Aller au contenu principal

Sanitaire
Recherche vétérinaires ruraux sur le département

Le Département et ses partenaires lancent un appel à manifestation d'intérêt concernant le maillage vétérinaire en territoire rural sur la Haute-Loire

Vétérinaire et vache
Le Département et ses partenaires lancent un appel à manifestation d'intérêt concernant le maillage vétérinaire en territoire rural sur la Haute-Loire.
© Adobe.stock

Les éleveurs de Haute-Loire ont reçu ou vont recevoir un questionnaire qui vise à établir un audit sur les liens avec leur vétérinaire, les disponibilités, les services rendus et attendus, les problèmes rencontrés, les avis ou idées… L'objet de cette enquête de terrain est de mieux connaître le contexte local en terme de maillage vétérinaire.

En effet, "la Haute-Loire connaît depuis plusieurs années, une baisse du nombre de vétérinaires ruraux" et en particulier sur le secteur ouest du département, explique le Département dans un communiqué de presse. Les vétérinaires ruraux sont en charge du suivi des élevages bovin, ovin, caprin, porcin équin et avicole. "Et cette désertification devrait très probablement s’accentuer à très court terme, avec des arrêts d’activité prévus" ajoute-t-on. "Plusieurs secteurs sont déjà en forte tension et de nombreuses structures recherchent des vétérinaires supplémentaires".   

Dans ce contexte, le Département de la Haute-Loire et ses partenaires (la Direction Départementale de l’Emploi, du Travail, des Solidarités et de la Protection des Populations (DDETSPP) de la Haute-Loire, la Chambre d’Agriculture de la Haute-Loire, le Groupement de Défense Sanitaire (GDS) de la Haute-Loire, le Syndicat Départemental des Vétérinaires d’Exercice Libéral (SDVEL) de la Haute-Loire, et le Groupement Technique Vétérinaire (GTV) de la Haute-Loire)

ont déposé une candidature à l’appel à projet national concernant la redynamisation du maillage vétérinaire dans les territoires ruraux. La candidature altiligérienne a été retenue en avril 2022 !

Le Département précise : "ce projet bénéficie d’une contribution financière de l’État à hauteur de 24 000 euros, qui doit financer la réalisation d’un diagnostic de la situation sur l’Ouest du Département et à formuler des propositions d’actions pour inverser la tendance de désertification vétérinaire".

Un premier comité de pilotage, qui regroupe des représentants des 6 structures de ce collectif Haute-Loire, s’est réuni en mai pour présenter les objectifs, la méthode et la programmation de l’étude.

Questionnaire à renseigner

Afin d’appréhender de manière fine le contexte local, les éleveurs et les vétérinaires du territoire cible, seront mobilisés pour alimenter le diagnostic. Cela se traduit ainsi par la transmission d’un questionnaire et une série d’entretiens individuels. "La contribution de tous est essentielle ! Plus les retours seront importants, plus l’analyse sera fine, et donc, les solutions apportées, adaptées à notre réalité. Votre participation est cruciale. Ensemble, inversons la tendance !" martèle le collectif, qui invite donc les éleveurs en particulier à renseigner ce questionnaire et à le retourner au plus tôt. 

Le retour s'effectue par divers canaux : auprès de votre cabinet vétérinaire via la navette laboratoire (le cas échéant, en même temps que la boucle BVD), auprès de la Chambre d’Agriculture (Service Élevages) à l'Immeuble interconsulaire au Puy-en-Velay, ou encore par voie postale à l’intention de Mme Anne Arnaud à l'Hôtel du département - 1, place Monseigneur-de-Galard - CS 20310, 43009 Le Puy-en-Velay Cedex ou par mail anne.arnaud@hauteloire.fr

Le questionnaire est également accessible en version numérique sur le lien : https://ec.europa.eu/eusurvey/runner/Maillage

Les plus lus

ofb et agriculteur se rencontrent sur une exploitation agricole
Les agents de l'OFB à la rencontre du monde agricole

Une quinzaine d'agents de l'OFB AuRA est allée à la rencontre du monde agricole au cours d'une formation de trois jours dans…

jeune taureau salers lors de la vente aux encheres dans le Cantal
Combien se sont vendus les jeunes reproducteurs salers ?

Les éleveurs accordent une grande importance à la préservation et au développement de la race. La vente de jeunes taureaux…

Hélène Burgaud-Tocchet
[Interview] Une nouvelle directrice à la DDT de la Creuse

Hélène Burgaud-Tocchet, directrice départementale des Territoires de la Creuse

Henry Ferret, nouvelle tête de proue des JA 63

Vendredi dernier, jour de l'assemblée générale des Jeunes Agriculteurs du Puy-de-Dôme, un nouveau président a été élu…

Randonneurs sur le volcan cantalien
Randonnée : quels nouveaux GR vont sillonner le Cantal ?

Pas moins de quatre projets de nouveaux itinéraires ou d’extension de GR existants devraient voir le jour dans le Cantal,…

La visite de l'élevage porcin d'Etienne De Veyrac a été très intéressante pour les demandeurs d'emploi.
Des demandeurs d'emploi au cœur du quotidien de deux éleveurs

Dans le cadre de la semaine de l'emploi en agriculture, France Travail, avec les acteurs professionnels, 
a organisé…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Réussir lait
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Réussir lait
Consultez les revues Réussir lait au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière laitière