Aller au contenu principal

Récolte : Le cru 2015 s'annonce bien, mais la chaleur pourrait tout compromettre

La moisson des Lentilles vient tout juste de commencer avec 15 jours d'avance.

Le matin, la visite était à Chaspuzac sur une parcelle conduite en conventionnel.
Le matin, la visite était à Chaspuzac sur une parcelle conduite en conventionnel.
© ODG

Profitant de la journée technique autour des essais conduits sur la Lentille Verte du Puy, Franck Rocher président de l'Organisme de Défense et de Gestion de notre AOP, a fait un point sur cette campagne.
La récolte commence à peine, avec pourtant une quinzaine de jours d'avance sur une année normale. Il est encore trop tôt pour donner des chiffres, mais le président est confiant et pense que la moyenne sera plus élevée que l'an dernier, avec comme à l'accoutumée de grandes différences entre secteurs. En 2014, on avait relevé une moyenne de 7 qx/ha.
«La culture était bien en place jusqu'à fin juin. Mais le manque d'eau de ces derniers temps pourrait bien impacter les rendements, commente Franck Rocher. Cet épisode de fortes températures avec du vent en plus, provoque un déssèchement, et donc un problème de remplissage des gousses. Normalement, la Lentille ne craint pas bien le sec, mais dans ces conditions exceptionnelles, elle souffre aussi».
Sur le plan de la qualité, par contre, le cru 2015 s'annonce bon.
Enfin Franck Rocher souligne la bonne implication des producteurs de Lentilles qui ont répondu à l'appel de la filière pour augmenter les surfaces. Cette année, on compte 200 ha de lentilles en plus sur la zone, soit un total de 4090 ha.


Suzanne Marion

Les plus lus

La Haute-Loire remporte la ligue des champions des montbéliardes !

Le concours Montbéliard Prestige s'est déroulé à Besançon du 7 au 9 mai, et la Haute-Loire s'est faite remarquer avec les…

Deux attaques de loup dans le Puy-de-Dôme

Deux attaques de loup ont eu lieu à Perpezat dans le Puy-de-Dôme les nuits du 8 et 9 mai. Elles viennent s'ajouter à celle…

Deux génisses salers croisées au pâturage.
Perles du Massif : pourquoi Jean-Paul Bigard a sollicité la FDSEA du Cantal ?

Jeudi 6 juin, le PDG du groupe Bigard en personne sera à Trizac pour présenter la filière de génisses bouchères “Perle du…

Chassé-croisé de mai, à l'estive de Récusset

La “fête” de l’estive à la Coptasa, c’était cette semaine avec la montée d’une bonne partie des bovins sur les unités de…

Hôtellerie-restauration dans le Cantal : début de saison pourri

Début de saison touristique compliqué pour le secteur CHR dans le Cantal, remontés contre l’implantation de chaînes nationales…

Les chargeurs télescopiques électriques ont l’avantage d’offrir un fonctionnement sans bruit et sans émissions dans les bâtiments.
Les chargeurs compacts et ultracompacts s’affichent comme les nouveaux valets de ferme

De plus en plus présents dans les exploitations d’élevage, les petits automoteurs de manutention à bras 
télescopique…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Réussir lait
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Réussir lait
Consultez les revues Réussir lait au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière laitière