Aller au contenu principal

Sereins pour l’avenir

Dans un contexte sanitaire encore fragile, Groupama d’Oc affiche un bilan 2021 solide. Fort de son modèle mutualiste, «l’assureur des territoires» renouvelle son engagement de proximité, de solidarité et de responsabilité auprès de ses sociétaires.

Olivier Larcher, directeur général et Jean-Yves Dagès, président de Groupama d’Oc.
Olivier Larcher, directeur général et Jean-Yves Dagès, président de Groupama d’Oc.
© Eva DZ

Après une année 2020 solide malgré la crise, Groupama d’Oc a poursuivi ses efforts en 2021 et affiche des résultats satisfaisants. Son chiffre d’affaires atteint 785,40 millions d’euros pour une croissance de 4 % (1,8 % en 2020). Cette croissance est forte sur l’ensemble des métiers, malgré l’impact des mesures de réductions de primes octroyées en 2020 aux professionnels touchés par les confinements. Les garanties RC-Dommages des Professionnels, sur les tracteurs et matériels agricoles, sur l’assurance des récoltes ont progressé de manière particulièrement favorable. En revanche, l’assurance du personnel communal et de la complémentaire santé collective est en retrait.
En 2021, Groupama d’Oc compte 1 512 700 contrats pour 504 500 sociétaires (+3 400 nouveaux). Un chiffre qui ravit le président, Jean-Yves Dagès et son directeur général, Olivier Larcher : « Cette croissance nous permet d’investir dans nos quatorze départements, d’améliorer la qualité de service aux sociétaires, dans la gestion des contrats, dans la gestion de nos agences… Cet investissement porte ses fruits puisque nous gagnons des clients et que notre taux de satisfaction progresse sur tous les marchés ».
2021 se caractérise par une baisse de la sinistralité structurelle et bénéficie d’une diminution de la fréquence des sinistres graves. Le montant des sinistres réglés est de 573 millions d’euros (+77 % des remboursements en frais dentaires ; gel et inondations importants). Le rapport sinistres à cotisations s’élève à 74 % (-3 points par rapport à 2020). Le résultat net s’établit à 26,20 millions d’euros, en progression par rapport à 2020 (16,30 millions d’euros) et contribue à hauteur de 29,70 millions d’euros (vs 13,30 millions d’euros en 2020). La marge technique de 190 millions représente 24,1 % du chiffre d’affaires (+0,5 point) et se rapproche des 25 % souhaités par Groupama d’Oc pour contrecarrer les effets de l’inflation et anticiper la charge climatique qui sera multipliée par deux dans les 25 ans à venir.

Les plus lus

Concours de Varennes-sur-Allier : « Un moment convivial et attendu de tous »

Tradition depuis plus de 160 ans, le concours de Varennes-sur-Allier a fait son grand retour du 15 au 17 mars.

Julie Rigal, présidente de Bienvenue à la ferme Cantal, devant le point de vente de la Ferme des fourches, installé dans un ancien sécadou
Qui est la nouvelle présidente de Bienvenue à la Ferme du Cantal ?

Une jeune productrice de viande d’aubrac transformée à Junhac, a pris les rênes de l’association départementale de producteurs…

Un taureau salers défile sur le ring des enchères.
Pourquoi les enchères n'ont pas flambé pour la salers ?

Trente-sept jeunes reproducteurs salers, dont trois du rameau laitier, étaient à vendre mercredi à la station d’évaluation du…

Les quatre Ifas cantaliens unis pour attirer les candidats

La formation d’aide-soignant recrute ses futurs étudiants. Deux réunions d’informations en visio sont proposées.
 

Eleveur au milieu de son troupeau de vacjes.
Ils ont osé la monotraite !

C’est une nouvelle vie professionnelle et familiale qui s’est ouverte pour Rémi Andrieu depuis le 1er janvier 2013 et le…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Réussir lait
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Réussir lait
Consultez les revues Réussir lait au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière laitière