Aller au contenu principal

Rencontre avec les égéries du Sommet de l’élevage

Fille et petite-fille d’éleveurs Salers, Chloé Terrasse se donne un à deux ans pour s’installer, dans l’idéal en Gaec avec son père. Passionnée d’élevage, la jeune fille était sur l’affiche du dernier Sommet de l’élevage avec sa vache Jicky.

Dix jours après le Sommet de l’élevage, Chloé et ont retrouvé les paisibles prairies de Haute-Loire.
Dix jours après le Sommet de l’élevage, Chloé et ont retrouvé les paisibles prairies de Haute-Loire.
© Haute-Loire Paysanne

Cette jeune fille accompagnée de sa vache Salers vous rappelle quelque chose ? C’est normal, toutes deux sont les égéries de l’édition 2018 du Sommet de l’élevage.
Chloé Terrasse, 21 ans, est la fille de Franck Terrasse un éleveur passionné de Salers installé à Présailles en Haute-Loire et bien connu pour ses participations régulières aux concours. Chloé baigne dans cet univers depuis sa plus tendre enfance et c’est au contact de son grand-père et de son père qu’elle a attrapé le virus de l’élevage et de la race Salers. « Je leur ai toujours dit que je voulais faire ce métier. Dès que j’avais un moment de libre, j’étais sur l’exploitation », se souvient-elle.

Son installation : trois scénarios
Encore étudiante, Chloé terminera son BTS Acse par alternance dans quelques jours seulement, la jeune fille aimerait dans l’idéal s’installer avec son père d’ici un ou deux ans. Mais elle sait que pour cela il va falloir trouver entre 40 et 50 ha supplémentaires et augmenter le troupeau de Salers (de 55 à 80 vaches).

 

 

Suite de l'article à lire dans le Réveil Lozère n°1492, du 10 janvier, en page 5.

Les plus lus

une urne et des bulletins de vote
Le panorama législatif cantalien se dessine petit à petit

Le dépôt officiel des listes sera bouclé ce dimanche soir en préfecture. En attendant, les binômes se dévoilent peu à peu…

Deux attaques de loup dans le Puy-de-Dôme

Deux attaques de loup ont eu lieu à Perpezat dans le Puy-de-Dôme les nuits du 8 et 9 mai. Elles viennent s'ajouter à celle…

Deux génisses salers croisées au pâturage.
Perles du Massif : pourquoi Jean-Paul Bigard a sollicité la FDSEA du Cantal ?

Jeudi 6 juin, le PDG du groupe Bigard en personne sera à Trizac pour présenter la filière de génisses bouchères “Perle du…

Chassé-croisé de mai, à l'estive de Récusset

La “fête” de l’estive à la Coptasa, c’était cette semaine avec la montée d’une bonne partie des bovins sur les unités de…

Deux personnes attablées en extérieur
Pourquoi leur aventure se poursuivra loin du Cantal ?

Élevage limousin réputé, ferme-auberge et innovations agrotouristiques (tente bulle, food-truck, etc.) auront marqué le…

Hôtellerie-restauration dans le Cantal : début de saison pourri

Début de saison touristique compliqué pour le secteur CHR dans le Cantal, remontés contre l’implantation de chaînes nationales…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Réussir lait
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Réussir lait
Consultez les revues Réussir lait au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière laitière