Aller au contenu principal

RECYCLAGE
Recyclage des pneus d'ensilage : Où en est-on ?

Au printemps 2023, à l’occasion d’une réforme sur les déchets, la filière de recyclage des pneumatiques a évolué en organisant la gratuité du recyclage des pneumatiques d’ensilage à partir de 2024.  Celle-ci est cependant encore au point mort en ce début d’année.  

© Pixabay

Depuis les mois de mars et juin 2023, la filière de recyclage des pneumatiques a été réorganisée et devait permettre, à partir du 1er janvier 2024, de collecter gratuitement les pneus d’ensilage, dès lors qu’une organisation avec des points de collecte se mettaient en place sous l’égide d’une organisation professionnelle. Avec une montée en puissance sur plusieurs années, car il faut organiser toute la filière, et les volumes de pneus usagés stockés sur les exploitations agricoles, très conséquents en France.  

En fin d’année, trois éco-organismes nouveaux ont été agréés (arrêtés de fin décembre 2023 : ALLIAPUR, FRP et TYVAL).  

Sont attendus : un éco-éco organisme coordinateur, un comité technique (avec les “recycleurs", les Chambres d‘agriculture et le syndicalisme), et un contrat type   permettant d’organiser matériellement les collectes.  

Mais, les fabricants de pneumatiques et ces éco-organismes ont fait un recours devant le conseil d’Etat : ils contestent le principe du recyclage gratuit de ces pneumatiques usagés et dégradés, et le coût induit que cela représente pour eux...  

On n’a donc aucune idée du délai dans lequel le recours sera tranché, la filière organisée, et les opérations mises en place concrètement !  

En l’état, il resterait possible de   déposer individuellement ses pneumatiques mais avec un coût non négligeable, puisqu’il serait question de 200 à 250€ la tonne.  

La collecte et le recyclage nouvelle formule engendreront un reste à charge (40 à 50€ la tonne), car certaines opérations ne sont pas gratuites :  nettoyage des pneus par les agriculteurs, tri et stockage sur le lieu de dépôt, et manutention.   

 Position de la Chambre d’agriculture 

La Chambre d’agriculture suit ce dossier avec attention dans l’objectif de mettre en place dès que possible des opérations de collecte, au coût le plus limité.   

Dans ce cadre, les élus de la Chambre d’agriculture ont évoqué le sujet avec Madame le préfet de l’Allier pour trouver des financements.  

Le sujet a également été débattu lors du bureau du 22 mars dernier : l’idée serait d’anticiper, car les opérations de collecte prennent du temps: trouver un lieu de dépôt, et une entreprise intéressée pour traiter les pneumatiques usagés, réfléchir à des financements pour que l’opération soit gratuite, et coté agriculteurs : recenser  et organiser les inscriptions.   

Ces opérations prennent du temps. Les informations seront régulièrement diffusées sur le site de la Chambre d’agriculture, dans l’Allier Agricole, sur les réseaux sociaux et Panneau Pocket.  

Service Juridique avril 2024    

Les plus lus

Antoine Cayrol : chevalier... de l'extrême

Il est l'un des neuf seuls alpinistes au monde à avoir atteint les trois pôles : nord, sur, Everest. Un parcours vertigineux…

Julie Rigal, présidente de Bienvenue à la ferme Cantal, devant le point de vente de la Ferme des fourches, installé dans un ancien sécadou
Qui est la nouvelle présidente de Bienvenue à la Ferme du Cantal ?

Une jeune productrice de viande d’aubrac transformée à Junhac, a pris les rênes de l’association départementale de producteurs…

Un taureau salers défile sur le ring des enchères.
Pourquoi les enchères n'ont pas flambé pour la salers ?

Trente-sept jeunes reproducteurs salers, dont trois du rameau laitier, étaient à vendre mercredi à la station d’évaluation du…

Les quatre Ifas cantaliens unis pour attirer les candidats

La formation d’aide-soignant recrute ses futurs étudiants. Deux réunions d’informations en visio sont proposées.
 

Eleveur au milieu de son troupeau de vacjes.
Ils ont osé la monotraite !

C’est une nouvelle vie professionnelle et familiale qui s’est ouverte pour Rémi Andrieu depuis le 1er janvier 2013 et le…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Réussir lait
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Réussir lait
Consultez les revues Réussir lait au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière laitière