Aller au contenu principal

Renforcer le réseau et la reconnaissance des familles

Lors de son assemblée générale, la fédération a présenté son projet fédéral pour les trois années à venir.

Nadine Delort, présidente de la fédération aux côtés du nouveau directeur de la jeunesse et des sports et de M. Giton (MSA).
Nadine Delort, présidente de la fédération aux côtés du nouveau directeur de la jeunesse et des sports et de M. Giton (MSA).
© P. O.

Être à l’écoute des 13 associations Familles rurales qui la constituent, animer et accompagner ce réseau local, telles sont les missions essentielles de la fédération cantalienne Familles rurales, réaffirmées lors de sa dernière assemblée générale. Un appui et une dynamique impulsés par une équipe de douze administrateurs bénévoles, épaulés par deux salariés, dans les domaines de l’animation sociale, des loisirs enfance et jeunesse mais aussi de l’emploi associatif. Ce mouvement regroupe aujourd’hui 585 familles adhérentes, 13 associations locales couvrant 70 communes. Cet engagement exigeant est néanmoins jugé essentiel par les membres de la fédération qui ont souhaité, à travers leur projet fédéral 2009-2011, renforcer cette vie associative tout en faisant davantage reconnaître l’action de Familles rurales. Fruit d’un an de réflexion, de réunions et d’échanges, ce projet a dégagé trois axes prioritaires pour les trois années à venir : restructurer et développer le réseau associatif existant en valorisant les savoir-faire, améliorer l’organisation humaine et le fonctionnement statutaire de la fédération et enfin, conforter l’assise départementale de Familles rurales par une plus grande notoriété et reconnaissance de ses partenaires. Pour ce faire, la fédération a adopté, entre autres, le principe d’une intervention d’un binôme d’administrateurs auprès de chaque association locale pour présenter la fédération, ses missions et actions, d’un grand rassemblement estival des accueils de loisirs de Familles rurales, de proposer à chaque relais local un dispositif de parrainage et le lancement d’une réflexion annuelle thématique ou encore d’intensifier et diversifier ses actions de communication. Ce projet fédéral adopté à l’unanimité sera adressé à chaque association locale. Il constitue pour la fédération un socle sur lequel elle compte s’appuyer pour accompagner les parents et familles et représenter leurs intérêts à tous les échelons.

Plus d'infos à lire cette semaine dans L'Union du Cantal.
Droits de reproduction et de diffusion réservés.

Les plus lus

ofb et agriculteur se rencontrent sur une exploitation agricole
Les agents de l'OFB à la rencontre du monde agricole

Une quinzaine d'agents de l'OFB AuRA est allée à la rencontre du monde agricole au cours d'une formation de trois jours dans…

jeune taureau salers lors de la vente aux encheres dans le Cantal
Combien se sont vendus les jeunes reproducteurs salers ?

Les éleveurs accordent une grande importance à la préservation et au développement de la race. La vente de jeunes taureaux…

Hélène Burgaud-Tocchet
[Interview] Une nouvelle directrice à la DDT de la Creuse

Hélène Burgaud-Tocchet, directrice départementale des Territoires de la Creuse

Randonneurs sur le volcan cantalien
Randonnée : quels nouveaux GR vont sillonner le Cantal ?

Pas moins de quatre projets de nouveaux itinéraires ou d’extension de GR existants devraient voir le jour dans le Cantal,…

carcasse dans un abattoir dans le Puy-de-Dôme
L'abattoir d'Issoire deviendra-t-il départemental ?

Le Conseil département du Puy-de-Dôme entame une réflexion pour une possible reprise de l'abattoir d'Issoire, suite à l'arrêt…

Des centrales d'achats bloquées par les agriculteurs en Auvergne-Rhône-Alpes

Les braises des manifestations agricoles de janvier à peine refroidies, FNSEA-JA remettent le couvert à partir de ce mercredi…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Réussir lait
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Réussir lait
Consultez les revues Réussir lait au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière laitière