Aller au contenu principal

Phytosanitaire
Sans CSP, pas de Certiphyto

La Chambre d’agriculture du Puy-de-Dôme dispense les formations pour le Certihyto. Selon ses chiffres, les agriculteurs puydômois seraient nombreux en 2024 à devoir renouveler leur certificat.

© ©Réussir

Pour rappel, il est désormais obligatoire d’avoir suivi un Conseil Stratégique Phytosanitaire (CSP) pour pouvoir renouveler son Certiphyto. Regardez donc dès aujourd'hui la date de renouvellement de votre Certiphyto, si celle-ci arrive à échéance dans les mois à ve­nir, contactez la Chambre d’agriculture pour qu'elle organise de nou­velles sessions collectives de CSP près de chez vous.

Le CSP dans le détail

Depuis le 1er janvier 2021, la loi de séparation des activités de vente et de conseil des produits phytosanitaires est entrée en vigueur, dans l’optique de réduire leur utilisation. L’objectif premier est de garantir l’indépendance du conseil délivré aux agriculteurs.

Cette nouvelle loi instaure le conseil stratégique à l’utilisation des produits phytosanitaires (CSP) obligatoire pour tous les agriculteurs. Concrètement, il s'agit d'un diagnostic individuel de l'exploitation suivi d'un plan d’actions construit conjointement avec l'agriculteur, comprenant des mesures visant à réduire l’usage et/ou l’impact des produits phytosanitaires sur l’exploitation, tout en maintenant la viabilité de l’exploitation. Ce conseil individualisé permet ainsi d’améliorer les stratégies de gestion des bioagresseurs. La réalisation du conseil sur l’exploitation donne lieu à la délivrance d’une attestation, qui est nécessaire à partir de cette année 2024 en cas de contrôle sur l'exploitation ainsi que pour le renouvellement du Certiphyto.

Qui est concerné ?

Toutes les exploitations utilisatrices de produits phytosanitaires doivent réaliser un 1er conseil stratégique phytos (CSP) avant le 1er janvier 2024. Seules sont exemptées : les exploitations certifiées Agriculture Biologique ou en cours de conversion sur la totalité de leur surface ; les exploitations certifiées Haute Valeur Environnementale (certification environnementale de niveau 3) ou HVE 3 ; les exploitations n’utilisant que des produits de biocontrôle, des produits composés uniquement de substances de base ou de substances à faible risque ou nécessaires aux traitements obligatoires ; les exploitations n’utilisant que du PH3 comme produit phytosanitaire dans le cadre de la lutte contre les rats taupiers, dans les communes où la lutte est obligatoire. Un CSP est nécessaire par exploitation. Il doit être renouvelé 2 fois tous les 5 ans, avec un intervalle de 2 à 3 ans entre chaque CSP. Il doit être renouvelé 1 fois tous les 5 ans, pour les exploitations avec des petites surfaces (inférieures à 2 ha en viticulture, arboriculture et maraîchage, à 10 ha pour les autres cultures). 

 

Les plus lus

ofb et agriculteur se rencontrent sur une exploitation agricole
Les agents de l'OFB à la rencontre du monde agricole

Une quinzaine d'agents de l'OFB AuRA est allée à la rencontre du monde agricole au cours d'une formation de trois jours dans…

jeune taureau salers lors de la vente aux encheres dans le Cantal
Combien se sont vendus les jeunes reproducteurs salers ?

Les éleveurs accordent une grande importance à la préservation et au développement de la race. La vente de jeunes taureaux…

Tracteurs barrant l'accès à la A75 suite à une action syndicale.
Pourquoi l'A75 reste bloquée à hauteur de Saint-Flour ?

Pas question de démanteler le barrage bloquant installé sur l'autoroute A75 par les agriculteurs du Cantal à hauteur de Saint-…

A75 : le siège de la contestation agricole cantalienne

Vendredi, les troupes de la FDSEA et des Jeunes agriculteurs entamaient leur quatrième jour de blocage de l’autoroute, avec en…

Mobilisation massive des agriculteurs le 25 janvier 2024 au Puy en Velay
Forte mobilisation des agriculteurs en Haute-Loire

Ils sont venus en tracteurs des 4 coins du département pour montrer leur colère auprès des administrations (DDT, direction des…

Randonneurs sur le volcan cantalien
Randonnée : quels nouveaux GR vont sillonner le Cantal ?

Pas moins de quatre projets de nouveaux itinéraires ou d’extension de GR existants devraient voir le jour dans le Cantal,…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Réussir lait
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Réussir lait
Consultez les revues Réussir lait au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière laitière