Aller au contenu principal

Semis et arrachages se poursuivent, malgré le manque de carburant

En dépit des difficultés d'approvisionnement en gazole non routier (GNR) liées à la grève des raffineries fin septembre, les activités de semis et d'arrachage ont pu être menées à bien.

En dépit des difficultés d'approvisionnement en gazole non routier (GNR) liées à la grève des raffineries fin septembre, les activités de semis et d'arrachage ont pu être menées à bien.
En dépit des difficultés d'approvisionnement en gazole non routier (GNR) liées à la grève des raffineries fin septembre, les activités de semis et d'arrachage ont pu être menées à bien.
© Ludovic Vimond/Illustration

Alors que la grève de salariés de raffineries ne touche plus que deux sites de TotalEnergies, en Normandie et dans le Rhône, les pénuries d'approvisionnements en gazole non routier (GNR) sont en train de se résorber. Depuis le lancement du mouvement de grève le 27 septembre, les agriculteurs ont connu une situation particulièrement ardue avec des livraisons effectuées in extremis, et ce en pleine période de récolte des betteraves et des pommes de terre et les semis de céréales. Malgré l'intervention des préfets auprès des fournisseurs, les livraisons ont été particulièrement laborieuses, notamment dans les Hauts-de-France, le Grand-Est, l'Île-de-France, le Centre-Val-de-Loire, la Bourgogne-Franche-Comté et Rhône-Alpes. La semaine du 17 octobre, les agriculteurs demandaient toujours à être prioritaires pour s'approvisionner en carburant. À ces difficultés s'étaient ajoutées celles du coût du GNR, dont les prix continuent de grimper : le 21 octobre, ils s'élevaient à 1,54 EUR/l TTC, contre 1,28 EUR/l TTC le 23 septembre (source : ecologie.gouv.fr).

Les plus lus

une urne et des bulletins de vote
Le panorama législatif cantalien se dessine petit à petit

Le dépôt officiel des listes sera bouclé ce dimanche soir en préfecture. En attendant, les binômes se dévoilent peu à peu…

Deux attaques de loup dans le Puy-de-Dôme

Deux attaques de loup ont eu lieu à Perpezat dans le Puy-de-Dôme les nuits du 8 et 9 mai. Elles viennent s'ajouter à celle…

Deux génisses salers croisées au pâturage.
Perles du Massif : pourquoi Jean-Paul Bigard a sollicité la FDSEA du Cantal ?

Jeudi 6 juin, le PDG du groupe Bigard en personne sera à Trizac pour présenter la filière de génisses bouchères “Perle du…

Chassé-croisé de mai, à l'estive de Récusset

La “fête” de l’estive à la Coptasa, c’était cette semaine avec la montée d’une bonne partie des bovins sur les unités de…

Deux personnes attablées en extérieur
Pourquoi leur aventure se poursuivra loin du Cantal ?

Élevage limousin réputé, ferme-auberge et innovations agrotouristiques (tente bulle, food-truck, etc.) auront marqué le…

Hôtellerie-restauration dans le Cantal : début de saison pourri

Début de saison touristique compliqué pour le secteur CHR dans le Cantal, remontés contre l’implantation de chaînes nationales…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Réussir lait
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Réussir lait
Consultez les revues Réussir lait au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière laitière