Aller au contenu principal

« Stop à l’hémorragie de la production agricole »
Rendez-vous à Clermont-Ferrand et à Lyon le 21 février

Le 21 février prochain, à quatre jours de l’ouverture du Salon international de l’agriculture, la FRSEA et les Jeunes Agriculteurs d’Auvergne-Rhône-Alpes appellent à la mobilisation pour exiger de la clarté du Gouvernement car la souveraineté alimentaire ne se décrète pas, elle se prouve.

© AA63

Le feu gronde dans les campagnes…Jeudi dernier, pour illustrer leur désarroi, une cinquantaine d’agriculteurs du Puy-de-Dôme a allumé des feux de détresse aux quatre coins du département. En écho à la mobilisation parisienne qui a rassemblé plus de 2 500 agriculteurs et 500 tracteurs, le 8 février dernier, les départements d’Auvergne-Rhône-Alpes ont tous organisé, la semaine dernière une opération de contrôle des prix et de l’origine des produits, rencontrer leur préfet, leur parlementaire…Bref, face à la cacophonie des pouvoirs publics, qui tous les jours réclament davantage de souveraineté alimentaire tout en multipliant les obstacles pour affaiblir le potentiel de production, les choses bougent et vont encore bouger davantage, puisqu’à l’appel de la FRSEA et des JA, une manifestation régionale est programmée le 21 février prochain à Lyon et à Clermont-Ferrand.

Gouvernement : y-a-t-il un pilote dans l’avion ?

« Dans un contexte social tourmenté autour de la réforme des retraites, l'actualité agricole doit être traitée sérieusement car des échéances législatives arrivent à grand pas. Le renforcement de la Loi EGA2 est une obligation alors que certains opérateurs de l’aval cherchent déjà à la contourner. Le nouveau dispositif de gestion des risques doit être bâti sur des critères objectifs pour apporter de la lisibilité aux exploitants qui vont devoir se positionner très rapidement. Veut-on gérer une enveloppe ou accompagner les agriculteurs face à des situations climatiques extrêmes ? Des décisions politiques courageuses et claires doivent être prises rapidement quant au modèle agricole voulu en France demain. Nous interpellerons directement le président de la République au salon de l’agriculture puisque jusqu’à présent, son ministre de l’Agriculture s’est montré particulièrement transparent et défaillant sur ces sujets », résume David Chauve, éleveur dans le Puy-de-Dôme secrétaire général de la FRSEA Auvergne-Rhône-Alpes. Et d’estimer qu’à la veille du salon de l’agriculture, « le gouvernement ne doit pas trembler pour trancher et afficher une cohérence entre son discours et ses actes. Les paysans méritent une autre considération que celle d'être au final l'éternelle variable d'ajustement de tout le système ».

Des contrôles de prix dans les magasins clermontois

Très concrètement, la mobilisation concomitante à Lyon et Clermont-Ferrand veut marquer les esprits, à grands renforts de tracteurs, d’agriculteurs et d’agricultrices arborant des banderoles explicites telles que « N’importons pas l’agriculture que nous ne voulons pas ». A Lyon, le rassemblement se fera en fin de matinée devant la Préfecture et la direction régionale de l'environnement, de l'aménagement et du logement (Dreal). À Clermont-Ferrand, le cortège opérera d’abord des contrôles sur les prix et l’origine des marchandises dans des grandes et moyennes surfaces de l’agglomération. En début d’après-midi, la mobilisation se poursuivra devant la direction régionale de l'alimentation, de l'agriculture et de la forêt (Draaf).

 

Les plus lus

Antoine Cayrol : chevalier... de l'extrême

Il est l'un des neuf seuls alpinistes au monde à avoir atteint les trois pôles : nord, sur, Everest. Un parcours vertigineux…

Deux personnes avec un vélo
Cézens, nouvelle formule pour l'Auberge

L’auberge de Cézens retrouve de l’appétit à recevoir voisins, visiteurs et touristes grâce à l’arrivée d’un couple de…

La Haute-Loire remporte la ligue des champions des montbéliardes !

Le concours Montbéliard Prestige s'est déroulé à Besançon du 7 au 9 mai, et la Haute-Loire s'est faite remarquer avec les…

Apiculteur devant ses ruches dans le Cantal, avec en premier plan des pots de miel
La météo et le frelon décideront du succès du miel de montagne

Luc Mathieu est un des rares apiculteurs professionnels du Cantal. Il élève ses propres reines, double son cheptel d’ouvrières…

Quatre personnes et un cheval au centre
Saint-Flour, Equi-Club se remet en selle

Le club d’équitation sanflorain revient avec une nouvelle équipe et de nouvelles ambitions en trois points : formation,…

Virginie Crespy sur son exploitation, en compagnie de son fils Adrien, 3 ans.
"L'installation c'est comme une roue qu'on lance et faut que ça roule !"

Virginie Crespy est la nouvelle secrétaire générale des Jeunes Agriculteurs de Haute-Loire. Cette jeune maman qui attend un…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Réussir lait
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Réussir lait
Consultez les revues Réussir lait au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière laitière