Aller au contenu principal

Salon départemental du livre jeunesse : une œuvre unique et originale

Le Salon cantalien du livre jeunesse qui fête le week-end prochain ses dix ans, est le seul du genre en Auvergne et le seul dans l’Hexagone à s’écrire sur une page d’itinérance.

Les affiches ainsi qu’une sélection d’illustrations originales des dix éditions seront à découvrir les 2 et 3 juin à Aurillac.
Les affiches ainsi qu’une sélection d’illustrations originales des dix éditions seront à découvrir les 2 et 3 juin à Aurillac.
© CG 15
Montreuil (93), Fougères (35), Ploufragan (22), Le Bouscat (33)... : on ne compte plus le nombre de manifestations en France liées à la littérature jeunesse. Mais le Salon départemental du livre jeunesse du Cantal, le seul existant en Auvergne et qui célèbrera le week-end prochain ses dix ans, présente une double particularité : une dimension départementale d’abord associée à un événement itinérant ensuite. Ainsi après une première édition en 2003 à Mauriac, puis à Riom-ès-Montagnes, Murat, Naucelles, Le Rouget, Saint-Flour, Maurs, Chaudes-Aigues et Champs-sur-Tarentaine l’an dernier, la trentaine d’auteurs et/ou illustrateurs invités au salon prendront leur quartier les 2 et 3 juin dans l’atrium du Conseil général, place Gambetta à Aurillac. Il y a dix ans, la genèse de ce projet résulte d’un double besoin : la demande de la Drac Auvergne de voir émerger un salon du livre visible en Auvergne jumelée à la volonté des bibliothécaires des communes cantaliennes de mieux connaître la littérature jeunesse pour pouvoir conseiller au mieux lecteurs en herbe et parents. “On a démarré modestement avec 1 200 participants, se souvient Denis Llavori, directeur de la médiathèque départementale, organisatrice de l’événement en partenariat avec la Drac, le Conseil régional, et les collectivités accueillantes (cette année Aurillac et la Caba). La première année a été relativement difficile, peu de gens croyaient en nous.” Depuis, le salon, qui vise à élargir le lectorat en désacralisant le livre pour en faire un objet de loisir et plaisir, a trouvé son public avec en moyenne de 2 000 à 2 500 visiteurs, ce qui nécessite une grosse implication pour les communes co-organisatrices qui bénéficient à l’inverse de retombées économiques avec des auteurs qu’il faut loger, des visiteurs à nourrir...

Des talents reconnus aux valeurs émergentes

 

Cette dixième édition prendra une dimension particulière avec un salon centré sur l’illustration. “À partir de là, on essaie d’avoir un éventail de professionnels le plus large possible tant au niveau des styles présents que des âges visés (NDLR : ouvrages pour les 0 à 10 ans)”, explique le responsable de la Médiathèque. Place à la diversité donc mais aussi aux valeurs émergentes avec, cette année, de jeunes illustrateurs tels Soufie, Bruno Gibert, Candice Hayat, qui viendront côtoyer des figures reconnues de la profession comme Georges Lemoine, Nob et François Roca, tous trois invités d’honneur du salon, et les locaux de l’étape : Claudine et Roland Sabatier, deux inséparables (lui dessine, elle met en couleurs). Et, pour marquer cette page anniversaire, le salon s’enrichit d’une exposition rétrospective et d’expositions d’illustrations originales des artistes invités (voir programme ci-dessous). Le tout en restant fidèle au principe de gratuité qui fait la force d’un salon qui prend décidément la forme d’une œuvre unique et originale.

 

 

 

 

Plus d'infos à lire cette semaine dans L'Union du Cantal.

Droits de reproduction et de diffusion réservés.

Les plus lus

ofb et agriculteur se rencontrent sur une exploitation agricole
Les agents de l'OFB à la rencontre du monde agricole

Une quinzaine d'agents de l'OFB AuRA est allée à la rencontre du monde agricole au cours d'une formation de trois jours dans…

jeune taureau salers lors de la vente aux encheres dans le Cantal
Combien se sont vendus les jeunes reproducteurs salers ?

Les éleveurs accordent une grande importance à la préservation et au développement de la race. La vente de jeunes taureaux…

Hélène Burgaud-Tocchet
[Interview] Une nouvelle directrice à la DDT de la Creuse

Hélène Burgaud-Tocchet, directrice départementale des Territoires de la Creuse

Henry Ferret, nouvelle tête de proue des JA 63

Vendredi dernier, jour de l'assemblée générale des Jeunes Agriculteurs du Puy-de-Dôme, un nouveau président a été élu…

Randonneurs sur le volcan cantalien
Randonnée : quels nouveaux GR vont sillonner le Cantal ?

Pas moins de quatre projets de nouveaux itinéraires ou d’extension de GR existants devraient voir le jour dans le Cantal,…

La visite de l'élevage porcin d'Etienne De Veyrac a été très intéressante pour les demandeurs d'emploi.
Des demandeurs d'emploi au cœur du quotidien de deux éleveurs

Dans le cadre de la semaine de l'emploi en agriculture, France Travail, avec les acteurs professionnels, 
a organisé…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Réussir lait
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Réussir lait
Consultez les revues Réussir lait au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière laitière