Aller au contenu principal

Quelques solutions pour économiser du foin

Un repas de foin le matin et un de paille le soir : un bon compromis pour économiser du foin !
Un repas de foin le matin et un de paille le soir : un bon compromis pour économiser du foin !
© Ciirpo

Plusieurs alternatives sont envisageables pour économiser le stock de fourrage. La première consiste à rationner le foin et l’enrubannage afin de limiter le gaspillage sans pour autant pénaliser les performances des animaux. Les besoins d’une brebis sont couverts avec 1 à 1,5 kg brut de foin pour une brebis vide et en milieu de gestation et entre 1,5 et 2 kg pour une femelle qui allaite. La seconde est d’opter pour des rations à base de paille pour les agneaux et les agnelles de renouvellement. Pour les brebis à l’entretien, l’apport de 300 à 500 g de céréales suffit avec une ration « paille » dans la mesure où elles sont en bon état.

Une ration mixte
Distribuer des rations mixtes, avec par exemple du foin le matin et de la paille le soir pour les brebis en fin de gestation et en lactation est une autre solution. La ration en concentré est alors à majorer. Il est également possible d’acheter des aliments riches en fibres qui autorisent une économie de fourrage grossier. Sur ce sujet, consultez votre distributeur d’aliments.
Et si souhaitez remplacer la paille de litière par des plaquettes de bois, vous trouverez tous les renseignements utiles sur www.idele.fr, onglet « réseaux et partenariat/CIIRPO » et sur www.inn-ovin.fr.

Les activités du Ciirpo sont financées par l’Union Européenne et les conseils régionaux Nouvelle-Aquitaine et Centre-Val-de-Loire.

Les plus lus

Concours de Varennes-sur-Allier : « Un moment convivial et attendu de tous »

Tradition depuis plus de 160 ans, le concours de Varennes-sur-Allier a fait son grand retour du 15 au 17 mars.

Un taureau salers défile sur le ring des enchères.
Pourquoi les enchères n'ont pas flambé pour la salers ?

Trente-sept jeunes reproducteurs salers, dont trois du rameau laitier, étaient à vendre mercredi à la station d’évaluation du…

Julie Rigal, présidente de Bienvenue à la ferme Cantal, devant le point de vente de la Ferme des fourches, installé dans un ancien sécadou
Qui est la nouvelle présidente de Bienvenue à la Ferme du Cantal ?

Une jeune productrice de viande d’aubrac transformée à Junhac, a pris les rênes de l’association départementale de producteurs…

Les quatre Ifas cantaliens unis pour attirer les candidats

La formation d’aide-soignant recrute ses futurs étudiants. Deux réunions d’informations en visio sont proposées.
 

Eleveur au milieu de son troupeau de vacjes.
Ils ont osé la monotraite !

C’est une nouvelle vie professionnelle et familiale qui s’est ouverte pour Rémi Andrieu depuis le 1er janvier 2013 et le…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Réussir lait
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Réussir lait
Consultez les revues Réussir lait au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière laitière