Aller au contenu principal

Résultats 2021 du Cerfrance en Occitanie

Comme chaque année, l’organisme de conseil et d’expertise de la filière agricole présente en ce mois de janvier ses résultats économiques pour les différentes filières. Si les filières ovines conservent une bonne tenue, les éleveurs bovins eux accusent encore le contrecoup de la pandémie, d’après les premiers résultats.

Comme chaque année, l’organisme de conseil et d’expertise de la filière agricole présente en ce mois de janvier ses résultats économiques pour les différentes filières. Si les filières ovines conservent une bonne tenue, les éleveurs bovins eux accusent encore le contrecoup de la pandémie, d’après les premiers résultats.
Comme chaque année, l’organisme de conseil et d’expertise de la filière agricole présente en ce mois de janvier ses résultats économiques pour les différentes filières. Si les filières ovines conservent une bonne tenue, les éleveurs bovins eux accusent encore le contrecoup de la pandémie, d’après les premiers résultats.
© EC – Audiovisual service/Archives

Ce mardi 18 janvier, le Cefrance Occitanie présentait le volet élevage de ses études économiques agricoles pour la campagne 2020-2021, sous forme de webinaire. Ces résultats, encore partiels, s’inscrivent dans un contexte économique encore très incertain, avec la hausse du coût du carburant qui se poursuit et l’inconnue du rythme de la reprise économique suite aux multiples vagues épidémiques, le tout, à un an de l’entrée en vigueur de la nouvelle PAC. Reste que l’année 2021 est restée relativement favorable notamment sur les prix pour le secteur de l’élevage. Les aléas climatiques, froid et précipitations estivales, désastreux pour l’arboriculture ou la viticulture, ont été bénéfiques pour la pousse de l’herbe, avec des coupes abondantes et la possibilité de pâturages tardifs. De quoi constituer de bons stocks de foin et d’ensilage, même si la qualité de ce dernier est moins forte qu’espéré.

Les plus lus

une urne et des bulletins de vote
Le panorama législatif cantalien se dessine petit à petit

Le dépôt officiel des listes sera bouclé ce dimanche soir en préfecture. En attendant, les binômes se dévoilent peu à peu…

Deux attaques de loup dans le Puy-de-Dôme

Deux attaques de loup ont eu lieu à Perpezat dans le Puy-de-Dôme les nuits du 8 et 9 mai. Elles viennent s'ajouter à celle…

Deux génisses salers croisées au pâturage.
Perles du Massif : pourquoi Jean-Paul Bigard a sollicité la FDSEA du Cantal ?

Jeudi 6 juin, le PDG du groupe Bigard en personne sera à Trizac pour présenter la filière de génisses bouchères “Perle du…

Chassé-croisé de mai, à l'estive de Récusset

La “fête” de l’estive à la Coptasa, c’était cette semaine avec la montée d’une bonne partie des bovins sur les unités de…

Deux personnes attablées en extérieur
Pourquoi leur aventure se poursuivra loin du Cantal ?

Élevage limousin réputé, ferme-auberge et innovations agrotouristiques (tente bulle, food-truck, etc.) auront marqué le…

Hôtellerie-restauration dans le Cantal : début de saison pourri

Début de saison touristique compliqué pour le secteur CHR dans le Cantal, remontés contre l’implantation de chaînes nationales…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Réussir lait
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Réussir lait
Consultez les revues Réussir lait au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière laitière