a baissé de 15 % ( moins 55 euros les mille litres). La situation s’aggrave cette année. Il manque cent euros les mille litres pour atteindre les prix de 2014. Pourtant, la filière laitière française crée de la valeur. Les prix aux consommateurs se maintiennent voire, ils augmentent même. L’exemple du lait de consommation est criant. Selon l’observatoire des prix et des marges, la marge brute de l’aval de la filière a autant augmenté en 2015 que le prix du lait a baissé. Le prix du litre de lait vendu au consommateur ne bouge pas : entre 60 centimes et un euro le litre selon les gammes. Il augmente si l’on s’en tient aux statistiques de l’Insee. Les bénéfices records des entreprises laitières sur l’année 2015 sont construits sur la détresse des producteurs.

La suite dans le Réveil Lozère, page 7, édition du 12 mai 2016, numéro 1359.

Les plus lus

une urne et des bulletins de vote
Le panorama législatif cantalien se dessine petit à petit

Le dépôt officiel des listes sera bouclé ce dimanche soir en préfecture. En attendant, les binômes se dévoilent peu à peu…

Deux attaques de loup dans le Puy-de-Dôme

Deux attaques de loup ont eu lieu à Perpezat dans le Puy-de-Dôme les nuits du 8 et 9 mai. Elles viennent s'ajouter à celle…

Deux génisses salers croisées au pâturage.
Perles du Massif : pourquoi Jean-Paul Bigard a sollicité la FDSEA du Cantal ?

Jeudi 6 juin, le PDG du groupe Bigard en personne sera à Trizac pour présenter la filière de génisses bouchères “Perle du…

Chassé-croisé de mai, à l'estive de Récusset

La “fête” de l’estive à la Coptasa, c’était cette semaine avec la montée d’une bonne partie des bovins sur les unités de…

Deux personnes attablées en extérieur
Pourquoi leur aventure se poursuivra loin du Cantal ?

Élevage limousin réputé, ferme-auberge et innovations agrotouristiques (tente bulle, food-truck, etc.) auront marqué le…

Hôtellerie-restauration dans le Cantal : début de saison pourri

Début de saison touristique compliqué pour le secteur CHR dans le Cantal, remontés contre l’implantation de chaînes nationales…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Réussir lait
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Réussir lait
Consultez les revues Réussir lait au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière laitière