Aller au contenu principal

Sécheresse : Maintien des interdictions d’usage de l’eau

Le contexte très préoccupant impose à tous une attitude citoyenne.

© HC

Le département de la Creuse connaît actuellement une sécheresse exceptionnelle qui se prolonge depuis l’hiver dernier. Ainsi, depuis le 10 juillet, le département a été placé par arrêté préfectoral en situation de crise afin de sensibiliser la population à la faiblesse des réserves en eau, et d’interdire tous les usages non prioritaires de l’eau.
Sont interdits tous les prélèvements non considérés comme des usages prioritaires (l’alimentation en eau potable, la défense incendie, certains usages sanitaires ou de sécurité publique, l’abreuvement du bétail).
Le comité sécheresse, réuni ce 24 juillet, a constaté que la situation continue à se détériorer, avec de nombreuses rivières à sec ou presque à sec, dont des cours d’eau importants comme la Tardes ou le Cher, des sources qui se tarissent, et des niveaux d’eaux souterraines en forte baisse. Le nouvel épisode caniculaire actuel aggrave encore ce phénomène.
Dans ce contexte, une série de nouvelles mesures ont été adoptées pour subvenir aux besoins prioritaires :
- certains anciens captages pour l’eau potable du département, abandonnés pour diverses raisons par le passé, pourraient être remis en service pour assurer l’abreuvement du bétail sous réserve de vérification de la qualité de l’eau ;
- des contacts sont pris avec les spécialistes du Bureau de Recherches Géologiques et Minières pour identifier des ressources souterraines complémentaires ;
- une assistance appuyée est apportée par les services de l’État aux collectivités dont les ressources pour l’eau potable risquent de devenir insuffisantes : Guéret où est étudiée la possibilité d’utiliser une réserve existante sur le Maupuy, voire de transporter de l’eau par camions citernes ; Gouzon où des interconnexions avec les syndicats voisins fonctionnent à plein ; d’autres collectivités où des forages anciens sont remis en service.
Compte tenu de la sévérité de la crise actuelle, les dérogations à l’interdiction de prélèvement ne
sont accordées qu’au compte-goutte : il ne peut s’agir que de dérogations au profit de professionnels dont l’activité est totalement dépendante de la fourniture d’eau, et à la condition expresse que le milieu naturel, ou le réseau d’eau potable, puisse supporter le prélèvement.

Les arrosages de stades, pelouses, jardins d’agrément, en revanche, ne font l’objet d’aucune autorisation dérogatoire, malgré l’impact financier potentiel souvent important pour les collectivités.
Seuls les besoins essentiels seront satisfaits. A cet égard, il est demandé aux usagers de limiter au maximum l’usage de l’eau potable, y compris, dans toute la mesure du possible, en période de fortes chaleurs. En effet, il a été démontré à de nombreuses reprises que la baisse de consommation sur les réseaux contribue autant, sinon plus, au maintien de la fourniture d’eau, que la recherche de nouvelles ressources. De plus, en période de pénurie généralisée comme actuellement, toutes les ressources sont sollicitées, et les collectivités rencontrent de grandes difficultés pour solliciter une ressource disponible en dehors de leurs territoires.
Les appels à la vigilance en faveur des économies d’eau sont plus que jamais d’actualité. Seul cet effort solidaire, associé aux mesures de restriction actées très tôt en saison, permettront de préserver la ressource en eau pour en assurer un partage équitable.

Les plus lus

ofb et agriculteur se rencontrent sur une exploitation agricole
Les agents de l'OFB à la rencontre du monde agricole

Une quinzaine d'agents de l'OFB AuRA est allée à la rencontre du monde agricole au cours d'une formation de trois jours dans…

jeune taureau salers lors de la vente aux encheres dans le Cantal
Combien se sont vendus les jeunes reproducteurs salers ?

Les éleveurs accordent une grande importance à la préservation et au développement de la race. La vente de jeunes taureaux…

Hélène Burgaud-Tocchet
[Interview] Une nouvelle directrice à la DDT de la Creuse

Hélène Burgaud-Tocchet, directrice départementale des Territoires de la Creuse

Henry Ferret, nouvelle tête de proue des JA 63

Vendredi dernier, jour de l'assemblée générale des Jeunes Agriculteurs du Puy-de-Dôme, un nouveau président a été élu…

Randonneurs sur le volcan cantalien
Randonnée : quels nouveaux GR vont sillonner le Cantal ?

Pas moins de quatre projets de nouveaux itinéraires ou d’extension de GR existants devraient voir le jour dans le Cantal,…

La visite de l'élevage porcin d'Etienne De Veyrac a été très intéressante pour les demandeurs d'emploi.
Des demandeurs d'emploi au cœur du quotidien de deux éleveurs

Dans le cadre de la semaine de l'emploi en agriculture, France Travail, avec les acteurs professionnels, 
a organisé…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Réussir lait
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Réussir lait
Consultez les revues Réussir lait au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière laitière